Aides à l’étude
Expiation, expier
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Expiation, expier

Réconcilier l’homme avec Dieu.

Dans le sens scripturaire du terme, expier c’est subir le châtiment d’un acte pécheur, ce qui soulage le pécheur repentant des effets du péché et lui permet de se réconcilier avec Dieu. Jésus-Christ était la seule personne capable de réaliser l’expiation parfaite pour toute l’humanité. Il a pu le faire parce qu’il avait été choisi et préordonné lors du grand conseil avant la formation du monde (Ét 3:14; Moï 4:1–2; Abr 3:27), parce qu’il était le Fils de Dieu et qu’il avait mené une vie sans péché. Pour effectuer cette expiation, il dut souffrir pour les péchés des hommes, verser son sang, mourir et ensuite ressusciter du tombeau (És 53:3–12; Lu 22:44; Mos 3:5–11; Al 7:10–13; D&A 19:16–19). Grâce à l’Expiation, tous les hommes ressusciteront avec un corps immortel (1 Co 15:22). L’Expiation nous fournit aussi le moyen de voir nos péchés pardonnés et de vivre éternellement avec Dieu. Mais celui qui a atteint l’âge de responsabilité et a reçu la loi ne peut recevoir ces bénédictions que s’il a foi en Jésus-Christ, se repent de ses péchés, reçoit les ordonnances du salut et obéit aux commandements de Dieu. Ceux qui ne parviennent pas à l’âge de responsabilité et ceux qui sont sans la loi sont rachetés par l’Expiation (Mos 15:24–25; Mro 8:22). Les Écritures enseignent clairement que si le Christ n’avait pas expié nos péchés, aucune loi, aucune ordonnance, aucun sacrifice ne satisferait aux exigences de la justice, et l’homme ne pourrait jamais rentrer en la présence de Dieu (2 Né 2; 9).