5.8 Directives de développement personnel en matière d’ergonomie au bureau
    Notes de bas de page

    5.8 Directives de développement personnel en matière d’ergonomie au bureau

    Ces directives aideront les employés à arranger leur mobilier de bureau afin de travailler dans un plus grand confort et de meilleures conditions. Ces normes sont des directives pour avoir de meilleures pratiques. Elles révèlent le lien entre la taille moyenne du corps et le positionnement du mobilier de bureau et du matériel informatique. Cependant, ces normes ne s’appliquent pas à toutes les morphologies. La taille et la forme du torse et des extrémités de l’employé modifient le positionnement et la disposition du mobilier et du matériel dans le bureau d’un employé. Des postes de travail debout et assis sont également disponibles sur le lieu de travail. Ils doivent également être ajustés aux différentes morphologies des employés.

    Si vous avez des questions à propos de ces directives, adressez-vous à la division de la gestion des Risques ou au bureau de l’interrégion.

    5.8.1 Hauteur de la chaise de bureau

    La hauteur de la chaise correspond à la distance entre le sol et la face supérieure de la chaise lorsque l’employé est assis. Les employés utiliseront les directives suivantes lorsqu’ils ajustent la hauteur de leur chaise.

    • Asseyez-vous dans une position droite et confortable.

    • Ajustez la hauteur de la chaise de façon à ce que vos pieds reposent confortablement à plat au sol et que vos cuisses soient à peu près parallèles au sol.

      • Si vos pieds pendent légèrement et que l’arrière de vos cuisses appuie fort sur l’avant du siège, la chaise est probablement trop haute.

      • Si vos genoux sont relevés et que vos cuisses ne touchent pas l’avant du siège, la chaise est probablement trop basse.

    • Voyez les éléments suivants si vous souhaitez vous pencher en arrière lorsque vous travaillez :

      • Si vos talons sont décollés du sol, baissez le siège.

      • Si vos talons se lèvent quand vous poussez avec vos pieds pour vous pencher en arrière, allégez la tension d’inclinaison de la chaise.

    • Si vous souhaitez vous redresser, tenez compte des éléments suivants :

      • Si vous devez rentrer vos pieds ou les placer devant vous, envisagez de monter le siège.

      • Si vous sentez que le siège se penche trop, envisagez de resserrer la tension d’inclinaison de la chaise.

    5.8.2 Normes de chaises

    Lorsque la chaise est ajustée, vous utiliserez un mètre ruban pour comparer les réglages avec les normes recommandées indiquées ci-dessous.

    • La hauteur de la chaise doit être comprise entre 41 et 53 cm. Cette hauteur correspond à la hauteur du siège lorsqu’une personne est assise dessus.

    • La profondeur de siège pour les chaises avec des coussins rectangulaires ou des chaises en matériaux durs doit être comprise entre 38 et 43 cm. La profondeur de siège correspond à la distance entre l’extrémité avant et l’extrémité arrière du coussin du siège. La profondeur de siège peut être plus grande si l’extrémité avant du siège est molle ou incurvée.

    • Mesurée au centre de l’assise, la largeur du siège doit être d’au moins 46 cm. La largeur du siège correspond à la distance d’un côté à l’autre du coussin du siège.

    • La distance entre les accoudoirs doit être d’au moins 46 cm entre les bords intérieurs des accoudoirs.

    • Le dossier doit mesurer au moins 31 cm de large au niveau des lombaires.

    5.8.3 Surface de travail

    La hauteur adaptée de la surface de travail est déterminée par l’espace entre les jambes de l’employé et la surface de travail lorsque l’employé est assis. Si la hauteur de la surface de travail de l’employé est ajustable, les employés utiliseront les suggestions suivantes :

    • Asseyez-vous sur la chaise et déplacez-la en position de travail normale à côté de votre surface de travail. Avec les pieds à plat sur le sol, réglez la hauteur de la surface de travail afin que vos genoux ne cognent pas contre l’extrémité de la surface de travail, les tiroirs ou le plateau de clavier (lorsque le plateau est en position de travail, pas en position rentrée). Le haut de vos cuisses ne doit pas toucher le dessous de la surface de travail.

    • Lorsque la chaise est en position normale pour travailler, vos pieds et vos genoux ne doivent pas toucher l’arrière ou le montant de la surface de travail ou le mur derrière la surface de travail.

    • Il doit y avoir assez d’espace sous la surface de travail pour vous déplacer librement lorsque vous pivotez pour saisir quelque chose à proximité de la surface de travail. Par exemple, vos genoux ne doivent pas toucher les tiroirs ou les supports de stockage.

    • Lorsque vous êtes assis en position droite, vos avant-bras doivent être posés confortablement sur la surface de travail.

      • Si la hauteur de la surface de travail fait que vos épaules sont levées ou voûtées, envisagez d’abaisser la surface de travail.

      • Si vous devez vous avachir ou vous recroqueviller au-dessus de votre surface de travail, envisagez de relever la surface de travail afin de pouvoir travailler dans une position droite et confortable.

    Si la hauteur de la surface de travail n’est pas ajustable, ajustez la hauteur de la chaise afin d’avoir une position de travail confortable. Vous pouvez également utiliser un repose-pieds pour que vos cuisses soient à peu près parallèles au sol.

    Normes pour améliorer les pratiques

    Vérifiez la surface de travail à l’aide des recommandations suivantes :

    • L’espace pour les genoux doit mesurer au moins 51 cm d’un côté à l’autre sous la surface de travail, mais un espace de 61 cm est préférable.

    • Le dessous de la surface de travail ou du plateau de clavier doit être plus haut que vos genoux. Si vous travaillez à un bureau avec une surface de travail non ajustable, l’espace sous la surface de travail doit être d’au moins 67 cm.

    • Depuis le dessous de l’extrémité avant de la surface de travail au mur arrière qui soutient la surface de travail, il doit y avoir au moins 31 cm d’espace à hauteur de genoux. Les personnes plus grandes auront besoin de plus d’espace.

    • Si vous utilisez un poste de travail debout, tenez-vous sur un tapis antifatigue et portez des chaussures adaptées. Un repose-pieds pour changer la position de vos jambes s’avérera également utile.

    5.8.4 Ajuster le clavier

    • Ajustez l’angle et la hauteur du clavier pour que l’avant du clavier se trouve environ à la même hauteur que vos coudes.

    • Vos avant-bras doivent être parallèles au sol.

    • Vos poignets doivent rester relativement droits ou dans une position entre la position droite et légèrement pliée vers le haut.

    • Vos mains ne doivent pas retomber de vos poignets.

    5.8.5 Ajuster l’écran d’ordinateur

    • Après avoir ajusté le clavier, vérifiez la position et l’angle de l’écran.

    • Asseyez-vous dans une position confortable et regardez droit devant, vers l’horizon. La façon dont une personne s’assoit (position allongée, droite, etc.) affecte la position adéquate de l’écran. Tout l’écran doit se trouver sous votre ligne de mire. Si l’écran est trop haut, placez-le sur la surface de travail (plutôt que sur une unité de traitement).

    • Si vous avez un poste de travail debout, relevez l’écran jusqu’au niveau des yeux. Inclinez l’écran jusqu’à un angle d’environ 20 degrés.

    • Certains experts suggèrent que placer le centre de l’écran à un angle d’environ 30 degrés sous la ligne d’horizon créera le meilleur angle pour regarder l’écran.

    • Ajustez l’angle de l’écran en plaçant un miroir de poche contre le centre de l’écran et en l’inclinant de façon à voir vos yeux dans le miroir lorsque vous êtes assis en position de travail. (Lorsque vous effectuez cette manipulation, assurez-vous de ne pas frotter le miroir directement sur l’écran et de griffer la surface de l’écran.)

    • S’il y a une source de lumière vive derrière votre écran, comme une fenêtre, déplacez votre écran ou couvrez la source de lumière avec un rideau.

    • Si vous consultez plus souvent des documents que votre écran lorsque vous saisissez des informations, envisagez de placer le document directement devant vous et l’écran légèrement sur le côté. Ne placez pas l’écran dans un coin ou une autre position qui vous oblige à tourner le cou ou le corps pour le voir lorsque vous tapez.

    • Certains experts suggèrent de placer votre écran à au moins 46 cm de vos yeux.

    • Les normes recommandent qu’une lettre majuscule sur l’écran mesure au moins 0,3 cm de hauteur. Si vos yeux se trouvent à plus de 69 cm de l’écran, la lettre majuscule doit mesurer au moins 0,3 cm.

    5.8.6 Ajuster votre souris

    Si vous avez une souris et l’utilisez occasionnellement, placez-la à n’importe quel endroit pratique sur votre surface de travail. Si vous utilisez votre souris fréquemment, vous devrez peut-être ajuster son emplacement.

    • Lorsque vous êtes assis en position droite, votre main doit être posée confortablement sur la souris.

      • Si l’emplacement de votre souris sur la surface de travail vous oblige à lever vos épaules ou à étendre complètement votre bras, vous devrez peut-être ajuster l’emplacement de votre souris. Des tapis de souris ajustables qui sortent du dessous de la surface de travail ou se fixent au plateau de clavier sont disponibles. Un plateau de clavier large laissera suffisamment de place pour placer un tapis de souris.

    5.8.7 Ajustements pendant la journée

    Pendant qu’ils travaillent, les employés doivent prendre un moment, de temps en temps, pour vérifier leur posture et leurs mouvements de travail. Généralement, il est bénéfique de bouger régulièrement et de changer de position.

    5.8.8 Autres suggestions

    Les employés doivent également envisager les questions et les suggestions suivantes :

    • Tapez-vous fort sur les touches du clavier ? N’oubliez pas de taper moins fort.

    • Est-ce que vos épaules sont levées ou voûtées ? Détendez-les et abaissez-les. Si les accoudoirs de votre chaise vous forcent à lever les épaules, envisagez de demander à les faire retirer. Si votre surface de travail vous force à lever les épaules, envisagez de demander à la faire abaisser.

    • Est-ce que vous gardez vos mains au-dessus du clavier ou du téléphone ? Détendez-les ; ne laissez pas vos mains figées dans une seule position.

    • Est-ce que vous vous appuyez contre un angle saillant ? Reculez pour soulager la pression sur vos avant-bras.

    • Est-ce que, lorsque vous êtes à votre poste de travail, vous vous penchez pour atteindre des objets qui pourraient être placés plus près ? Est-ce que vous attrapez des choses derrière vous ou au-dessus de vos épaules qui pourraient être déplacées devant vous ou plus bas ? Faites de votre mieux pour trouver une organisation qui permette d’avoir les affaires que vous utilisez souvent à portée de main, à environ 51 cm pour un objet lourd.

    Enfin, écoutez votre corps. Si vous estimez que vous seriez plus à l’aise dans une position différente ou avec une autre manière de travailler, essayez et trouvez la méthode qui fonctionne le mieux pour vous.