4.20 Méthodes de protection des machines
    Notes de bas de page

    4.20 Méthodes de protection des machines

    Ces directives donnent des informations générales concernant la protection des machines. Voici quelques exemples de pièces ou de parties des machines qui exposent les employés à des blessures : les poulies, les volants d’inertie, les points de pincement, les sangles, les engrenages, les arbres, les extrémités des broches, les écrous ou toute autre projection potentiellement dangereuse. Les protections fermées fixes, qui enferment complètement un point de travail dangereux, sont à préférer par rapport aux autres types de protection. Elles permettent de bénéficier du plus haut niveau de protection, ne demandent que peu d’entretien, conviennent à de hauts niveaux de production et à des opérations répétitives, et peuvent être conçues pour satisfaire de nombreuses pratiques. Les protections fermées fixes permettent également de lutter contre la poussière et les éclats. Toute pièce, fonction ou processus d’une machine pouvant entraîner une blessure doit être protégé.

    Respectez ces directives pour protéger les machines :

    • Utilisez une ou plusieurs méthodes de protection des machines, pour protéger l’opérateur et les autres employés des dangers créés par les points de travail.

    • Lorsque cela est possible, fixez les protections sur la machine. Si cela n’est pas possible, fixez-les à l’endroit où elles permettront de bénéficier de la meilleure protection.

    • Une personne qualifiée doit concevoir et fabriquer les dispositifs de protection qui permettront de s’assurer qu’aucune partie du corps de l’opérateur n’est en danger.

    • Fabriquez et installez chaque machine afin qu’elle ne se déplace pas pendant son utilisation à plein régime.

    • N’utilisez des meules abrasives que sur des machines équipées de protections.

    • Gardez les commandes à portée de main de l’opérateur pour les postes de travail normaux. L’opérateur ne doit pas avoir besoin de passer son bras par-dessus une machine pour accéder aux commandes.

    • Utilisez uniquement des outils approuvés spécifiquement conçus pour déplacer les pièces dans et en-dehors des machines. Ces outils doivent permettre aux ouvriers de commander les machines facilement sans placer leur bras sur une zone de danger. Les outils ne remplacent pas les méthodes de protection.

    • À chaque fois que les contrôles mécaniques ne sont pas disponibles ou ne peuvent pas complètement protéger l’employé, les opérateurs doivent porter des vêtements de protection ou des équipements de protection individuelle.

    • La protection de la meule abrasive sur un touret à meuler doit être installée de manière à conserver une distance suffisante avec la meule. Le dispositif de protection de la langue doit être placé au maximum à 6,35 mm de la meule abrasive. Le porte-outil ne doit pas être éloigné de plus de 3,18 mm de la meule abrasive.

    • La force des attaches doit dépasser celle de la protection.