Traduction de Joseph Smith (TJS)
    Notes de bas de page
    Theme

    Traduction de Joseph Smith (TJS)

    Révision ou traduction de la version anglaise de la Bible dite version du roi Jacques, que Joseph Smith, le prophète, commença en juin 1830. Dieu lui commanda de faire la traduction, et il la considérait comme faisant partie de son appel de prophète.

    Dès juillet 1833, la plus grande partie de la traduction était terminée, mais il continua jusqu’à sa mort en 1844 à apporter des modifications pendant qu’il préparait un manuscrit pour la publication. Il publia certaines parties de la traduction de son vivant, mais il est possible qu’il aurait apporté d’autres changements s’il avait vécu assez longtemps pour publier l’ouvrage complet. L’Église réorganisée de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours publia, en 1867, la première édition de la traduction inspirée de Joseph Smith. Depuis lors, elle en a publié plusieurs éditions.

    Au cours de la traduction, le prophète apprit beaucoup de choses. Il reçut notamment plusieurs sections des Doctrine et Alliances(par ex. D&A 76; 77; 91 et 132). En outre, le Seigneur lui donna des instructions précises pour la traduction, que l’on trouve dans les Doctrine et Alliances (D&A 37:1; 45:60–61; 76:15–18; 90:13; 91; 94:10; 104:58; 124:89). Le livre de Moïse et Joseph Smith, Matthieu, que l’on trouve maintenant dans la Perle de Grand Prix, sont tirés de la traduction de Joseph Smith.

    La traduction de Joseph Smith a rétabli certaines des choses claires et précieuses qui ont été perdues dans la Bible (1 Né 13). Bien qu’elle ne soit pas la Bible officielle de l’Église, cette traduction propose beaucoup d’explications intéressantes et est très précieuse pour la compréhension de la Bible. Elle est également un témoin de l’appel et du ministère divins du prophète Joseph Smith.