Adam-ondi-Ahman
    Notes de bas de page

    « Adam-ondi-Ahman », Sujets de l’histoire de l’Église

    « Adam-ondi-Ahman »

    Adam-ondi-Ahman

    Au cours de la consécration du temple de Kirtland en 1836, les saints des derniers jours chantèrent « Adam-ondi-Ahman », cantique composé par William W. Phelps et inclus dans le nouveau recueil de cantiques qui venait d’être publié. Les paroles célébraient les enseignements tirés des révélations de Joseph Smith concernant un endroit appelé Adam-ondi-Ahman, où Adam conféra sa dernière bénédiction à sa postérité. Le cantique exprimait également l’attente impatiente de la seconde venue du Sauveur, lorsque la gloire et la beauté d’Adam-ondi-Ahman seraient rétablies1.

    Photographie d’Adam-ondi-Ahman

    Photographie récente d’Adam-ondi-Ahman.

    Deux ans plus tard, pendant qu’ils cherchaient des terres où les saints pourraient s’installer dans le comté de Daviess (Missouri), Joseph Smith et un groupe de dirigeants de l’Église découvrirent un endroit magnifique près de la Grand River avec de l’eau en abondance, du gibier sauvage et des vastes prairies. Parlant d’un monticule connu dans la région sous le nom de Spring Hill, le Seigneur expliqua dans une révélation qu’il l’avait appelé « Adam-ondi-Ahman » parce que « c’est le lieu où Adam viendra rendre visite à son peuple2 ».

    Les saints se réjouirent de cette nouvelle et des familles commencèrent bientôt à s’installer dans la région. Leur colonie s’inspirait du plan de Sion (plan de la ville d’Independence au Missouri établi par Joseph Smith) et avait choisi un emplacement pour le temple3. En 1838, les dirigeants organisèrent le pieu d’Adam-ondi-Ahman, l’un des premiers pieux de l’Église4. Environ deux cents maisons furent construites, mais la colonie d’Adam-ondi-Ahman ne dura que quelques mois. Pendant l’automne 1838, la violence éclata entre les saints des derniers jours et des habitants du Missouri, ce qui obligea les saints d’Adam-ondi-Ahman à abandonner leurs maisons.

    Sujets apparentés : Guerre des mormons du Missouri de 1838, Sion/Nouvelle Jérusalem, Far West