2018
Pas une Simple Coïncidence
précédent suivant

Pas une Simple Coïncidence

Pendant la période de Noël 2016, les dirigeants de l’interrégion d’Afrique du Sud-est ont encouragé les membres et les amis de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à participer à l’initiative « Éclairer le monde de 25 manières en 25 jours ». Nous avions décidé de suivre le programme dans notre famille. Nous nous sommes efforcés, à l’aide de la prière, d’adapter les idées des activités proposées à notre situation et à notre environnement.

Au cours de la même période, beaucoup de gens à Kinshasa ont commencé à se montrer pessimistes et craintifs, parce que l’échéance des élections imminentes du 19 décembre devrait selon toute attente être violente. Contrairement à la frayeur éprouvée dans le voisinage, nous sommes restés positifs et confiants en notre Père céleste. Quelques jours avant cette date fatidique, mon fils Ryan, âgé de 6 ans, et sa bonne ont échappé à une tentative d’enlèvement pendant leur retour de l’école alors que je témoignais de la paix à mes voisins. La semaine précédente, mon mari a fait un discours à l’Église à propos du Sauveur apaisant la tempête (voir Marc 4:36-41).

Nous savions que ce thème « Éclairer le monde » pour le 19 décembre – « Jésus a apaisé la tempête, vous pouvez faire la même chose » – n’était pas une simple coïncidence. Le Seigneur avait offert d’apaiser la tempête politique à Kinshasa, et il l’avait fait.

En 2017, nous avons de nouveau été invités à « Éclairer le monde ». Si nous suivons le calendrier des Écritures suggéré, en nous aidant de la prière, notre lumière brillera et les miracles continueront à se produire (voir 3 Néphi 18:15).