2010
Seigneur, mon Dieu
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Seigneur, mon Dieu

Jonathan D., dix-huit ans (Suisse)

Je venais d’accomplir des baptêmes pour les morts quand j’ai appris qu’un de mes meilleurs amis était décédé. C’était un jeune homme merveilleux et nous avions énormément de plaisir à participer ensemble aux activités de l’Église.

Trois jours plus tard, je suis allé à ses obsèques et j’y ai rencontré ses parents et ses amis. Une jeune fille de ma paroisse et moi étions assis dans la salle de culte et la cérémonie a débuté par un chant et une prière. Il y a eu ensuite de très bons discours et quelques chants.

Je n’avais jamais eu de fort témoignage de la vie éternelle mais, quand nous avons commencé à chanter le cantique « Seigneur, mon Dieu », je me suis mis à pleurer. En me voyant pleurer tellement, la jeune fille assise à côté de moi m’a demandé si j’allais bien. Mais ce n’étaient pas des larmes de douleur et de tristesse. C’était parce que je ressentais très fort l’Esprit et, à partir de ce moment-là, j’ai su que je reverrais mon ami.