Jérémie
    Notes de bas de page
    Theme

    Jérémie

    Prophète de l’Ancien Testament, né d’une famille sacerdotale, qui prophétisa en Juda de 626 à 586 av. J.-C. Il fut à peu près contemporain d’autres grands prophètes : Léhi, Ézéchiel, Osée et Daniel.

    Jérémie fut ordonné prophète dans la vie prémortelle (Jé 1:4–5). Pendant les quelque quarante ans où il fut prophète, il prêcha contre l’idolâtrie et l’immoralité parmi le peuple juif (Jé 3:1–5; 7:8–10). Il dut affronter une opposition et des insultes constantes (Jé 20:2; 36:18–19; 38:4). Après la chute de Jérusalem, les Juifs qui s’enfuirent en Égypte emmenèrent Jérémie (Jé 43:5–6), où, selon la tradition, ils le lapidèrent.

    Livre de Jérémie

    Les chapitres 1–6 contiennent les prophéties prononcées pendant le règne de Josias. Les chapitres 7–20 sont des prophéties prononcées du temps de Jojakim. Les chapitres 21–38 traitent du règne de Sédécias. Les chapitres 39–44 contiennent des prophéties et décrivent les événements historiques qui suivirent la chute de Jérusalem. Le chapitre 45 contient une promesse à Baruc, scribe, qu’il aurait la vie sauve. Finalement les chapitres 46–51 sont des prophéties prononcées contre les nations étrangères. Le chapitre 52 est une conclusion historique. Certaines prophéties de Jérémie se trouvaient sur les plaques d’airain de Laban que se procura Néphi (1 Né 5:10–13). Jérémie est également mentionné deux fois encore dans le Livre de Mormon (1 Né 7:14; Hél 8:20).

    Le livre de Jérémie contient aussi une mention de l’existence prémortelle de l’homme et la préordination de Jérémie (Jé 1:4–5), la prophétie du retour d’Israël de sa dispersion, prenant l’un d’une ville, deux d’un clan pour les ramener en Sion, pays agréable où Israël et Juda pourraient demeurer en sécurité et en paix (Jé 3:12–19) et une prophétie du Seigneur rassemblant Israël des pays du nord en envoyant des « pêcheurs » et des « chasseurs » pour les trouver (Jé 16:14–21). Cet événement des derniers jours aura des proportions encore plus importantes que l’Exode d’Égypte sous Moïse (Jé 16:13–15; 23:8).