2018
Pari réussi sur le front de l’autonomie en 2017 : plus vite, plus haut, plus fort !
précédent suivant

Pari réussi sur le front de l’autonomie en 2017 : plus vite, plus haut, plus fort !

La raison d’être des groupes « d’accès à l’autonomie » est d’aider les membres et les non-membres à se prendre en charge tout en donnant le meilleur d’eux-mêmes dans l’esprit de dépassement de soi de la fameuse devise olympique : « Citius, Altius », Fortius » (Plus vite, Plus haut, Plus fort).

Sans attendre l’attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris, beaucoup de dirigeants locaux se sont activement engagés à promouvoir les principes de l’autonomie au sein de leurs unités.

Ils ont notamment convié ceux qui en avaient le plus besoin à participer aux réunions « Mon parcours vers l’autonomie » (un programme mondial de l’Église) afin d’auto-évaluer leur niveau d’autonomie temporelle et spirituelle, avant de rejoindre un groupe d’accès à l’autonomie. Là, ils ont pu élaborer et mettre en œuvre un plan d’actions leur permettant de devenir plus autonomes, donc plus stables.

En agissant de la sorte, les dirigeants ont suivi l’exhortation du Sauveur :

« Que vous en semble ? Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elle s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ? Et, s’il la retrouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf autres qui ne se sont pas égarées. » (Matthieu 18:12-13)

Lors de la conférence générale d’octobre 1979, Bruce R. McConkie, du Collège des Douze, a dit : « Nous vivons une époque de prospérité et de paix. Mais, il n’en sera pas toujours ainsi. […] Nous devons nous préparer temporellement et spirituellement. Notre préparation spirituelle consiste à garder les commandements [et] à prendre le Saint-Esprit pour guide. »

En suivant les conseils des prophètes en matière d’autonomie, les participants aux groupes d’accès à l’autonomie ont vu se déverser sur eux les bénédictions promises. Certains ont décidé d’être baptisés, d’autres de se débarrasser de leurs dettes, d’autres encore de bénéficier des ordonnances salvatrices du temple. Au fur et à mesure qu’ils gagnent en autonomie, ils deviennent eux-mêmes une source de bénédictions pour les personnes nécessiteuses. De tels exemples se multiplient dans nos pieux.

J’aime beaucoup la déclaration suivante de la Première Présidence : « Soyez assuré que vous êtes un enfant de notre Père céleste. Il vous aime et ne vous abandonnera jamais. Il vous connaît et il est prêt à vous accorder les bénédictions spirituelles et temporelles de l’autonomie » (Lettre de la Première Présidence, « Ma fondation : Principes, compétences, habitudes », 2014, page 2).

Voici deux liens utiles sur le sujet :

www.lds.org/topics/pef-self-reliance/manuals-and-videos?lang=fra&old=true

www.eglisedejesuschrist.fr/documentation-pour-lautonomie