4.25 Sécurité personnelle
    Notes de bas de page

    4.25 Sécurité personnelle

    Ces consignes permettent d’améliorer la sécurité personnelle et matérielle.

    Les responsables et les superviseurs sont chargés de réviser ces consignes et de s’assurer que les employés comprennent ces informations.

    4.25.1 Six règles générales pour la sécurité personnelle

    1. Soyez attentif à tout ce qui vous entoure.

    2. Changez d’itinéraires et d’habitudes.

    3. N’attirez pas inutilement l’attention sur vous.

    4. En cas de problème, restez calme et coopératif.

    5. Familiarisez-vous avec les lois et les coutumes du pays et respectez-les.

    6. Respectez toutes les règles spécifiques à votre tâche pour l’Église.

    4.25.2 Sécurité matérielle

    La sécurité matérielle du lieu où vous vous trouvez joue un rôle majeur dans votre sécurité personnelle. Voici quelques recommandations générales pour la sécurité matérielle.

    Sécurité externe

    • Installez un bon système d’éclairage, car il s’agit du meilleur système de sécurité. Il est notamment très important d’éclairer les entrées des bâtiments et les parkings chez vous et au bureau.

    • Assurez-vous que tous les verrous fonctionnent et sont utilisés.

    • Verrouillez les portes qui n’ont pas besoin d’accès public.

    • Verrouillez les portes de votre maison même si vous êtes à l’intérieur.

    • Ne laissez aucune personne inconnue ou indésirable pénétrer chez vous.

    • Comparez les dispositifs de sécurité matérielle (barres, lumière, serrures de sécurité et alarmes) de votre domicile et des bâtiments administratifs de même valeur et de même fonction dans votre interrégion.

    Argent

    • Conservez les coffres et les coffres-forts dans des endroits invisibles au public.

    • Verrouillez les coffres et les coffres-forts lorsque vous ne les utilisez pas.

    • Limitez au maximum l’argent que vous conservez dans les coffres et les coffres-forts.

    • Vérifiez les procédures pour stocker et transporter de fortes sommes d’argent vers et depuis la banque.

    • Si possible, versez les salaires et les indemnités par chèque ou virement, et non en liquide.

    • Gardez le minimum nécessaire d’argent liquide chez vous ou au bureau.

    N° de téléphone

    • Donnez une liste de vérification d’alerte à la bombe aux personnes qui répondent aux appels des lignes extérieures. Cette liste de vérification est disponible auprès du service de sécurité de l’Église ou de la division gestion des Risques.

    • Formez le personnel à la gestion des appels ou courriels de harcèlement ou de menaces, et vérifiez régulièrement les instructions.

    Personnel de maison et de bureau

    • Dans certaines parties du monde, un grand pourcentage d’entrées par effraction implique le personnel de maison ou de bureau, tels que des jardiniers, des agents de sécurité et des gardiens. Collaborez avec le personnel des Ressources humaines pour vérifier les antécédents et les références du personnel potentiel, même s’ils sont des membres de l’Église.

    • Si votre prédécesseur a engagé le personnel de maison, vérifiez auprès des Ressources humaines que les contrôles nécessaires ont été effectués avant le recrutement.

    • Faites preuve de prudence quant au fait de tolérer le vol de nourriture, de vêtements ou d’autres biens bon marché à votre domicile ou à votre bureau. Même si le bien n’a que peu de valeur à vos yeux, votre personnel doit savoir que le vol, de quelque nature qu’il soit, n’est pas toléré.

    • Changez les serrures après le départ ou le licenciement d’un membre du personnel de maison ou de bureau. Cela est très important si le licenciement a eu lieu dans des circonstances litigieuses.

    • Ne laissez pas traîner de documents sensibles comme des relevés de compte, des numéros de carte de crédit, des itinéraires ou les codes des coffres dans des endroits où le personnel pourrait les trouver.

    • Changez régulièrement vos habitudes et vos routines pour surprendre le personnel.

    4.25.3 Déplacements

    Consultez les Conseils de sécurité lors des déplacements (2005).