Le Liahona
Compassion à l’égard des personnes marquées par un crime ou un délit et une peine de prison
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Bienvenue dans ce numéro

Compassion à l’égard des personnes marquées par un crime ou un délit et une peine de prison

Une femme d’une vingtaine d’années se tire les cheveux en arrière pour faire une queue de cheval. Au dos de sa chemise est imprimé le mot Détenue. Quand nous avons fait connaissance, elle m’a gentiment demandé de l’appeler Ella (le nom a été changé). Quand le service religieux en milieu carcéral a commencé, je me suis demandé pourquoi elle avait décidé d’assister aux réunions de l’Église ce jour-là. Dans les quelques heures qui ont suivi, j’ai trouvé la réponse à ma question.

Ella était en prison parce qu’elle avait vendu de la drogue. Toxicomane depuis l’âge de quinze ans et arrêtée plusieurs fois au cours des cinq années suivantes, elle purgeait une peine d’emprisonnement de sept ans. Dans notre groupe, nous avons parlé de notre foi en Jésus-Christ. J’ai demandé à Ella pourquoi elle était venue assister au culte ce jour-là.

Elle a répondu aussitôt : « Les liens fraternels ! Je suis une fille de Dieu, ce sont mes sœurs et c’est mon groupe de Société de Secours. »

J’ai eu les larmes aux yeux en entendant les paroles d’Ella et en réfléchissant à la force de son témoignage ainsi qu’à l’amour de Dieu pour elle.

Au fil des années, j’ai rendu visite à de nombreuses personnes qui sont ou ont été incarcérées. Nombreuses sont celles qui essaient de changer et de reconstruire leur vie sur les enseignements de Jésus-Christ. Ces visites m’ont appris que tout le monde peut découvrir le plan éternel de Dieu et se sentir poussé à progresser.

Dans ce numéro, vous lirez comment l’Évangile peut être une bénédiction pour les membres en prison (voir pages 32, 36). La version numérique de ce numéro contiendra également quelques histoires personnelles sur ce sujet.

J’espère qu’au cours de votre lecture, vous ressentirez l’amour de Dieu pour tous ses enfants et découvrirez par vous-mêmes comment avoir plus de compassion à l’égard des personnes en prison, de leur famille ou d’autres personnes affectées par la situation.

Fraternellement,

Doug Richens

Responsable pour l’Église du service dans les prisons