4.7 Douches et stations de lavage oculaire d’urgence
    Notes de bas de page

    4.7 Douches et stations de lavage oculaire d’urgence

    Ces directives fournissent des critères pour les stations de lavage oculaire et les douches.

    Les directives suivantes doivent aider les responsables et les superviseurs à identifier les endroits où installer des stations de lavage oculaire et des douches d’urgence :

    • Des stations de lavage oculaire et des douches d’urgence doivent être installées dans les endroits où les employés utilisent des produits chimiques identifiés par le fabricant comme « corrosifs ». Un corrosif est un liquide ou solide qui provoque une destruction visible de la peau ou des tissus humains. L’acide chlorhydrique, l’acide sulfurique, l’hydroxyde de sodium et l’hydroxyde de potassium en sont quelques exemples. Les produits corrosifs incluent les acides et les bases.

    • Les stations de lavage oculaire d’urgence sont recommandées dans les endroits où des matériaux ou produits chimiques irritants sont utilisés. Les solvants et les combustibles organiques et les liquides inflammables en sont quelques exemples. Cependant, les douches ne sont pas nécessaires dans ces endroits.

    • Les stations de lavage oculaire et les zones de douches doivent se trouver à moins de 10 secondes de la zone de travail immédiate.

    • L’accès à une station de lavage oculaire et à une douche ne doit pas être obstrué et clairement indiqué par un panneau.

    • Si nécessaire, installez une valve de gestion de la température de l’eau conçue spécifiquement pour les produits de lavage oculaire pour maintenir une température de l’eau tiède comprise entre 16 et 38°C.

    • Les stations de lavage oculaire et les douches reliées à l’eau doivent être testées une fois par semaine. Le cycle de circulation de l’eau sera de trois minutes. Les tests hebdomadaires consistent à vérifier que le débit est uniforme et que les deux yeux sont lavés simultanément, qu’il n’y a aucune trace de contamination, que la température de l’eau est tiède et que la pression de l’eau est adaptée. Les inspections d’entretien préventives doivent être faites au moins une fois par an et inclure des tests du volume, du débit constant et du fonctionnement des valves. Ces tests doivent également permettre de s’assurer que les stations sont situées à moins de 10 secondes du danger, qu’elles sont clairement indiquées par un panneau visible et que les employés savent où se situent les stations et sont formés à leur bonne utilisation.

    • Un registre des vérifications et de l’entretien réguliers doit être conservé. Les étiquettes d’inspection doivent rester attachées aux stations de lavage oculaire et aux douches.

    • Les stations de lavage oculaire portatives par gravité doivent uniquement être utilisées dans les endroits où de l’eau potable n’est pas disponible ou impossible à obtenir. Les liquides doivent être remplacés à des intervalles réguliers recommandés par le fabricant.

    • De nombreuses stations de lavage oculaire sur robinet ne répondent pas aux exigences réglementaires et doivent uniquement être utilisées dans les endroits où les stations de lavage oculaire ne peuvent être installées.

    • Les bouteilles de lavage oculaire sont considérées comme de l’équipement supplémentaire et sont recommandées pour les premiers soins. Elles conviennent pour la poussière et les débris dans les yeux. Les bouteilles de lavage oculaire doivent être inspectées périodiquement et remplacées à leur date d’expiration.

    • Formez les employés qui sont susceptibles d’être exposés à des substances corrosives ou à des matériaux dangereux à l’utilisation et à l’emplacement des stations de lavage oculaire et des douches d’urgence. Indiquez aux employés qu’une zone affectée du corps doit être rincée à l’eau, sans interruption, pendant 15 minutes ou la durée indiquée par le fabricant de produits chimiques.