2010
Idées de soirée familiale
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Idées de soirée familiale

Ce numéro contient des articles et des activités qui peuvent être utilisés pour la soirée familiale. Voici quelques exemples.

« La loi du jeûne », p. 26 : Vous pourriez faire un plan familial pour le prochain dimanche de jeûne. Choisissez le moment où la famille priera pour marquer le début et la fin du jeûne. Parlez ensemble de ce pour quoi vous pourriez jeûner et des bénédictions que vous pourriez avoir en rendant témoignage pendant votre jeûne. Si un membre de la famille ne peut pas s’abstenir de nourriture ou d’eau, cherchez d’autres façons de le faire participer.

« Ne place pas non plus ta confiance dans le bras de chair », p. 40 : Invitez les membres de votre famille à dire comment eux ou un autre membre de la famille, sont devenus meilleurs l’année qui s’est écoulée. Puis invitez les membres de la famille à se fixer un but qui les aidera à devenir la personne que Dieu désire qu’ils soient.

Afin d’illustrer la façon dont notre Père céleste peut magnifier nos efforts, demandez aux plus jeunes enfants de soulever quelque chose de lourd. Ensuite, qu’un des parents ou l’un des grands enfants les aide. Qu’est-ce qui était plus facile et pourquoi ? Quelles sont les choses que nous ne pouvons faire qu’avec l’aide de notre Père céleste ?

« Pris dans un Cumbuca, » p. 48 : En famille, essayez de constituer votre propre cumbuca dans lequel vous mettrez une chose désirable. Jouez ensuite tour à tour le rôle du « singe ». Expliquez comment Satan essaie de nous tendre des pièges, comment nous pouvons les éviter et ce que nous pouvons faire si nous nous faisons piéger.

« La bénédiction de prêtrise de Lindsay » p. 66 : Parlez de ce que sont les bénédictions de prêtrise et demandez aux membres de la famille de parler des bénédictions de prêtrise qu’ils ont reçues. Vous pourriez poser les questions suivantes : Qu’as-tu ressenti lorsque tu as reçu la bénédiction ? Comment cela t’a-t-il aidé ? Pourquoi es-tu reconnaissant vis-à-vis de la prêtrise ?