Galilée
    Notes de bas de page
    Theme

    Galilée

    Dans les temps anciens et modernes, région la plus septentrionale d’Israël, à l’ouest du Jourdain et de la mer de Galilée. La Galilée a environ cent kilomètres de long sur cinquante de large. Autrefois, c’était là qu’on trouvait les meilleures terres et les villes les plus animées d’Israël. Les grandes routes conduisant à Damas, en Égypte et dans l’est d’Israël passaient par là. Son excellent climat et sa terre fertile produisaient de vastes cultures d’olives, de blé, d’orge et de raisin. Les pêcheries au bord de la mer de Galilée assuraient un important commerce d’exportation et étaient une grande source de richesse. Le Sauveur y passa une grande partie de son temps.

    Mer de Galilée

    La mer de Galilée se trouve dans le nord d’Israël. On l’appelait aussi mer de Kinnéreth dans l’Ancien Testament et lac de Génésareth ou de Tibériade dans le Nouveau Testament. Jésus y prononça plusieurs sermons (Mt 13:2). C’est une mer en forme de poire ayant 20 kilomètres de long et 12 kilomètres à sa plus grande largeur. Elle se trouve à 210 mètres au-dessous du niveau de la mer, ce qui rend l’air ambiant souvent très chaud. L’air froid déferlant des collines et rencontrant l’air chaud au-dessus de l’eau produit souvent des tempêtes soudaines (Lu 8:22–24).