2018
Dieu m’a donné sa miséricorde pour apaiser mes difficultés
précédent suivant

Dieu m’a donné sa miséricorde pour apaiser mes difficultés

Parfois, il n’est pas facile de faire une mission mais cela en vaut la peine.

Quand je suis rentrée de ma mission, j’ai embrassé ma famille après avoir passé 18 mois en tant que missionnaire. Pendant ma mission, j’ai été tellement bénie d’avoir mon Père céleste proche de moi.

Au cours de mes deux premiers transferts, j’étais frustrée, même si je parlais français. J’étais gênée d’arrêter des gens pour leur parler de Jésus-Christ. Ma première collègue m’a beaucoup aidée par son exemple.

J’avais toujours un Livre de Mormon avec moi pour partager le beau message du Rétablissement par Joseph Smith.

Un jour, je faisais mon étude personnelle à l’aide d’un livre que m’avait donné la mission pour en apprendre plus sur l’œuvre missionnaire. J’ai trouvé une question à propos du Livre de Mormon. Elle disait : « Avez-vous une expérience en rapport avec le Livre de Mormon ? » Pouvez-vous la partager avec votre collègue ? »

Je me suis dit : « Je n’ai pas vraiment d’expérience ». J’ai décidé de prier mon Père céleste à la fin de mon étude personnelle, et de demander si le Livre de Mormon était vrai (Moroni 10:4). Je n’ai pas reçu de réponse tout de suite. J’ai posé à Dieu la même question à chaque fois que je priais et j’ai failli abandonner.

Pendant ce temps, nous enseignions une amie de l’Église qui recevait les missionnaires depuis trente ans. En tant que missionnaires, nous demandons toujours à Dieu de nous aider à connaître le problème et la façon d’aider nos amis de l’Église à acquérir un témoignage.

Nous avons finalement fixé une date de baptême, mais la veille de son baptême elle nous a appelées pour nous dire qu’elle ne voulait pas se faire baptiser. Nous avons eu une leçon avec elle et nous avons invité un couple missionnaire à venir avec nous. Notre but était de comprendre les choses qui l’empêchaient de suivre Jésus-Christ.

Nous avons posé beaucoup de questions sur le Livre de Mormon, et nous avons vu qu’elle n’avait pas le témoignage que Dieu nous avait donné un autre livre pour rendre témoignage de Jésus-Christ.

Pendant la leçon, j’ai ressenti quelque chose dans mon cœur qui me disait : « Je dois demander à notre amie de l’Église de prier ensemble et de demander si le Livre de Mormon est vrai ». J’ai voulu ne pas tenir compte de cette pensée parce que je n’avais pas assez de courage pour faire ce que Dieu me commandait de faire.

Je me suis souvenu de l’écriture dans les Doctrine et Alliances 9:8-9 :

« Mais voici, Je te dis que tu dois l’étudier dans ton esprit ; alors tu dois me demander si c’est juste, et si c’est juste, je ferai en sorte que ton sein brûle au-dedans de toi ; c’est ainsi que tu sentiras que c’est juste.

« Mais si ce n’est pas juste, tu ne sentiras rien de la sorte, mais un engourdissement de pensée qui te fera oublier ce qui est faux ; c’est pourquoi, tu ne peux écrire ce qui est sacré que si cela t’est donné de moi ».

J’ai senti mon sein brûler fort, j’ai failli quitter la pièce pour aller boire de l’eau. Cependant, j’ai compris que ce sentiment m’aidait à avoir plus de courage pour ouvrir la bouche et pour demander à notre ami de l’Église, si nous pouvions prier dès cet instant et demander à Dieu si le Livre de Mormon était vrai.

Avant de dire la prière, je savais que le Livre de Mormon était vrai, parce que j’avais senti mon sein brûler, et comme dit l’écriture : « Tu sentiras que c’est juste. »

Au cours de la prière, j’ai beaucoup pleuré parce que j’étais très triste que notre amie de l’Église eut le cœur dur pour l’empêcher de ressentir l’Esprit. Cependant, j’étais reconnaissante parce que Dieu avait répondu à ma question après avoir méditer un mois sur la question : « Ai-je une expérience en rapport avec le Livre de Mormon ? » Finalement, j’avais un témoignage du Livre de Mormon.

Je ne savais pas combien de Livres de Mormon je pouvais distribuer durant toute ma mission, mais je savais que ce livre pouvait changer ma vie. Ma vie a changé, non pas avant ma mission, mais au cours de ma mission. J’ai compris comment je pouvais travailler avec l’Esprit pour répondre aux questions de l’homme.

Je témoigne que le Livre de Mormon est la clef de voûte de notre religion. Je sais que Dieu répond à nos questions. Il peut avoir son propre calendrier mais il répond toujours. Parfois, nous pensons que parce que nous avons des épreuves, Dieu ne nous aime pas. Ce n’est pas vrai. Je sais que Dieu nous donne des épreuves, non pas parce qu’il ne nous aime pas, mais parce qu’il veut nous raffiner comme un diamant, parce que nous sommes tellement importants pour lui. Il veut que nous soyons courageux, intelligents, fidèles et que nous ayons assez de force pour nous battre contre les tentations de Satan.

Je sais que nous appartenons à l’Église de Jésus-Christ et non à l’église de l’homme. Dieu est un Dieu de miracles. J’invite chacun de nous à prier avec constance notre Père céleste et à demander si le Livre de Mormon est vrai. Même si vous savez déjà que c’est vrai, comme l’a dit le président Henry B. Eyring: « Je demande à Dieu si le Livre de Mormon est vrai, non pas parce que je n’ai pas de témoignage, mais parce que je veux ressentir ces mêmes sentiments à chaque fois, qui m’aident à ressentir l’amour de Dieu ».

Le Livre de Mormon est la preuve de l’amour de Dieu pour ses enfants.

Amandine Liard a servi dans la mission de Paris (France) de mars 2016 à août 2017. Elle est dans la paroisse de Toahotu.