2018
La prière, clé du témoignage et du Rétablissement
précédent suivant

La prière, clé du témoignage et du Rétablissement

Extrait d’un discours donné à la conférence générale d’octobre 2003.

Suivez l’exemple de Joseph Smith et le modèle du Rétablissement. Tournez-vous vers les Écritures. Priez à genoux. Demandez avec foi. Écoutez le Saint-Esprit.

Prayer

Photo Getty Images

On demande souvent aux dirigeants de l’Église : « Comment faire pour recevoir le témoignage de l’Évangile rétabli de Jésus-Christ ?

L’acquisition du témoignage et la conversion commencent par l’étude et la prière ; ensuite il faut pratiquer l’Évangile avec patience et persévérance, favoriser la présence de l’Esprit et l’entourer de soins. La vie de Joseph Smith et la façon dont s’est produit le Rétablissement sont d’excellents exemples de ce processus. [Pendant que je relate] les événements du Rétablissement, soyez attentifs aux étapes qui conduisent au témoignage. […]

Grande confusion

Joseph Smith naquit le 23 décembre 1805 à Sharon (Vermont, États-Unis). Il était issu d’une famille qui priait et étudiait la Bible. Dans sa jeunesse, il s’intéressa à la religion et constata qu’il y avait une « grande confusion » concernant la doctrine du Christ, « prêtre luttant contre prêtre et converti contre converti » (Joseph Smith, Histoire 1:6).

Cette confusion avait commencé des siècles plus tôt par ce que l’on a appelé la Grande Apostasie. Le jour du Christ, avait dit l’apôtre Paul, serait précédé d’une apostasie (voir 2 Thessaloniciens 2:3).

Quelques décennies après la résurrection du Christ, ses apôtres furent tués, ses enseignements corrompus et la prêtrise retirée de la terre. Mais Paul, voyant notre époque, prophétisa que, « lorsque les temps seraient accomplis, [Dieu réunirait] toutes choses en Christ » (Éphésiens 1:10). Il rétablirait la véritable Église du Christ sur la terre. […]

Joseph trouve une réponse

Joseph se retrouva, à l’âge de quatorze ans, pris dans un « tumulte d’opinions [religieuses] ». Il se demandait souvent : « Si l’une [de ces Églises] a raison, laquelle est-ce, et comment le saurai-je ? » (Joseph Smith, Histoire 1:10).

Il chercha la réponse dans la Bible et lut dans l’épître de Jacques : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée » (Jacques 1:5).

Jesus Christ Appears to the Prophet Joseph Smith and Oliver Cowdery

Détail du tableau de Walter Rane : Les désirs de mon cœur II

Mettant les instructions de Jacques en application, il se rendit dans un bosquet proche de chez lui et pria. Tandis qu’il invoquait Dieu, « une colonne de lumière » plus brillante que le soleil de midi descendit sur lui et « deux Personnages » lui apparurent. L’un d’eux lui parla, l’appelant par son nom et dit, en montrant l’autre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoute-le ! » (Joseph Smith, Histoire 1:16-17).

Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, conversèrent avec Joseph. Ils répondirent à sa question. Ils lui apprirent que la véritable Église du Christ avait disparu de la terre. Joseph apprit que ces membres de la Divinité étaient des êtres séparés et distincts. Ils connaissaient son nom et étaient disposés à répondre à ses prières. Les cieux s’étaient ouverts, la nuit de l’apostasie avait pris fin et la lumière de l’Évangile commençait de briller.

Comme Joseph, beaucoup d’entre nous sont à la recherche de la lumière de la vérité. […] Comme Joseph, nous devons sonder les Écritures et prier, […] être humbles et apprendre à exercer la foi.

Moroni et les plaques d’or

Pendant les trois années qui suivirent sa première vision, Joseph [dit qu’il fut souvent découragé à cause de ses faiblesses et de ses imperfections]. Mais il ne perdit pas la foi ni n’oublia le pouvoir de la prière.

Le 21 septembre 1823 - il avait alors dix-sept ans - il s’agenouilla pour demander le pardon de ses péchés et pour connaître sa situation vis-à-vis de Dieu (voir Joseph Smith, Histoire 1:29). Tandis qu’il priait, une lumière apparut et s’intensifia « jusqu’à ce que la chambre fût plus claire qu’à l’heure de midi » (verset 30). Dans cette lumière se tenait un personnage revêtu d’une tunique « de la plus exquise blancheur » (verset 31). Il appela Joseph par son nom et se présenta comme étant Moroni. Il dit que Dieu avait une œuvre à lui faire accomplir et lui parla d’annales anciennes écrites sur des plaques d’or, qui, traduites, devinrent le Livre de Mormon. Le livre contenait la plénitude de l’Évangile. (Voir les versets 33-34.) […] Joseph reçut le commandement d’aller chercher ces annales enterrées […] dans une colline voisine appelée […] Cumorah.

Le lendemain, il trouva les plaques, mais le moment n’était pas encore arrivé de les faire paraître. Moroni lui dit de le rencontrer au même endroit le même jour tous les ans pendant les quatre années suivantes (voir les versets 52-53). Joseph obéit. Chaque année, il se rendit à la colline, où Moroni lui donna des « instructions » concernant le rétablissement de l’Église du Christ. […]

Joseph reçut les plaques le 22 septembre 1827, à l’âge de vingt et un ans. Il reçut également un instrument ancien permettant de les traduire, appelé l’urim et thummim. À l’aide de cet interprète sacré et du Saint-Esprit, Joseph commença la traduction.

Le déroulement du Rétablissement

À l’âge de vingt-trois ans, Joseph était occupé à traduire les plaques lorsque Oliver [Cowdery, son secrétaire,] et lui, tombèrent sur un passage concernant le baptême pour la rémission des péchés. […] Ils voulurent en savoir plus. Joseph savait ce qu’il fallait faire.

Le 15 mai 1829, les deux hommes allèrent dans les bois pour consulter le Seigneur. Pendant qu’ils priaient, Jean-Baptiste leur apparut « dans une nuée de lumière » (Joseph Smith, Histoire 1: 68). [Il] avait baptisé le Sauveur de son vivant [et] détenait les clés de la prêtrise nécessaires pour accomplir cette ordonnance par l’autorité de Dieu.

[Jean] posa les mains sur [la tête de Joseph puis celle d’Oliver] et leur conféra la Prêtrise d’Aaron (voir D&A 13 ; Joseph Smith, Histoire 1:68-69). […] À la fin du mois de mai ou au début de juin 1829, la Prêtrise de Melchisédek, ou prêtrise supérieure, fut conférée à Joseph et à Oliver par les apôtres Pierre, Jacques et Jean.

Restoration of the Melchezedek Priesthood

Le rétablissement de la Prêtrise de Melchisédek, tableau de Walter Rane

La traduction du Livre de Mormon fut également terminée ce mois de juin-là et le livre fut publié le 26 mars 1830. Le 6 avril, douze jours plus tard, l’Église était officiellement organisée. […] Comme Paul l’avait prophétisé, l’Église ancienne du Christ était rétablie sur la terre.

Mais l’œuvre du Rétablissement n’était pas terminée. […] [Le temple de Kirtland, premier bâti dans cette dispensation] fut consacré le 27 mars 1836. Une semaine plus tard, le 3 avril, une réunion s’y tint. Après une prière solennelle et silencieuse, […] le Seigneur Jésus-Christ [apparut à Joseph et à Oliver.] […] Moïse, Élias et Élie apparurent également [dans le temple de Kirtland] et [remirent des clés de la Prêtrise] à Joseph (voir D&A 110).

Jesus Christ Appears to the Prophet Joseph Smith and Oliver Cowdery

Détail du tableau de Walter Rane : Jésus-Christ apparaît à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery

Un modèle à suivre

Mes frères et sœurs, voyons-nous le modèle ? Tous les événements majeurs du Rétablissement : la Première Vision, l’apparition de Moroni et la parution du Livre de Mormon, le rétablissement de la prêtrise et l’apparition de Jésus-Christ [dans] son saint temple, tout cela a été précédé d’une prière. […]

[À de nombreuses reprises] j’ai senti le témoignage indéniable de l’Esprit de Dieu brûler comme une flamme dans mon cœur, me disant que l’Évangile rétabli est vrai. […] [Si vous ne le savez pas personnellement,] je vous suggère d’accepter l’invitation que lance Moroni dans le Livre de Mormon : « Et lorsque vous recevrez ces choses, je vous exhorte à demander à Dieu, le Père éternel, au nom du Christ, si ces choses ne sont pas vraies ; et si vous demandez d’un cœur sincère, avec une intention réelle, ayant foi au Christ, il vous en manifestera la vérité par le pouvoir du Saint-Esprit. Et par le pouvoir du Saint-Esprit, vous pouvez connaître la vérité de toutes choses » (Moroni 10:4-5). […]

[…] Suivez l’exemple de Joseph Smith et le modèle du Rétablissement. Tournez-vous vers les Écritures. Priez à genoux. Demandez avec foi. Écoutez le Saint-Esprit. […] Et je vous promets, au nom de Jésus-Christ, que, « si vous […] demandez avec foi [à votre Père céleste], croyant que vous recevrez, étant diligents à garder les commandements [du Seigneur], assurément ces choses vous seront révélées » (1 Néphi 15:11).