2010
Croyez-vous au Livre de Mormon ?
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Croyez-vous au Livre de Mormon ?

Sonola Oladapo Solomon (Lagos, Nigeria)

À peu près à l’époque où je suis devenu membre de l’Église, j’ai perdu mon travail en raison des conditions économiques difficiles au Nigeria. Il m’a semblé que mon monde s’écroulait, pourtant j’ai fait confiance à Dieu, j’ai prié et j’ai jeûné afin qu’il m’aide à trouver un autre travail.

Dans le mois qui a suivi, j’ai eu une entrevue avec l’une des entreprises de bâtiment qui grandissent rapidement au Nigeria. J’ai eu des entrevues avec un groupe de trois personnes : la directrice générale, l’administrateur délégué et un consultant. J’ai facilement répondu à leurs questions de routine, mais ensuite, le consultant, pasteur d’une église locale, m’a lancé à l’improviste une question embarrassante : « Êtes-vous chrétien, musulman ou traditionaliste ? »

Avec un grand sourire, j’ai répondu : « Je suis chrétien. »

« Quel est le nom de votre Église ? », a-t-il poursuivi.

Je lui ai répondu : « L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. »

« Quoi ! Cette Église-là ?, s’est-il écrié. Vous n’allez tout de même pas me dire que vous fréquentez cette Église, où toutes les activités sont enveloppées de secret ? » En me regardant droit dans les yeux, il a ajouté : « Dites que ce n’est pas vrai. »

« C’est vrai », ai-je promptement répliqué. Puis j’ai ajouté : « Nos réunions ne se tiennent pas en secret et ne sont pas enveloppées de secret. Vous pouvez venir à nos réunions dimanche prochain et voir par vous-même. »

« Je ne voudrais pas aller à une telle réunion », a-t-il répondu. Ayant remarqué la direction que l’entrevue avait prise, la directrice générale a demandé au consultant de se taire et m’a remercié d’être venu.

Trois jours plus tard, on m’a demandé de revenir pour une deuxième entrevue. La directrice générale, l’administrateur délégué et le consultant étaient là tous les trois. Nous avons parlé d’achats et d’approvisionnement, puis le consultant m’a demandé : « Êtes-vous mormon ? »

J’ai répondu : « Oui. »

« Croyez-vous au Livre de Mormon ? »

« Absolument ! J’y crois », ai-je répondu.

« Croyez-vous que Joseph Smith a rencontré Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ quand il n’avait que quatorze ans ? »

« Oui, ai-je répondu. Je sais que c’est vrai. »

À la fin de l’entrevue, on m’a dit que des dizaines de candidats avaient été interviewés. À ma grande surprise, quelques semaines plus tard, j’ai reçu un appel téléphonique de la directrice générale. Elle m’a dit que j’avais passé les deux entrevues avec succès et elle m’a demandé de venir signer un contrat d’embauche.

En repensant à cette expérience, je suis reconnaissant de ne pas avoir renié l’Église ou ma foi. Dieu a exaucé mes prières et m’a permis de trouver un emploi. Je sais que, si nous restons fermes, il nous récompensera abondamment.

Vous n’allez tout de même pas me dire que vous fréquentez cette Église ? » m’a demandé le consultant.