Enseignements des présidents
Établir la cause de Sion
précédent suivant

Chapitre 15

Établir la cause de Sion

« L’édification de Sion est une cause à laquelle le peuple de Dieu s’est intéressé à tous les âges ; c’est un sujet sur lequel les prophètes, les prêtres et les rois se sont appesantis avec un plaisir particulier. »

Épisodes de la vie de Joseph Smith

Au début du mois de juin 1831, quelques semaines seulement après avoir quitté l’État de New York et fini de se rassembler en Ohio, les saints se sont réunis à Kirtland pour une conférence de l’Église. Au lendemain de la conférence, le 7 juin, Joseph Smith a reçu une révélation qui a tourné les pensées des membres de l’Église vers Sion : « La prochaine conférence… se tiendra au Missouri, dans le pays que je consacrerai à mon peuple » (D&A 52:2).

Les saints avaient à cœur d’établir Sion, une ville sainte, un lieu de paix et de refuge pour les justes fuyant la méchanceté du monde. Pour les y préparer, le Seigneur leur avait recommandé à plusieurs reprises de « chercher à promouvoir et à établir la cause de Sion » (D&A 6:6 ; 11:6 ; 12:6 ; voir aussi 14:6). À présent, les dirigeants de l’Église devaient partir immédiatement à la recherche de son emplacement. Joseph Smith, Sidney Rigdon et d’autres frères ont alors entrepris un voyage de 1 400 kilomètres et ils sont arrivés au comté de Jackson (Missouri) le 19 juin. Ils ont parcouru en bateau, en diligence et à pied une grande partie du chemin. Le trajet a été difficile et a demandé beaucoup d’efforts mais le prophète a ressenti l’attention protectrice du Seigneur : « En dépit de la corruption et des abominations de notre temps, en dépit également de l’esprit malveillant que nous avons rencontré en de nombreux lieux à cause de notre croyance au Livre de Mormon, jour après jour, le Seigneur a manifesté ses soins vigilants et sa bonté à notre égard, et nous nous sommes fixé la règle de lire, chaque fois que c’était possible, un chapitre de la Bible et de prier, et ces moments d’adoration nous ont apporté un grand réconfort1. »

Mi-juillet le prophète est arrivé dans l’ouest du Missouri, belle région où les plaines fertiles, jonchées de fleurs, ondulent sous le regard. C’est là, en réponse à ses prières ferventes pour connaître l’endroit précis de Sion, que le Seigneur [lui] révèle que « le lieu que l’on appelle maintenant Independence en est le centre ; et un emplacement pour le temple se trouve à l’ouest sur une parcelle qui est non loin du tribunal » (D&A 57:3), et qu’il faut acheter des terrains. Le 2 août, Joseph Smith et d’autres se sont réunis afin de démarrer la construction de Sion. Le prophète a écrit : « J’ai aidé la branche de Colesville de l’Église à poser le premier rondin d’une maison pour le fondement de Sion, dans la commune de Kaw, à treize miles à l’ouest d’Independence. En l’honneur des douze tribus d’Israël, douze hommes ont porté et placé le rondin. Au même moment, Sidney Rigdon a prononcé la prière de consécration du pays de Sion pour le rassemblement des saints. Cela a été un moment de joie pour tous ceux qui étaient présents, et nous avons pu entrevoir l’avenir, qui apportera du contentement aux fidèles2. » Le lendemain, le prophète a consacré l’emplacement du temple.

Les saints de Colesville (New York) faisaient partie des premiers membres de l’Église à s’établir au Missouri. Ils avaient fait le voyage pénible de l’État de New York à Kirtland (Ohio), mais ils n’y sont restés que peu de temps avant de recevoir le commandement de se rendre au Missouri. Polly Knight, membre de la branche de Colesville, est morte une semaine après son arrivée au pays de Sion. En dépit de sa santé faiblissante, elle était déterminée à tenir jusqu’en Sion. Son fils a écrit : « Elle s’est endormie paisiblement pour toujours en exprimant sa joie dans la nouvelle alliance éternelle de l’Évangile et en louant Dieu d’avoir pu voir le pays de Sion avant de mourir… Frère Joseph Smith a assisté aux funérailles de ma mère et nous a parlé d’une manière éloquente et réconfortante3. » Bien que le prophète soit vite retourné à Kirtland, d’où il a dirigé l’Église jusqu’en 1838, les saints ont continué à se rendre au Missouri.

Ils ont oeuvré diligemment à l’édification de Sion mais, vers la fin de 1833, ils avaient tous été chassés de leurs maisons du comté de Jackson par les dures persécutions, laissant derrière eux leurs rêves d’établir Sion et d’y construire un temple. Le Seigneur a révélé à Joseph Smith, le prophète, que les conditions de la rédemption de Sion dans le pays n’étaient pas encore accomplies et que son établissement devrait « attendre encore un peu » (D&A 105:9).

Enseignements de Joseph Smith

Le Seigneur a désigné le comté de Jackson (Missouri) comme étant le pays de Sion, un lieu où les saints du temps de Joseph Smith se rassembleraient et où la ville sainte de Sion serait construite un jour.

« En juin [1831] j’ai reçu, dans une vision céleste, le commandement d’aller aux confins occidentaux de l’État du Missouri et d’y désigner l’endroit même qui servirait de point central pour le commencement du rassemblement de ceux qui embrassent la plénitude de l’Évangile éternel. Par conséquent, accompagné de quelques frères, j’ai entrepris le long et pénible voyage qui nous a conduits au comté de Jackson (Missouri), voyage au cours duquel nous avons été sujets à de nombreuses épreuves et privations, et, après avoir inspecté la région et cherché diligemment, sous l’égide de Dieu, il nous a indiqué l’endroit précis où il projetait de commencer le rassemblement et la construction d’une ‘ville sainte’ appelée Sion ; Sion car c’est un lieu de justice, un lieu où tous ceux qui bâtiront adoreront le Dieu vrai et vivant et croiront en une seule doctrine, celle du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. ‘La voix de tes sentinelles retentit ; elles élèvent la voix, elles poussent ensemble des cris d’allégresse ; car de leurs propres yeux elles voient que l’Éternel ramène Sion’ [Ésaïe 52:8].4 »

Au début des années 1830, les saints ont tenté de poser les fondations de Sion dans le comté de Jackson (Missouri), comme le Seigneur le leur avait commandé, mais ils ont échoué car ils n’étaient pas préparés spirituellement. Au sujet du temps où Sion serait établie, Joseph Smith, le prophète, a dit : « Aucune communication de l’Esprit ne m’indique que, sauf éventuellement certains individus qui ont désobéi et abandonné la nouvelle alliance, Sion ait perdu son droit à une couronne céleste, même si le Seigneur a permis qu’elle soit ainsi affligée ; tout cela sera rendu manifeste par leurs œuvres en son temps. J’ai toujours pensé que Sion serait éprouvée selon ce que j’ai pu apprendre des commandements qui ont été donnés. Mais laissez-moi vous rappeler une clause qui dit que c’est après beaucoup de tribulations que viennent les bénédictions [voir D&A 58:4]. Par cette révélation, ainsi que d’autres, dont une reçue tout récemment, je sais que Sion sera rédimée au temps choisi par le Seigneur. Bien qu’il ait caché à mes yeux la durée de la purification, des tribulations et des afflictions ; lorsque je questionne le Seigneur à ce sujet, sa voix me dit : ‘Sois tranquille, et sache que je suis Dieu !’ Tous ceux qui souffrent en mon nom règneront avec moi, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera… Que Dieu fasse que rien ne nous sépare de l’amour du Christ, ni nos grandes afflictions, ni nos souffrances [voir Romains 8:35-39]5. »

Nous édifions la cause de Sion en devenant un peuple au cœur pur et en travaillant diligemment d’un seul cœur et d’un seul esprit.

« L’édification de Sion est une cause à laquelle le peuple de Dieu s’est intéressé à tous les âges ; c’est un sujet sur lequel les prophètes, les prêtres et les rois se sont appesanti avec un plaisir particulier ; ils ont attendu avec impatience et allégresse les jours dans lesquels nous vivons ; et, enflammés par une espérance et une joie céleste, ils ont chanté, écrit et prophétisé sur notre temps mais sont morts avant de pouvoir le contempler de leur vivant ; nous sommes le peuple que Dieu a choisi pour accomplir la gloire des derniers jours ; il nous appartient de la voir, d’y participer et de la faire aller de l’avant6. »

« Sion est partout où les saints s’assemblent et c’est ce que chaque homme juste édifiera comme lieu de refuge pour ses enfants7. »

« Nous aurons, ici et là, un pieu [de Sion] pour le rassemblement des saints… Vos enfants y seront bénis, et vous le serez aussi au milieu de vos amis. Le filet de l’Évangile rassemble toutes sortes d’hommes.

« Notre plus grand but devrait être l’édification de Sion… Le temps vient rapidement où l’homme ne trouvera de paix qu’en Sion et en ses pieux8. »

« En ce qui concerne l’édification de Sion, cela doit se faire sur les conseils de Jéhovah et par révélation divine9. »

« Si Sion ne se purifie pas de manière à être accepté de lui en toutes choses, [le Seigneur] se cherchera un autre peuple ; car son œuvre avancera jusqu’à ce qu’Israël soit rassemblé, et ceux qui n’écoutent pas sa voix doivent s’attendre à connaître son courroux. Je vous le dis, efforcez-vous de vous purifier, vous et tous les habitants de Sion, de peur que la colère du Seigneur ne s’allume avec fureur. Repentez-vous, repentez-vous, telle est la voix de Dieu à Sion ; mais, aussi étrange que cela puisse paraître, il n’en est pas moins vrai que l’humanité persistera à se justifier de ses fautes jusqu’à ce que toutes ses iniquités soient mises à nu, que son état soit au-delà de toute rédemption, et que ce que renferme son cœur soit exposé au regard de tous. Je vous le dis (et ce que je vous dis, je le dis à tous), écoutez la voix d’avertissement de Dieu, de peur que Sion ne tombe et que le Seigneur ne jure dans sa colère que les habitants de Sion n’entreront pas dans Son repos10. »

« Tant que nous tolèrerons des actes iniques dans l’Église, celle-ci ne sera pas sanctifiée et Sion ne sera pas rachetée non plus11. »

« Que tous œuvrent à préparer la vigne, accordant un peu de temps pour réconforter les gens endeuillés, pour guérir ceux dont le cœur est brisé ; pour rattraper celui qui glisse ; pour ramener l’égaré ; pour réinviter dans le royaume ceux qui en ont été chassés, les encourageant à œuvrer tant que dure le jour et à produire la justice et que, d’un seul cœur et d’un seul esprit, ils se préparent à aider au rachat de Sion, cette belle terre de promission où seront bénis tous ceux qui sont de bonne volonté et sont obéissants…

« Nous prions notre Père céleste pour que vous soyez très pieux, très humbles et très charitables, travaillant diligemment, sur le plan temporel et spirituel, à la rédemption de Sion, afin que ceux qui ont le cœur pur retournent avec des chants de joie éternelle pour édifier ses lieux désolés, et aillent à la rencontre du Seigneur lorsqu’il reviendra en gloire [voir D&A 101:18]12. »

Sion, la nouvelle Jérusalem, sera construite sur le continent américain.

10e Article de Foi : « Nous croyons au rassemblement littéral d’Israël et au rétablissement des dix tribus. Nous croyons que Sion (la nouvelle Jérusalem) sera bâtie sur le continent américain13. »

« La ville de Sion, dont David parle dans le cent deuxième Psaume, sera construite en Amérique, et ‘les rachetés de l’Éternel retourneront, ils iront à Sion avec des chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête’ [Ésaïe 35:10], et ils seront délivrés du fléau impétueux qui traversera tout le pays. Mais Juda obtiendra la délivrance à Jérusalem. [voir Joël 2:32 ; Ésaïe 26:20-21 ; Jérémie 31:12 ; Psaumes 1:5 ; Ézéchiel 34:11-13.] Cela témoigne que le bon Berger suscitera son propre troupeau et le recueillera de toutes les nations où il a été dispersé au jour des nuages et de l’obscurité, et le conduira à Sion et à Jérusalem14. »

« Pour commencer, je citerai une prophétie d’Hénoc sur les derniers jours : ‘Je ferai descendre la justice des cieux, et je ferai monter la vérité de la terre, pour rendre témoignage de mon Fils unique, de sa résurrection des morts, [résurrection qui, selon moi, concerne le corps physique] ; oui, et aussi de la résurrection de tous les hommes, et je ferai en sorte que la justice et la vérité balaient la terre comme un flot, pour rassembler mes élus des quatre coins de la terre, vers un lieu que je préparerai, une Ville sainte, afin que mon peuple puisse se ceindre les reins et attendre le temps de ma venue ; car là sera mon tabernacle, et elle sera appelée Sion, une nouvelle Jérusalem’ [Moïse 7:62].

« Par cette citation je comprends que… la justice et la vérité balaieront la terre comme un déluge. Maintenant je vous demande comment la justice et la vérité balaieront la terre comme un déluge. Je vais répondre. Les hommes et les anges doivent travailler ensemble à accomplir cette grande œuvre, et Sion, nouvelle Jérusalem, doit être préparée pour les élus qui doivent être rassemblés des quatre horizons de la terre, et sera reconnue ville sainte, car le tabernacle de l’Éternel sera avec eux…

« ‘Et voici, j’établirai ce peuple dans ce pays, pour l’accomplissement de l’alliance que j’ai faite avec votre père Jacob ; et il sera une nouvelle Jérusalem’ [3 Néphi 20:22]. Le Livre de Mormon nous indique ainsi l’endroit et le continent mêmes où doit s’ériger la nouvelle Jérusalem, et c’est ce que nous devons comprendre en accord avec la vision de Jean sur l’île de Patmos.

« D’aucuns seront cependant enclins à penser que cette nouvelle Jérusalem dont il est fait mention est celle qui fut construite par les Juifs au Moyen-Orient. Mais, dans Apocalypse 21:2, une nouvelle Jérusalem est descendue du ciel, d’auprès de Dieu, parée comme une épouse pour son époux ; et ensuite, le Révélateur fut transporté dans l’Esprit sur une grande et haute montagne et vit la ville grande et sainte descendre du ciel, d’auprès de Dieu. On parle bien de deux villes ici. Comme tout ne peut tenir dans le cadre étriqué d’une lettre, j’ajouterai brièvement qu’une nouvelle Jérusalem sera établie sur ce continent, et que Jérusalem sera aussi reconstruite au Moyen-Orient [voir Éther 13:1-12]. ‘Voici, Éther vit le temps du Christ… Et il parla aussi de la maison d’Israël et de la Jérusalem d’où Léhi viendrait : lorsqu’elle aurait été détruite, elle serait rebâtie, ville sainte pour le Seigneur ; c’est pourquoi, ce ne pourrait pas être une nouvelle Jérusalem, car elle avait été à une époque du passé’ [Éther 13:4-5]15. »

« Les prophètes on dit de Sion dans les derniers jours : La gloire du Liban viendra sur elle, le cyprès, l’orme et le buis, tous ensemble pour orner le lieu de son sanctuaire, et il glorifiera la place où reposent ses pieds [voir Ésaïe 60:13]. Au lieu de l’airain, il fera venir de l’or, au lieu du fer, il fera venir de l’argent, au lieu du bois, de l’airain, et au lieu des pierres, du fer [voir Ésaïe 60:17]. Sur cette montagne, il prépare un festin de mets succulents aux justes [voir Ésaïe 25:6] ; Oui, quand la splendeur de l’Éternel sera rendue manifeste pour le bien de Son peuple, les combinaisons des hommes et la vaine gloire du monde disparaîtront, et nous nous écrierons, ‘de Sion, beauté parfaite, Dieu resplendit’ [Psaumes 50:2]16. »

Conseils pour l’étude et l’enseignement

Réfléchissez à ces idées pendant votre étude du chapitre ou pour vous préparer à enseigner. Vous trouverez des aides supplémentaires aux pages v-xi.

  • Dans ce chapitre, remarquez de quelle manière Joseph Smith, le prophète, utilise le mot Sion pour désigner à la fois des lieux précis et le peuple du Seigneur. De quelle façon l’usage de ce terme vous aide-t-il à comprendre ce que signifie édifier Sion ? (Vous pouvez voir D&A 97:21 pour compléter votre étude ou votre discussion.)

  • Au dernier paragraphe commençant au bas de la page 197, Joseph Smith évoque son désir de connaître le moment où la ville de Sion serait établie dans le comté de Jackson (Missouri). Que nous enseigne la réponse du Seigneur aux prières de Joseph Smith ?

  • Lisez l’avant dernier paragraphe de la page 198, et notez les endroits où les saints se rassemblent. Comment pouvons-nous édifier Sion en ces lieux ?

  • Relisez le dernier paragraphe de la page 198 et le premier paragraphe de la page 199. De quelles façons les pieux de l’Église assurent-ils la paix et la sécurité ? De quelles façons avez-vous été béni quand vous vous êtes réuni avec d’autres membres de votre pieu ?

  • De quelles façons les conseils du prophète sur l’édification de Sion s’appliquent-ils à notre foyer ?

  • Le prophète Joseph a enseigné que la purification individuelle faisait partie de l’effort d’édification de Sion. Que pouvons-nous faire pour suivre ce conseil ? (Vous trouverez quelques exemples aux pages 198-200). À votre avis, pourquoi faut-ils que les gens soient personnellement purs avant que Sion soit rachetée ?

  • Relisez les prophéties de Joseph Smith au sujet des deux villes saintes (pages 200-202). Quel est notre rôle dans l’accomplissement de ces prophéties ?

Écritures en rapport avec le sujet : Apocalypse 21:1-27 ; D&A 45:65-71 ; 97:18-25 ; 103:1-7 ; Moïse 7: 16-21, 62-69

Notes

  1. History of the Church, 1:188-189 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), livre A-1, pp. 126-127, Archives de l’Église, Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, Salt Lake City (Utah, États-Unis).

  2. History of the Church, 1:196 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), livre A-1, p. 137, Archives de l’Église

  3. Newel Knight, Autobiographie et Journal, vers 1846, p. 32, 34, Archives de l’Église

  4. History of the Church, 2:254 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith aux anciens de l’Église, septembre 1835, Kirtland (Ohio), publiée dans le Messenger and Advocate, septembre 1835, p. 179-80.

  5. History of the Church, 1:453-454, division des paragraphes modifiée ; extrait d’une lettre de Joseph Smith à Edward Partridge et d’autres personnes, 10 décembre 1833, Kirtland (Ohio).

  6. History of the Church, 4:609-610 ; extrait de l’article « The Temple », publié dans le Times and Seasons, 2 mai 1842, p. 776 ; Joseph Smith était rédacteur en chef du périodique.

  7. Rapporté par Martha Jane Knowlton Coray, citant un discours de Joseph Smith prononcé à Nauvoo (Illinois) ; Martha Jane Knowlton Coray, Notebook, Archives de l’Église ; ce discours est daté du 19 juillet 1840 dans le calepin de sœur Coray mais il a probablement été donné à une date ultérieure.

  8. History of the Church, 3:390-391, texte original entre crochets, division des paragraphes modifiée ; extrait d’un discours de Joseph Smith prononcé vers juillet 1839 à Commerce (Illinois), rapporté par Willard Richards.

  9. History of the Church, 5:65 ; extrait de l’éditorial intitulé « The Government of God » publié dans le Times and Seasons, 15 juillet 1842, p. 858 ; Joseph Smith était rédacteur en chef du périodique.

  10. History of the Church, 1:316 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith à William W. Phelps, 11 janvier 1833, Kirtland (Ohio) ; cette lettre est incorrectement datée du 14 janvier 1833 dans History of the Church.

  11. History of the Church, 2:146 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith à Lyman Wight et d’autres personnes, 16 janvier 1834, Kirtland (Ohio).

  12. History of the Church, 2:229-230, note de bas de page, division des paragraphes modifiée ; extrait de « To the Saints Scattered Abroad », Messenger and Advocate, juin 1835, p. 138.

  13. 10e Article de Foi.

  14. History of the Church, 1:315 ; extrait d’une lettre de Joseph Smith à N. C. Saxton, 4 janvier 1833, Kirtland (Ohio) ; dans History of the Church le nom de M. Saxton est incorrectement orthographié « N. E. Seaton ».

  15. History of the Church, 2:260-262 ; texte original dans le premier groupe de mots entre crochets du premier paragraphe ; extrait d’une lettre de Joseph Smith aux anciens de l’Église, novembre 1835, Kirtland (Ohio), publiée dans le Messenger and Advocate, novembre 1835, p. 209-210.

  16. History of the Church, 1:198 ; extrait de « History of the Church » (manuscrit), livre A-1, p. 139, Archives de l’Église.