Enseignements des présidents
Au-delà du voile, la vie dans les éternités
précédent suivant

Chapitre 18

Au-delà du voile, la vie dans les éternités

« [Les justes décédés] se relèveront pour demeurer dans des embrasements éternels dans la gloire immortelle pour ne plus s’affliger, souffrir ou mourir ; mais ils seront héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus-Christ. »

Épisodes de la vie de Joseph Smith

Le travail de traduction de la Bible par Joseph Smith a été à l’origine d’une vision tout à fait remarquable des éternités. Le 16 février 1832, le prophète travaillait chez John Johnson, à Hiram, en Ohio, en compagnie de Sidney Rigdon, son secrétaire. Il traduisait l’évangile de Jean. Voici ce qu’il a dit plus tard : « D’après diverses révélations qui avaient été reçues, il était clair que beaucoup de points importants concernant le salut des hommes avaient été enlevés de la Bible ou perdus avant qu’elle ne fût compilée. D’après les vérités qui restaient, il semblait qu’il allait de soi que, si Dieu récompensait chacun selon les actions accomplies dans le corps, le terme ‘ciel’, signifiant la demeure éternelle des saints, devait comprendre plus d’un royaume1. »

Le prophète a traduit Jean 5:29, qui décrit comment tous « sortiront » à la résurrection — « Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. » Tandis que Sydney et Joseph méditaient sur ce passage d’Écriture, une vision magnifique s’est ouverte à eux. Voici ce que le prophète en a écrit : « Par la puissance de l’Esprit, nos yeux furent ouverts et notre intelligence fut éclairée de manière à voir et à comprendre les choses de Dieu : oui, ces choses qui étaient dès le commencement, avant que le monde fût, qui furent établies par le Père, par l’intermédiaire de son Fils unique, qui était dès le commencement dans le sein du Père » (D&A 76:12-13).

Dans cette vision glorieuse, le prophète et Sidney Rigdon ont vu le Fils de Dieu à la droite du Père et ont reçu « de sa plénitude » (D&A 76:20). Ils ont vu les trois royaumes de gloire préparés par Dieu pour ses enfants et ont appris qui en héritera. Ils ont également vu Satan précipité de la présence de Dieu et les souffrances des gens qui se laissent vaincre par le diable.

Cette vision est devenue plus tard la 76ème section des Doctrine et Alliances. Le prophète a expliqué : « Rien de ce qui concerne le royaume du Seigneur ne pourrait être plus agréable pour les saints que la lumière qui a jailli sur le monde grâce à la vision précitée. Depuis la Genèse jusqu’à l’Apocalypse, toutes les lois, tous les commandements, toutes les promesses, toutes les vérités et tous les points relatifs à la destinée de l’homme, où la pureté des Écritures n’a pas été souillée par la folie des hommes… témoignent du fait que le document est une transcription des registres du monde éternel. Le caractère sublime des idées, la pureté de la langue, le domaine laissé à l’action, le temps prolongé accordé pour mener l’action à bien, afin que les héritiers du salut puissent confesser le Seigneur et fléchir le genou, les récompenses pour la fidélité et les châtiments pour les péchés se situent tellement au-delà de l’étroitesse de vue des hommes que tout homme honnête est contraint de s’exclamer : ‘Elle vient de Dieu2.’ »

Enseignements de Joseph Smith

Dieu a préparé trois degrés de gloire pour ses enfants.

« Je vais traiter de la résurrection des morts, que vous trouverez au quatorzième chapitre de Jean : ‘Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père’ (Jean 14:2). Le texte devrait dire : ‘Il y a plusieurs royaumes dans le royaume de mon Père’, afin que vous soyez héritiers de Dieu et cohéritiers avec moi… Il y a des demeures pour les personnes qui obéissent à une loi céleste, et il y a d’autres demeures pour celles qui n’arrivent pas à respecter la loi, chacun selon son propre ordre3. »

« Mais, dira-t-on, je crois en un ciel et en un enfer universels, où tous vont et où tous sont semblables, et tout aussi malheureux ou tout aussi heureux. »

« Quoi ! Où tous sont entassés ensemble, les honorables, les vertueux, les assassins et les débauchés, alors qu’il est écrit qu’ils seront jugés selon les actes accomplis dans le corps ? Mais Saint Paul nous parle de trois degrés de gloire et de trois cieux. Il connaissait un homme qui avait été enlevé jusqu’au troisième ciel [voir 1 Corinthiens 15:40-41 ; 2 Corinthiens 12:2-4]… Jésus dit à ses disciples : ‘Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père, si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi’ [voir Jean 14:2-3]4. »

« Allez lire la vision dans [Doctrine et Alliances 76]. Vous y trouverez clairement illustrées gloire après gloire, une gloire du soleil, une autre gloire de la lune et une gloire des étoiles. Et, comme une étoile diffère en gloire d’une autre, ainsi, dans le monde téleste, l’un diffère en gloire de l’autre, et quiconque règne dans la gloire céleste est un Dieu pour ses dominations…

« Paul a dit : ‘Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile. Ainsi en est-il de la résurrection des morts’ [1 Corinthiens 15:41-42]5. »

Les personnes qui acquièrent le témoignage de Jésus, reçoivent les ordonnances de l’Évangile et vainquent par la foi, hériteront le royaume céleste.

Joseph Smith, le prophète, a eu la vision suivante, enregistrée par la suite dans Doctrine et Alliances 76:50-59, 62, 68-70 : « Et nous rendons de nouveau témoignage, car nous vîmes et entendîmes, et voici le témoignage de l’Évangile du Christ concernant ceux qui se lèveront à la résurrection des justes. Ce sont ceux qui ont accepté le témoignage de Jésus, ont cru en son nom, ont été baptisés à la manière de son ensevelissement, étant ensevelis dans l’eau en son nom, selon le commandement qu’il a donné — afin qu’en gardant les commandements, ils soient lavés et purifiés de tous leurs péchés et reçoivent l’Esprit-Saint par l’imposition des mains de celui qui est ordonné et scellé à ce pouvoir ; qui vainquent par la foi et sont scellés par le Saint-Esprit de promesse que le Père répand sur tous ceux qui sont justes et fidèles.

« Ce sont ceux qui sont l’Église du Premier-né. Ce sont ceux entre les mains desquels le Père a tout remis. Ce sont ceux qui sont prêtres et rois, qui ont reçu de sa plénitude et de sa gloire, et sont prêtres du Très-Haut, selon l’ordre de Melchisédek, qui était selon l’ordre d’Hénoc, qui était selon l’ordre du Fils unique.

« C’est pourquoi, comme il est écrit, ils sont dieux, oui, les fils de Dieu. C’est pourquoi tout est à eux, que ce soit la vie ou la mort, les choses qui sont présentes ou les choses qui sont à venir, tout est à eux, et ils sont au Christ, et le Christ est à Dieu…

« Ceux-là demeureront pour toujours et à jamais dans la présence de Dieu et de son Christ. Ce sont ceux dont le nom est écrit dans le ciel, où Dieu et le Christ sont les juges de tous. Ce sont les justes parvenus à la perfection par l’intermédiaire de Jésus, le médiateur de la nouvelle alliance, qui accomplit cette expiation parfaite par l’effusion de son sang. Ce sont ceux dont le corps est céleste, dont la gloire est celle du soleil, oui, la gloire de Dieu, la plus haute de toutes, gloire dont il est écrit que le soleil du firmament en est le type6. »

Joseph Smith, le prophète, a enseigné les choses suivantes, en mai 1843, ce qui a été enregistré par la suite dans Doctrine et Alliances 131:1-4 : « Il y a, dans la gloire céleste, trois cieux ou degrés. Pour obtenir le plus haut, l’homme doit entrer dans cet ordre de la prêtrise [à savoir : la nouvelle alliance éternelle du mariage], sinon, il ne peut l’obtenir. Il peut entrer dans l’autre, mais c’est là la fin de son royaume ; il ne peut avoir d’accroissement7. »

« C’est donc ici qu’est la vie éternelle : connaître le seul Dieu sage et vrai ; et il faut que vous appreniez comment être vous-même des dieux et être rois et prêtres de Dieu… en passant d’un petit degré à l’autre et d’une petite capacité à une plus grande ; de grâce en grâce, d’exaltation en exaltation, jusqu’à ce que vous parveniez à la résurrection des morts et soyez capables de demeurer dans les embrasements éternels et de siéger en gloire, comme le font ceux qui sont assis sur leurs trônes dans la puissance éternelle…

« [Les justes décédés] se relèveront pour demeurer dans des embrasements éternels dans la gloire immortelle pour ne plus s’affliger, souffrir ou mourir ; mais ils seront héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus-Christ. Qu’est-ce que c’est ? C’est hériter le même pouvoir, la même gloire et la même exaltation jusqu’à ce que vous arriviez à l’état de dieu et montiez sur le trône du pouvoir éternel, tout comme ceux qui nous ont précédés8. »

« Ceux qui ressuscitent en gloire d’entre les morts sont exaltés bien loin au dessus des principautés, des pouvoirs, des trônes, des dominations et des anges, et il est expressément dit d’eux qu’ils sont héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus-Christ, ayant tous un pouvoir éternel9 [voir Romains 8:17]. »

Les « hommes honorables de la terre », ceux qui ne sont pas vaillants dans le témoignage de Jésus, hériteront le royaume terrestre.

Joseph Smith, le prophète, a eu la vision suivante, enregistrée par la suite dans Doctrine et Alliances 76:71-79 : « Et ensuite, nous vîmes le monde terrestre, et voici, ce sont ceux qui sont du terrestre, dont la gloire diffère de celle de l’Église du Premier-né qui a reçu la plénitude du Père, de même que la gloire de la lune diffère de celle du soleil dans le firmament.

« Voici, ce sont ceux qui sont morts sans loi. Et aussi ceux qui sont les esprits des hommes gardés en prison, que le Fils visita et à qui il prêcha l’Évangile, afin qu’ils fussent jugés selon les hommes dans la chair ; qui n’ont pas accepté le témoignage de Jésus dans la chair, mais qui l’ont accepté par la suite.

« Ce sont les hommes honorables de la terre qui ont été aveuglés par la fourberie des hommes. Ce sont ceux qui reçoivent de sa gloire, mais pas de sa plénitude. Ce sont ceux qui reçoivent de la présence du Fils, mais pas de la plénitude du Père.

« C’est pourquoi ce sont des corps terrestres et non des corps célestes, et ils diffèrent en gloire comme la lune diffère du soleil. Ce sont ceux qui ne sont pas vaillants dans le témoignage de Jésus ; c’est pourquoi ils n’obtiennent pas la couronne du royaume de notre Dieu10. »

Les méchants qui ne reçoivent pas l’Évangile ni n’acquièrent le témoignage de Jésus, hériteront le royaume téleste.

Joseph Smith, le prophète, a eu la vision suivante, enregistrée par la suite dans Doctrine et Alliances 76:81-85, 100-106, 110-12 : « Et ensuite, nous vîmes la gloire des télestes, gloire qui est la moindre, de même que la gloire des étoiles diffère de la gloire de la lune dans le firmament.

« Ce sont ceux qui n’ont pas accepté l’Évangile du Christ ni le témoignage de Jésus. Ce sont ceux qui ne renient pas l’Esprit-Saint. Ce sont ceux qui sont précipités en enfer. Ce sont ceux qui ne seront rachetés du diable qu’à la dernière résurrection, que lorsque le Seigneur, le Christ, l’Agneau, aura terminé son œuvre…

« Ce sont ceux qui se disent, les uns de celui-ci, les autres de celui-là, les uns du Christ, les autres de Jean, d’autres de Moïse, d’autres d’Élias, d’autres d’Ésaïas, d’autres d’Ésaïe et d’autres d’Hénoc, mais qui n’ont pas accepté l’Évangile, ni le témoignage de Jésus, ni les prophètes, ni l’alliance éternelle.

« Enfin, tous ceux-là sont ceux qui ne seront pas rassemblés avec les saints, pour être enlevés vers l’Église du Premier-né et reçus dans la nuée.

« Ce sont les menteurs, les sorciers, les adultères, les fornicateurs et tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge. Ce sont ceux qui subissent la colère de Dieu sur la terre. Ce sont ceux qui subissent la vengeance du feu éternel. Ce sont ceux qui sont précipités en enfer et qui subissent la colère du Dieu tout-puissant, jusqu’à la plénitude des temps, lorsque le Christ aura soumis tous ses ennemis sous ses pieds et aura rendu parfaite son œuvre…

« Et nous entendîmes la voix du Seigneur qui disait : Tous ceux-là fléchiront le genou, et toute langue confessera à celui qui est assis sur le trône pour toujours et à jamais ; car ils seront jugés selon leurs œuvres, et chacun recevra, selon ses œuvres, sa domination dans les demeures qui sont préparées. Et ils seront les serviteurs du Très-Haut ; mais là où Dieu et le Christ demeurent, ils ne peuvent aller, aux siècles des siècles11. »

Le tourment du méchant est de savoir qu’il n’a pas obtenu la gloire dont il aurait pu jouir.

« Dieu a décrété que tous ceux qui ne veulent pas obéir à sa voix n’échapperont pas au châtiment de la géhenne. Qu’est-ce que le châtiment de la géhenne ? Se retrouver dans la société de ceux qui n’ont pas obéi à ses commandements… Je sais que tous les hommes seront damnés s’ils ne viennent pas par la voie que Dieu a ouverte, et c’est la voie marquée par la parole du Seigneur12. »

« Le grand malheur des esprits décédés, dans le monde des esprits où ils vont après la mort, c’est de savoir qu’ils n’ont pas obtenu la gloire dont d’autres jouissent et dont ils auraient pu jouir eux-mêmes, et ils sont leurs propres accusateurs13. »

« Il n’y a pas de souffrance aussi terrible que celle de l’incertitude. C’est le châtiment des méchants ; leur doute, leur anxiété et leur incertitude causent des pleurs, des lamentations et des grincements de dents14. »

« L’homme est son propre bourreau et son propre accusateur. D’où la parole : ils iront dans l’étang ardent de feu et de soufre [voir Apocalypse 21:8]. Le tourment de la déception dans l’esprit de l’homme est aussi atroce qu’un étang ardent de feu et de souffre. Tel est donc, dis-je, le tourment de l’homme…

« … Certains ressusciteront dans les embrasements éternels de Dieu, car Dieu réside dans des embrasements éternels, et d’autres ressusciteront dans la damnation de leur propre impureté, qui est un tourment aussi atroce que celui de l’étang de feu et de souffre15. »

Conseils pour l’étude et l’enseignement

Réfléchissez à ces idées pendant votre étude du chapitre ou pour vous préparer à enseigner. Vous trouverez des aides supplémentaires aux pages v-xi.

  • Joseph Smith et Sydney Rigdon étaient en train de méditer sur un verset d’Écriture quand ils ont reçu la révélation qui est enregistrée dans Doctrine et Alliances 76 (pages 233-234) ; voir aussi D&A 76:15-19). Quelles expériences personnelles vous ont aidé à comprendre que la méditation peut apporter une meilleure compréhension ? En étudiant ce chapitre et les autres, ou en en discutant, prenez le temps de méditer sur les vérités que vous lisez.

  • Lisez Jean 14:2-3 et 1 Corinthiens 15:40-41. En quoi les enseignements de ce chapitre vous aident-ils à comprendre ces versets ?

  • Dans la description donnée des personnes qui hériteront la gloire céleste, terrestre ou téleste, l’expression « le témoignage de Jésus » est employée à cinq reprises (pages 235-239). Quelles sont les caractéristiques des personnes qui sont vaillantes « dans le témoignage de Jésus » ? Quelles promesses leurs sont faites ?

  • Lisez le dernier paragraphe de la page 235, en prêtant une attention particulière à l’expression « vainquent par la foi ». Quelles sont certaines choses que nous aurons peut-être à vaincre ? En quoi la foi en Jésus Christ nous aide-t-elle à vaincre nos problèmes ?

  • Lisez le dernier paragraphe de la page 236. Pourquoi, selon vous, devons-nous passer « d’un petit degré à l’autre » dans notre progression éternelle ? Avez-vous eu des expériences qui illustrent la nécessité d’apprendre et de progresser ainsi ?

  • Relisez le troisième paragraphe de la page 238 qui décrit certaines personnes qui hériteront le royaume terrestre. Comment peut-on éviter d’être « aveuglé par la fourberie des hommes » ? Que pouvons-nous faire pour éviter aux autres d’être aveuglés ?

  • Aux pages 239-240, recherchez les mots et expressions utilisés par Joseph Smith pour décrire l’état des méchants dans la vie à venir. Que vous disent ces mots et expressions ? Comment l’homme peut-il être « son propre bourreau et son propre accusateur » ?

Écritures en rapport avec le sujet : Alma 41:2-8 ; D&A 14:7 ; 76:20-49 ; 88:15-39

Notes

  1. History of the Church, vol.1, p. 245 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), livre A-1, p. 183, Archives de l’Église, Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, Salt Lake City (Utah).

  2. History of the Church, vol.1, p. 252 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), livre A-1, p. 192, Archives de l’Église.

  3. History of the Church, vol. 6, p. 365 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 12 mai 1844, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Thomas Bullock.

  4. History of the Church, vol. 5, p. 425-426 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 11 juin 1843, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Wilford Woodruff et Willard Richards ; voir aussi l’annexe, p. 598, article 3.

  5. History of the Church, vol. 6, p. 50-51 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 16 juin 1844, à Nauvoo (Illinois) ; rapporté par Thomas Bullock ; voir aussi l’annexe, p. 598, article 3.

  6. Doctrine et Alliances 76:50-59, 62, 68-70 ; vision donnée à Joseph Smith et à Sidney Rigdon, le 16 février 1832, à Hiram (Ohio).

  7. Doctrine et Alliances 131:1-4 ; mots entre crochets dans l’original ; enseignements donnés par Joseph Smith, les 16 et 17 mai 1843, à Ramus (Illinois).

  8. History of the Church, vol. 6, p. 306 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 7 avril 1844, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Wilford Woodruff, Willard Richards, Thomas Bullock et William Clayton.

  9. History of the Church, vol. 6, p. 478 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 16 juin 1844, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Thomas Bullock ; voir aussi l’annexe p. 598, article 3.

  10. Doctrine et Alliances 76:71-79 ; vision donnée à Joseph Smith et à Sidney Rigdon, le 16 février 1832, à Hiram (Ohio).

  11. Doctrine et Alliances 76:81-85, 100-106, 110-112 ; vision donnée à Joseph Smith et à Sidney Rigdon, le 16 février 1832, à Hiram (Ohio).

  12. History of the Church, vol. 6, p. 574 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 20 mars 1842, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Wilford Woodruff ; voir aussi l’annexe, p. 598, article 3.

  13. History of the Church, vol. 5, p. 387-388 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 11 juin 1843, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Wilford Woodruff et Willard Richards ; voir aussi l’annexe, p. 598, article 3.

  14. History of the Church, vol. 5, p. 340 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 8 avril 1843, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Willard Richards et William Clayton.

  15. History of the Church, vol. 6, p. 314 et 317 ; extrait d’un discours prononcé par Joseph Smith, le 7 avril 1844, à Nauvoo (Illinois), rapporté par Wilford Woodruff, Willard Richards, Thomas Bullock, et William Clayton.