2010
Renforcer notre foi en Dieu le Père et en Jésus-Christ par l’étude personnelle des Écritures
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Message des instructrices visiteuses

Renforcer notre foi en Dieu le Père et en Jésus-Christ par l’étude personnelle des Écritures

Enseignez ces Écritures et ces citations ou, si nécessaire, un autre principe qui sera utile aux sœurs à qui vous rendez visite. Témoignez de la doctrine. Invitez les sœurs que vous instruisez à exprimer ce qu’elles ont ressenti et appris.

« Lorsque j’étais jeune mariée … j’ai été invitée à un déjeuner à l’attention de toutes les femmes de la paroisse qui avaient lu soit le Livre de Mormon soit une brève histoire de l’Église. Je ne lisais mes Écritures que sporadiquement ; je me suis donc qualifiée pour assister au déjeuner en lisant le petit livre parce que c’était plus facile et que cela prenait moins de temps. Pendant que je mangeais, j’ai éprouvé le sentiment très fort que, bien que le livre d’histoire soit bon, c’était le Livre de Mormon que j’aurais dû lire. Le Saint-Esprit me poussait à changer mes habitudes vis-à-vis de la lecture des Écritures. Le jour même, je me suis mise à lire le Livre de Mormon et je n’ai jamais cessé de le lire. … Du fait que j’ai commencé à lire quotidiennement les Écritures, j’ai appris des choses sur mon Père céleste, sur son Fils Jésus-Christ et sur ce que je dois faire pour être comme eux. …

« … Toute femme peut enseigner la doctrine de l’Évangile chez elle et toute soeur de l’Église a besoin de la connaissance de l’Évangile dans ses fonctions de dirigeante et d’enseignante. Si vous n’avez pas encore pris l’habitude d’étudier quotidiennement les Écritures, commencez maintenant et continuez à étudier pour être prêtes pour vos responsabilités dans cette vie et dans l’éternité1. »

Julie B. Beck, présidente générale de la Société de Secours.

« L’étude des Écritures fortifiera notre témoignage et celui des membres de notre famille. Nos enfants aujourd’hui grandissent entourés de voix qui les pressent d’abandonner ce qui est juste et de rechercher à la place les plaisirs du monde. S’ils ne sont pas fermement ancrés dans l’Évangile de Jésus-Christ, qu’ils n’ont pas le témoignage de la vérité et la détermination de vivre dans la justice, ils seront fragiles face à ces influences. Il est de notre responsabilité de les fortifier et de les protéger2. »

Thomas S. Monson.

« Nous voulons que nos sœurs soient versées dans les Écritures. … Vous devez être en étroite relation avec les vérités éternelles [du Seigneur] pour votre propre bien-être et dans le but d’instruire vos propres enfants et tous ceux qui viendront dans votre champ d’influence. »3. »

« Nous voulons que nos foyers aient la bénédiction d’avoir des sœurs expertes en Écritures, qu’elles soient célibataires ou mariées, jeunes ou âgées, veuves ou en famille. … Devenez des érudites des Écritures, non pour abaisser les autres mais pour les élever !4. »

Spencer W. Kimball (1895–1985).

Illustration photographique Matthew Reier