Le mariage plural en Utah
    Notes de bas de page
    Theme

    « Le mariage plural en Utah », Sujets de l’histoire de l’Église

    « Le mariage plural en Utah »

    Le mariage plural en Utah

    Conformément à une révélation donnée à Joseph Smith, la pratique du mariage plural (le mariage d’un homme avec plusieurs femmes) fut instituée à Nauvoo (Illinois) au début des années 1840 parmi les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Il fut d’abord présenté de manière confidentielle à un petit groupe de membres de l’Église et il fut demandé aux participants de ne pas en parler. Après l’installation des saints en Utah, les dirigeants de l’Église le reconnurent publiquement et, entre 1852 et 1890, les saints des derniers jours le pratiquèrent ouvertement.

    Pendant les années où le mariage plural fut enseigné publiquement, il était attendu de tous les saints des derniers jours de l’accepter comme une révélation de Dieu. Cependant, il n’était pas demandé à tous de le pratiquer. En effet, ce système de mariage n’aurait pas pu être universel en raison de la proportion d’hommes et de femmes. Les dirigeants de l’Église considéraient le mariage plural comme un commandement donné à l’Église de manière générale tout en reconnaissant que les personnes qui ne le pratiquaient pas avaient toujours l’approbation de Dieu. Il semble que la moitié des personnes vivant dans le territoire d’Utah en 1857 firent partie d’une famille polygame au cours de leur vie, en tant que mari, femme ou enfant. En 1870, vingt-cinq à trente pour cent de la population vivait dans des foyers polygames, et ce chiffre ne fit que diminuer au cours des vingt années qui suivirent.

    Pour de nombreuses personnes qui le pratiquèrent, le mariage plural fut un sacrifice important. Malgré les difficultés rencontrées par certains, la fidélité des personnes qui le pratiquèrent continue, par de nombreux aspects, d’être un bienfait pour l’Église. Parmi les descendants de ces saints du dix-neuvième siècle se trouvent de nombreux membres de l’Église, dirigeants et missionnaires dévoués. Bien qu’aujourd’hui il soit interdit aux membres de l’Église de pratiquer le mariage plural, les saints des derniers jours actuels honorent et respectent ces pionniers qui donnèrent tant pour leur foi, leur famille et leur collectivité.

    Pour plus de détails sur la pratique du mariage plural en Utah, voir « Mariages pluraux et familles plurales en Utah au dix-neuvième siècle », Sujets de l’Évangile, topics.ChurchofJesusChrist.org.

    Sujets apparentés : Joseph Smith et le mariage plural, Législation anti-polygamie, Manifeste