Recevoir les ordonnances et les bénédictions du temple
    Notes de bas de page

    Chapitre 36

    Recevoir les ordonnances et les bénédictions du temple

    Le temple est un endroit où Dieu peut « révéler à son peuple les ordonnances de sa maison et les gloires de son royaume et enseigner au peuple le chemin du salut ».

    Épisodes de la vie de Joseph Smith

    Depuis les tout premiers jours du rétablissement, le Seigneur a enseigné à Joseph Smith l’importance de construire des temples. Le prophète fut forcé de déménager de nombreuses fois et se trouva constamment face à des besoins urgents qui réclamaient son temps et son attention. Néanmoins, il ne perdit jamais de vue la nécessité de construire une maison au Seigneur. On avait consacré un site pour le temple à Independence, au Missouri. On avait achevé et consacré un magnifique temple à Kirtland, en Ohio. À Far West, au Missouri, on avait posé les pierres angulaires, mais ce n’avait été que pour les abandonner. Maintenant que les membres de l’Église repartaient à zéro à Nauvoo (beaucoup d’entre eux mal nourris, sans abri ou sans emploi adéquats), Joseph Smith savait que l’œuvre la plus importante était de nouveau la construction d’un temple.

    Pour suivre le commandement du Seigneur, le prophète et les saints entreprirent le plus rapidement possible de lui construire une maison. Cependant le prophète se rendait compte que la construction prendrait des années et il savait que les saints avaient besoin de toutes les bénédictions du temple. Par conséquent, le 4 mai 1842, alors que le temple n’était pas encore terminé, Joseph Smith donna la dotation à un petit groupe de frères fidèles.

    Le groupe se réunit dans la grande salle à l’étage du magasin en briques rouges du prophète, salle qui avait été « organisée pour représenter l’intérieur d’un temple, autant que les circonstances le permettaient1. » Franklin D. Richards, du Collège des douze apôtres, écrivit : « Lorsque l’Esprit murmura [à Joseph Smith] que l’œuvre de sa vie tirait à sa fin et lorsqu’il vit que ses jours terrestres allaient peut-être se terminer avant que le temple soit achevé, il appela quelques personnes choisies et leur conféra l’ordonnance de la sainte dotation, afin que les trésors divins qu’il gardait alors dans son esprit ne soient pas ôtés du monde lors de sa mort2. »

    Le prophète écrit dans son histoire : « J’ai passé la journée dans la partie supérieure du magasin… en conseil avec le général James Adams de Springfield, le patriarche Hyrum Smith, les évêques Newel K. Whitney et George Miller, le président Brigham Young et les anciens Heber C. Kimball et Willard Richards, leur enseignant les principes et l’ordre de la Prêtrise, vaquant aux ablutions, aux onctions, aux dotations et à la communication des clefs appartenant à la Prêtrise d’Aaron et ainsi de suite jusqu’à l’ordre le plus haut de la Prêtrise de Melchisédek, exposant l’ordre appartenant à l’Ancien des jours et tous les plans et tous les principes par lesquels une personne est rendue capable de s’assurer la plénitude des bénédictions qui ont été préparées pour l’Église du Premier-né et de venir demeurer en présence des Élohim dans les mondes éternels. Dans ce conseil a été institué pour la première fois dans ces derniers jours l’ordre ancien des choses.

    « Et les communications que j’ai faites à ce conseil concernaient les choses spirituelles et ne devaient être reçues que par ceux qui étaient tournés vers le spirituel : et rien n’a été révélé à ces hommes qui ne sera révélé à tous les saints des derniers jours dès qu’ils seront prêts à le recevoir et qu’un endroit approprié aura été préparé pour le communiquer même aux plus faibles des saints ; c’est pourquoi que les saints soient diligents à édifier le temple et toutes les maisons que Dieu leur a commandé ou leur commandera plus tard de construire3. »

    La majorité des saints allait recevoir la dotation du temple après la construction du temple de Nauvoo mais un nombre restreint d’hommes et de femmes reçurent cette bénédiction dans les mois qui suivirent la réunion de mai 1842. Mercy Fielding Thompson fut l’une d’entre eux. Lorsqu’elle reçut sa dotation, le prophète lui dit : « Cela vous fera sortir des ténèbres et vous conduira à une lumière merveilleuse4. »

    Enseignements de Joseph Smith

    Dieu commande aux saints de construire des temples.

    En janvier 1833, à Kirtland, le prophète écrivit : « Le Seigneur nous a commandé, à Kirtland, de construire une maison de Dieu… c’est la parole que le Seigneur nous a donnée et nous devons obéir ; oui, avec l’aide du Seigneur, nous obéirons, car il nous a promis de grandes choses à condition que nous obéissions ; oui, même une visite depuis les cieux pour nous honorer de sa propre présence. Nous craignons beaucoup devant le Seigneur de ne pas mériter ce grand honneur que notre Maître se propose de nous conférer ; nous recherchons l’humilité et une grande foi de peur d’avoir honte en sa présence5. »

    En septembre 1840, le prophète et ses conseillers dans la Première Présidence déclarèrent que le moment était venu de construire le temple de Nauvoo : « Croyant que le moment est maintenant venu d’ériger une maison de prière, une maison d’ordre, une maison de culte à notre Dieu [voir D&A 88 :119], où l’on pourra accomplir les ordonnances selon sa volonté divine, dans cette région, pour ce faire, des efforts considérables devront être faits et des moyens seront nécessaires. Puisque l’œuvre doit se hâter en justice, il incombe aux saints de mesurer, dans leur esprit, l’importance de ces choses, avec toutes leurs implications, puis de prendre les dispositions nécessaires pour les accomplir ; et s’armant de courage, d’être déterminés à faire tout leur possible et à se sentir aussi responsables que si toute l’œuvre dépendait d’eux seuls. Ce faisant, ils imiteront les œuvres glorieuses de leurs pères et s’assureront les bénédictions des cieux à eux-même et à leur postérité jusqu’à la dernière génération6. »

    En janvier 1841, le prophète et ses conseillers dans la Première Présidence écrivirent : « La construction du temple du Seigneur avance ici [à Nauvoo] ; les saints s’y rendront pour adorer le Dieu de leurs pères selon l’ordre de sa Maison et les pouvoirs de la Sainte Prêtrise et il sera construit de manière à nous permettre d’exercer comme il se doit toutes les fonctions de la prêtrise, et les instructions du Très-Haut y seront reçues et iront de ce lieu dans les pays lointains. Concentrons donc tous nos pouvoirs… et efforçons-nous d’imiter les actes des pères et des patriarches de l’alliance, de jadis, dans les choses qui ont une si grande importance pour notre génération et toutes celles qui lui succéderont7. »

    Au début de l’année 1841, Joseph Smith enseigna le principe suivant, rapporté par William P. McIntire : « Joseph dit que le Seigneur avait déclaré que nous devions construire notre maison à son nom afin de pouvoir nous faire baptiser pour les morts. Si nous ne le faisions pas, nous serions rejetés et nos morts avec nous, et cette Église ne serait pas acceptée [voir D&A 124:32]8. »

    En avril 1842, le prophète expliqua : « L’Église n’est pas pleinement organisée selon son ordre propre et ne pourra l’être qu’après l’achèvement du temple, dans lequel seront prévus des endroits pour accomplir les ordonnances de la prêtrise9. »

    En juillet 1842, il déclara : « Le Seigneur nous a dit de construire le temple… de Nauvoo ; et ce commandement fait force de loi pour nous comme n’importe quel autre ; et celui qui ne s’engage pas à ces choses transgresse autant que s’il avait enfreint n’importe quel autre commandement ; il ne fait pas la volonté de Dieu ni n’accomplit ses lois10. »

    En octobre 1843, le prophète admonesta les saints de la façon suivante : « Hâtez l’œuvre dans le temple, renouvelez vos efforts pour faire avancer toute l’œuvre des derniers jours, et marchez devant le Seigneur avec ferveur et justice11. »

    En mars 1844, le prophète se réunit avec les Douze et le comité du temple de Nauvoo pour discuter de la manière d’attribuer les maigres ressources de l’Église. Lors de cette réunion, le prophète déclara : « Nous avons besoin du temple plus que de toute autre chose12. »

    Dans le temple, nous apprenons les choses de l’éternité et nous recevons les ordonnances du salut pour nous-mêmes et pour nos ancêtres.

    « Quel a été le but du rassemblement… du peuple de Dieu à n’importe quelle époque du monde ? … Le but principal était d’édifier au Seigneur une maison par laquelle il révélerait à son peuple les ordonnances de sa maison et les gloires de son royaume et enseignerait au peuple le chemin du salut ; car il y a des ordonnances et des principes qui, quand on les enseigne et les pratique, doivent l’être dans un endroit ou une maison que l’on a construite dans ce but.

    « … Les ordonnances qui ont été instituées dans la prêtrise dans les cieux avant la fondation du monde, pour le salut des hommes, ne doivent pas être altérées ou changées. Tous doivent être sauvés selon les mêmes principes.

    « C’est dans le même but que Dieu rassemble son peuple dans les derniers jours, pour construire au Seigneur une maison afin de le préparer pour les ordonnances et les dotations, les ablutions et les onctions, etc. L’une des ordonnances de la maison du Seigneur est le baptême pour les morts. Dieu a décrété avant la fondation du monde que cette ordonnance serait accomplie dans des fonts préparés dans ce but dans la maison du Seigneur…

    « La doctrine du baptême pour les morts est clairement montrée dans le Nouveau Testament… c’est la raison pour laquelle Jésus dit aux Juifs : ‘Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu !’ [Matthieu 23:37] Ce qu’il voulait c’est qu’ils procèdent aux ordonnances du baptême pour les morts ainsi qu’aux autres ordonnances de la prêtrise, et reçoivent des révélations du ciel et soient rendus parfaits dans les choses du royaume de Dieu ; mais ils n’ont pas voulu. Ce fut le cas le jour de la Pentecôte : ces bénédictions furent déversées en ce jour-là sur les disciples. Dieu décréta qu’il sauverait les morts et le ferait en rassemblant son peuple…

    « … Pourquoi rassembler le peuple en ce lieu ? Dans le même but que Jésus voulait rassembler les Juifs : pour qu’il reçoive les ordonnances, les bénédictions et les gloires que Dieu a en réserve pour ses saints. Je vais maintenant demander à cette assemblée et à tous les saints si vous voulez maintenant édifier cette maison et recevoir les ordonnances et les bénédictions que Dieu a en réserve pour vous ; ou voulez-vous ne pas construire cette maison au Seigneur et le laisser passer à côté de vous et conférer ces bénédictions à un autre peuple ?13 »

    « Dès que le temple [de Nauvoo] et les fonts baptismaux seront préparés, nous avons l’intention de donner aux anciens d’Israël leurs ablutions et leurs onctions et d’accomplir les dernières ordonnances, les plus impressionnantes, sans lesquelles nous ne pouvons obtenir de trônes célestes. Mais il faut qu’un lieu saint soit préparé dans ce but. Une proclamation a été faite dans ce sens à l’époque où l’on posait les fondations du temple, et des dispositions sont prises jusqu’à ce que l’œuvre soit terminée, de sorte que les hommes puissent recevoir leur dotation et être faits rois et prêtres du Dieu Très-Haut… Toutefois un endroit doit être construit expressément dans ce but et pour que les hommes soient baptisés pour leurs morts…

    « Le Seigneur a une loi bien établie à ce sujet : il faut qu’il y ait un endroit bien particulier pour le salut de nos morts. Je crois vraiment qu’il y aura un endroit, et par conséquent les hommes qui veulent sauver leurs morts peuvent venir, amener leur famille, accomplir leur œuvre en étant baptisés et en accomplissant les autres ordonnances pour leurs morts14. »

    « On pose souvent la question : ‘Ne pouvons-nous pas être sauvés sans passer par toutes ces ordonnances, etc. ?’ Je répond : ‘non, pas la plénitude du salut.’ Jésus a dit : ‘il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père et je vais vous préparer une place’ [voir Jean 14:2]. La demeure nommée ici aurait dû être traduite par royaume ; et quiconque est exalté dans la plus haute demeure doit respecter une loi céleste, et la loi tout entière15. »

    « Si un homme obtient la plénitude de la prêtrise de Dieu, il faut qu’il l’obtienne de la même manière que Jésus-Christ, c’est-à-dire en respectant tous les commandements et en obéissant à toutes les ordonnances de la maison du Seigneur…

    « Tous les hommes qui deviennent héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus-Christ devront recevoir la plénitude des ordonnances de son royaume ; et ceux qui ne reçoivent pas toutes les ordonnances ne parviendront pas à la plénitude de cette gloire16. »

    « Si nous pouvions lire et comprendre tout ce qui a été écrit depuis le temps d’Adam sur les relations entre les hommes, et Dieu et les anges dans un état futur, nous en saurions très peu de choses. Le fait de lire l’expérience des autres ou la révélation qui leur a été donnée, à eux, ne peut absolument pas nous donner, à nous, une vue globale de notre situation et de nos rapports véritables avec Dieu. On ne peut obtenir cette connaissance que par l’expérience grâce aux ordonnances de Dieu exposées dans ce but. Si vous pouviez regarder cinq minutes dans les cieux, vous en sauriez plus qu’en lisant tout ce qui a jamais été écrit sur le sujet… J’assure les saints que la vérité… peut être connue grâce aux révélations de Dieu par la voie de ses ordonnances et en réponse à la prière17. »

    « L’ordre de la maison de Dieu a toujours été et sera toujours le même ; et même après que le Christ sera venu ; et après la fin des mille ans, il sera le même. Et nous entrerons finalement dans le royaume céleste de Dieu et en jouirons à jamais18. »

    Le temple est un lieu de sainteté où nous recevons les plus grandes bénédictions que Dieu a pour ses enfants.

    Dans la prière de consécration du temple de Kirtland, donnée à Joseph Smith par révélation et incluse plus tard dans les Doctrine et Alliances à la section 109, le prophète a demandé : « Et maintenant, Père saint, nous te demandons… que ta gloire repose sur ton peuple et sur cette maison qui est la tienne, que nous te dédions maintenant, afin qu’elle soit sanctifiée et consacrée pour être sainte, et que ta sainte présence soit continuellement dans cette maison, et que tous ceux qui passeront le seuil de la maison du Seigneur sentent ta puissance et se sentent contraints de reconnaître que tu l’as sanctifiée et qu’elle est ta maison, lieu de ta sainteté.

    « Et veuille accorder, Père saint, que des paroles de sagesse soient enseignées dans les meilleurs livres à tous ceux qui adoreront dans cette maison et qu’ils cherchent la connaissance par l’étude et aussi par la foi, comme tu l’as dit, afin qu’ils croissent en toi, reçoivent une plénitude du Saint-Esprit, s’organisent selon tes lois et se préparent à recevoir tout ce qui est nécessaire ; et que cette maison soit une maison de prière, une maison de jeûne, une maison de foi, une maison de gloire et de Dieu, ta maison…

    « Et nous te demandons, Père saint, que tes serviteurs sortent de cette maison, armés de ton pouvoir, que ton nom soit sur eux, que ta gloire les entoure et que tes anges les gardent ; et que de ce lieu, ils portent, en vérité, de très grandes et merveilleuses nouvelles jusqu’aux extrémités de la terre, afin qu’elles sachent que ceci est ton œuvre, et que tu as étendu la main pour accomplir ce que tu as dit par la bouche des prophètes au sujet des derniers jours.

    « Nous te demandons, Père saint, d’affermir ceux qui adoreront, et qui honoreront leur nom et leur position dans cette maison, qui est la tienne, à toutes générations et à toute éternité, afin que toute arme forgée contre eux soit sans effet, et que celui qui creusera une fosse pour eux y tombe lui-même, afin qu’aucune machination de la méchanceté n’ait le pouvoir de se dresser et de l’emporter sur ton peuple, sur qui ton nom sera mis dans cette maison19. »

    Conseils pour l’étude et l’enseignement

    Réfléchissez à ces idées pendant votre étude du chapitre ou pour vous préparer à enseigner. Vous trouverez des aides supplémentaires pages v-xi.

    • Relisez rapidement les deux derniers paragraphes de la page 444. Comment l’œuvre du temple nous fait-elle « sortir des ténèbres » et nous conduit-elle « à une lumière merveilleuse » ? Selon vous, que signifie être « tourné vers le spirituel » ? Pourquoi devons-nous être « tournés vers le spirituel » pour recevoir la lumière qui nous est accessible au temple ?

    • Lorsque les saints de Nauvoo travaillaient à la construction d’un temple, Joseph Smith, le prophète, leur a dit : « Nous avons besoin du temple plus que de toute autre chose » (page 446). Relisez brièvement les pages 443-446 pour trouver pourquoi cette déclaration est vraie. Dans quelle mesure la déclaration du prophète se vérifie-t-elle dans votre vie ?

    • Étudiez les enseignements de Joseph Smith au sujet du commandement de construire des temples (pages 445-446). Pourquoi, selon vous, l’Église ne serait-elle pas « pleinement organisée » sans temple ni sans les ordonnances du temple ? Que pouvons-nous faire aujourd’hui pour « hâter l’œuvre dans le temple » ? Pourquoi devons-nous « mesurer l’importance » de l’œuvre du temple ?

    • Relisez rapidement les enseignements du prophète concernant les ordonnances sacrées du temple et ce que nous apprenons grâce à elles (pages 447-450). Quel enseignement vous aide particulièrement à comprendre l’importance des ordonnances du temple ?

    • Lisez le dernier paragraphe entier de la page 449. Si vous avez reçu des ordonnances du temple, réfléchissez à ce que vos expériences vous ont appris au sujet de votre « situation et de [vos] rapports véritables avec Dieu ». Si vous n’êtes jamais allé au temple ou si cela fait longtemps que vous n’y êtes pas allé, réfléchissez à la manière dont vous pouvez vous préparer à vous y rendre.

    • Quelles bénédictions pouvons-nous recevoir lorsque nous allons au temple ? (Vous trouverez des exemples pages 450-451.) D’après ce que vous avez lu dans ce chapitre, comment pouvez-vous rendre vos visites au temple plus enrichissantes ?

    Écritures en rapport avec le sujet : Psaumes 24:3-5 ; Ésaïe 2:2-3 ; D&A 124:25-28, 39-41