2018
Un apôtre rencontre des dirigeants catholiques en Polynésie française
précédent suivant

Un apôtre rencontre des dirigeants catholiques en Polynésie française

Frère Gary E. Stevenson du Collège des Douze apôtres a rencontré des dirigeants catholiques polynésiens en août dernier. Au nom de l’Église, il a présenté des denrées alimentaires que l’archidiocèse utilisera pour soulager la faim et la souffrance en Polynésie française.

Pendant sa visite à l’archevêque catholique de Papeete, sa Grâce Jean-Pierre Cottanceau, Frère Stevenson était accompagné par Frère O. Vincent Haleck, président de l’interrégion du Pacifique, et de Frère Benjamin Sinjoux, Soixante-dix d’interrégion.

Frère Stevenson, Frère Haleck et Frère Sinjoux ont été chaleureusement accueillis par Monseigneur Cottanceau et certains de ses collègues.

Ils ont discuté des questions ayant trait aux sans-abris à Tahiti et la nécessité de fournir de la nourriture aux personnes dans une situation désespérée.

Frère Stevenson a affirmé le soutien de l’Église dans les efforts louables de l’Église catholique en Polynésie française pour nourrir les pauvres et les soutenir par d’autres moyens humanitaires.

Dans le monde entier l’Église tend la main pour aider les pauvres et les nécessiteux avec des partenaires tels que Catholic Relief Services, Catholic Charities et Caritas.

Le don en nourriture, évalué à $9 000 USD, a été rendu possible par la contribution de saints des derniers jours et d’autres personnes en Polynésie française et dans le monde au Fonds humanitaire de l’Église.

Depuis les premiers jours de l’Église, Joseph Smith a élevé le principe de la liberté religieuse et de la tolérance : « Nous affirmons avoir le droit d’adorer le Dieu Tout-Puissant selon les inspirations de notre conscience et reconnaissons le même droit à tous les hommes : qu’ils adorent comme ils veulent, où ils veulent ou ce qu’ils veulent » (Articles de foi 1:11).

Frère Stevenson et sa femme, Lisa, ont aussi rencontré les membres en Polynésie française.

Un moment important de la visite de Frère Stevenson dans le Pacifique Sud a consisté à rencontrer les saints qui améliorent leur vie et leur situation familiale en participant au cours de l’autonomie de l’Église. Ces cours aident les gens à devenir plus autonomes spirituellement et temporellement, les conduisant souvent à trouver un emploi ou un meilleur emploi ou à lancer une petite entreprise.