Crucifixion
    Notes de bas de page
    Theme

    Crucifixion

    Mode d’exécution romain, courant à l’époque du Nouveau Testament, selon lequel on mettait la victime à mort en lui liant ou clouant les mains et les pieds à une croix. On ne l’infligeait habituellement qu’aux esclaves et aux pires criminels. La crucifixion était souvent précédée d’une flagellation (Mc 15:15). On obligeait habituellement le futur crucifié à porter lui-même sa croix jusqu’au lieu de l’exécution (Jn 19:16–17). Ses vêtements revenaient aux soldats qui exécutaient la sentence (Mt 27:35). On enfonçait la croix dans le sol de sorte que les pieds du crucifié n’étaient qu’à cinquante ou soixante centimètres du sol. Des soldats montaient la garde devant la croix jusqu’à ce que le crucifié meure, ce qui prenait parfois jusqu’à trois jours (Jn 19:31–37).

    Jésus-Christ fut crucifié parce qu’un groupe d’incroyants l’accusait faussement de sédition vis-à-vis de César et de blasphème, parce qu’il disait qu’il était le Fils de Dieu. On donna à Jésus un manteau de pourpre (Jn 19:2) et une couronne d’épines, et on l’accabla d’autres insultes (Mt 26:67; Mc 14:65).