Sang
    Notes de bas de page
    Theme

    Sang

    Considéré par les anciens Israélites et beaucoup de cultures d’aujourd’hui comme le siège de la vie ou l’énergie vitale de toute chair. À l’époque de l’Ancien Testament, le Seigneur interdit à Israël de prendre du sang comme nourriture (Lé 3:17; 7:26–27; 17:10–14).

    La vertu expiatrice du sacrifice était dans le sang parce que celui-ci était considéré comme essentiel à la vie. Les sacrifices d’animaux dans l’Ancien Testament symbolisaient le grand sacrifice accompli plus tard par Jésus-Christ (Lé 17:11; Moï 5:5–7). Le sang expiatoire de Jésus purifie du péché celui qui est repentant (1 Jn 1:7).