2010
James E. Talmage (1862-1933)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Grandes figures du passé

James E. Talmage (1862-1933)

James Edward Talmage avait treize ans lorsque sa famille émigra de son Angleterre natale pour s’établir à Provo (Utah).

Intelligent et assoiffé de connaissance, James était, à dix-sept ans, enseignant à mi-temps à l’Académie Brigham Young de Provo. Il poursuivit ensuite des études de chimie et de géologie à l’université de Lehigh (Pennsylvanie) et à l’université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland). Devenu membre de diverses sociétés scientifiques éminentes, il put côtoyer des personnalités et accéder à des publications de premier plan, ce qui l’aida à combattre une grande partie des préjugés auxquels se heurtaient les saints des derniers jours de l’époque.

En 1888, il épousa Mary May Booth. Ils eurent huit enfants. De 1894 à 1897, il fut président de l’Université de Deseret à Salt Lake City (devenue l’Université d’Utah). À cette époque, il acheta une bicyclette à pédales, nouveauté qui rencontrait un grand succès, et s’en servit souvent. Un soir, il rentra chez lui avec une heure de retard pour le dîner, meurtri, ensanglanté et sale. Il y avait, près de chez lui, une simple planche qui servait de pont pour enjamber un fossé. Normalement, il descendait de sa bicyclette et traversait à pied. Mais cette fois-là il s’était dit qu’il pouvait le faire à vélo. Il s’y tint, chute après chute, jusqu’à ce qu’il eût maîtrisé la manœuvre.

James Talmage était un conférencier efficace et certains de ses discours et de ses leçons devinrent la base de livres qui ont fait sa renommée comme Les Articles de foi. Avant de l’appeler au Collège des douze apôtres en 1911, la Première Présidence lui demanda d’écrire un livre sur la vie et le ministère du Sauveur. Plus tard, une pièce lui fut réservée dans le temple de Salt Lake City pour lui permettre de se concentrer sur ses écrits. Son livre de sept cents pages, intitulé Jésus le Christ, fut publié en 1915 et réédité à plusieurs reprises depuis.

Ci-dessous : Le Collège des douze apôtres en 1921. James Talmage est au dernier rang, deuxième en partant de la gauche.