5.4 Programme de santé et de sécurité en matière d’ergonomie
    Notes de bas de page

    5.4 Programme de santé et de sécurité en matière d’ergonomie

    Ces instructions portent sur la création d’un programme de santé et de sécurité ergonomique qui aidera à prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) sur le lieu de travail.

    5.4.1 Introduction

    L’ergonomie représente l’effort entrepris pour déterminer ce qui permettra aux personnes de travailler en toute sécurité et efficacement avec des outils, avec l’équipement et sur leur lieu de travail. Les employés qui effectuent des mouvements répétitifs dans le cadre de leur travail peuvent développer des troubles musculosquelettiques.

    Le programme de santé et de sécurité ergonomique aidera à nommer les problèmes potentiels des méthodes et des procédés en vigueur au travail. Une fois les problèmes potentiels découverts, des mesures correctives doivent être prises. Le programme doit comporter :

    • Soutien de la direction

    • Analyse du lieu de travail

    • Prévention et contrôle des dangers

    • Gestion médicale

    • Formation

    Les activités suivantes doivent également faire partie du programme :

    • Signaler et examiner les dossiers de blessures et de maladie

    • Analyser les demandes d’indemnisation des accidents du travail

    • Observer les méthodes et les procédés en vigueur au travail

    • Questionner les employés

    • Noter les emplois qui comportent des facteurs de risques ergonomiques

    • Prendre des mesures correctives

    Les responsables et les superviseurs des bâtiments de l’Église exposés à des dangers ergonomiques doivent mettre en place un programme ergonomique tel qu’il est expliqué dans ces instructions.

    Implication des employés

    Les responsables et les superviseurs doivent encourager les employés à :

    • Signaler les dangers, les préoccupations ou les suggestions à la direction sans crainte de représailles.

    • Signaler rapidement et précisément les signes et les symptômes de TMS pour qu’ils soient évalués et traités. La direction doit désigner un médecin pour mener des évaluations médicales.

    • Participer au comité de Santé et de Sécurité pour aider à formuler, à évaluer et à tester des solutions potentielles.

    Vérification et évaluation du programme

    Les responsables et les superviseurs doivent :

    • Vérifier le programme régulièrement.

    • Préparer par écrit des rapports intérimaires et des remarques sur les programmes.

    5.4.2 Éléments du programme

    Les éléments suivants sont des éléments essentiels d’un programme de santé et de sécurité ergonomique efficace.

    Soutien de la direction

    Le soutien des responsables et des superviseurs est important afin de réduire les TMS et apporter du soutien aux employés. Le soutien des responsables améliore la capacité à maintenir un effort soutenu, en allouant les ressources nécessaires, et à poursuivre la mise en place du programme.

    Analyse du lieu de travail

    Les responsables et les superviseurs doivent faire analyser le lieu de travail afin de mieux découvrir les dangers. Les activités suivantes permettent de dresser l’analyse du lieu de travail :

    • Les responsables et les superviseurs doivent examiner les dossiers de premiers secours, les dossiers de blessures et les dossiers d’incidents afin de trouver les TMS les plus fréquents.

    • Le comité de Santé et de Sécurité doit (1) relever les postes qui méritent d’être soumis à une analyse détaillée des dangers ergonomiques, (2) réaliser des enquêtes régulièrement ou lors de modifications des activités et (3) isoler les postes comportant des facteurs de risque peu élevés en raison des tâches de reprise de travail léger.

    • Il peut être demandé à des personnes qualifiées de percevoir et d’analyser l’anxiété ergonomique de certains postes et de proposer des solutions.

    Prévention et contrôle des dangers

    Les dangers ergonomiques seront limités en mettant en place des postes de travail, des outils et des fonctions efficaces. Les responsables et les superviseurs doivent mettre en place un programme d’ergonomie pilote afin d’évaluer et de tester les solutions alternatives. Les mesures qui rendent les tests du programme pilote positifs doivent être mises en place dans tout le bâtiment. Envisagez les contrôles suivants pour le programme pilote :

    • Changer les postes de travail, les méthodes de travail et les outils pour aider à éliminer les efforts physiques excessifs et les postures inconfortables, et pour réduire les TMS. Cela comportera :

      • L’installation de postes de travail réglables.

      • Le changement des méthodes de travail pour réduire les postures immobiles, extrêmes et inconfortables, les mouvements répétitifs et le travail éreintant.

      • Concevoir des outils efficaces.

    • Développer une culture au sein de laquelle des techniques de travail adaptées, la préparation des employés, des retours sur la performance réguliers, l’entretien, les ajustements et les modifications et l’application des règles sont tous des rouages importants. Les techniques de travail adaptées incluront :

      • Les bonnes techniques de manutention.

      • L’utilisation et l’entretien d’équipement et d’outils appropriés.

      • Des périodes de préparation ou d’insertion pour les nouveaux employés ou les retours d’employés.

    • Réduire la durée, la fréquence et la sévérité des conditions ou des actions qui provoquent des TMS.

    Gestion médicale

    Les responsables et les superviseurs doivent désigner un médecin ou d’autres professionnels de santé pour aider à trouver et traiter les TMS. Le programme de gestion médicale doit aborder les éléments suivants :

    • La tenue de dossiers de blessures et de maladies

    • La reconnaissance et le signalement des problèmes

    • La création d’un système pour évaluer le traitement et établir une recommandation

    • L’utilisation de traitements classiques et acceptés

    • Le retour au travail des employés : ils recevront des responsabilités limitées

    • La surveillance des employés traités

    Formation

    Formez les superviseurs et les employés au contrôle des dangers ergonomiques.

    Les personnes bénéficiant d’une formation initiale doivent être les employés, le personnel de maintenance et les ingénieurs exposés, la direction et les professionnels de santé. Les employés exposés doivent recevoir une formation générale et spécifique à leur poste.

    Le programme doit être enseigné par des personnes qualifiées. Proposez des formations continues aux nouveaux employés, aux employés réaffectés et à tous les employés lorsque de nouvelles opérations sont mises en place.