Le Liahona
Mes conseils pour trouver un emploi après l’université
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Version numérique uniquement : Jeunes adultes

Mes conseils pour trouver un emploi après l’université

Après l’obtention d’un diplôme universitaire, la vie n’est pas toujours facile mais, si nous avons la foi, notre Père céleste nous aidera à voir les occasions qui se présentent.

À dix ans, j’ai été baptisé avec mes parents dans l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours au Nigeria. Plus tard, j’ai commencé à aider les missionnaires locaux. J’étais stupéfait de voir que souvent, sans diplôme universitaire, ces missionnaires étaient capables de parler à toutes sortes de gens et le faisaient avec pouvoir, autorité, conviction et sans peur.

Leur exemple m’a aidé à me rendre compte que je voulais faire une mission mais je voulais aussi faire des études supérieures. Ayant des difficultés à me faire admettre dans une université, j’ai envoyé ma candidature pour la mission à peu près au même moment. Ma lettre d’admission à l’université et mon appel en mission sont arrivés le même jour. Je voulais faire des études mais j’ai choisi de servir le Seigneur en partant d’abord en mission.

C’était un sacrifice mais la mission méritait que je reporte mes études universitaires. J’ai acquis de nombreuses capacités et compétences précieuses, comme l’autodiscipline, la concentration, la communication, l’art de diriger et la confiance dans le Seigneur. Tout cela m’a aidé plus tard dans mes études. Je ne regretterai jamais d’avoir donné la priorité au Seigneur.

Mon parcours après mon diplôme

Pour moi, les études sont comme une clé qui ouvre des portes. Le programme PathwayConnect de BYU-Pathway au Ghana m’a donné la possibilité d’enrichir mes connaissances. La connaissance, c’est le pouvoir d’améliorer la vie des membres de ma famille et de mon entourage.

Après avoir obtenu un diplôme du programme en ligne de BYU-Idaho, j’ai fait un stage dans une entreprise financière au Ghana dans laquelle j’ai ensuite travaillé à plein temps. J’aimais ce que je faisais et mon employeur appréciait mes services. Mais, après quelque temps, l’entreprise a fait faillite et je me suis retrouvé sans emploi.

C’était décourageant mais j’ai continué d’appliquer ce que j’avais appris pendant mes études et ma mission. J’ai décidé de m’appuyer sur les compétences que j’avais acquises dans mon emploi précédent et j’ai fondé mon entreprise de services financiers.

Après l’obtention de mon diplôme, mon parcours a été fait de hauts et de bas mais je ne regrette pas d’avoir fait de mes études une priorité. Sans elles, je ne serais pas en mesure de diriger mon entreprise aujourd’hui.

Quand il est difficile de trouver un emploi

Beaucoup des jeunes adultes à qui je parle pensent qu’un diplôme d’études supérieures donne automatiquement accès à un travail. Mais ma plus grande difficulté a été de trouver un employeur pour qui mon diplôme avait autant de valeur que pour moi. Si vous avez du mal à trouver un travail ou à trouver votre voie après vos études, vous n’êtes pas seul. Voici certaines choses que j’ai faites dans ma recherche d’emploi, et que vous pouvez faire aussi :

  • Tirez le maximum de vos études. Il y a un dicton en Afrique qui dit que l’on doit aller à l’école et ne pas laisser l’école passer à côté de nous. Si vous faites des études sérieusement (et pas simplement mécaniquement), vous aurez de véritables connaissances et compétences que les employeurs remarqueront, et, une fois en poste, vous serez capables de bien faire votre travail.

  • Parlez à tout le monde. Dans votre recherche d’emploi, sortez, parlez avec tout le monde et élargissez votre réseau.

  • Soyez confiant. Soyez convaincu que vous êtes qualifié pour le travail. Concentrez-vous sur vos rêves et sur vos objectifs, et croyez en vous. Il est facile de perdre confiance après des rejets décourageants mais gardez espoir. Vous finirez par trouver le bon employeur ou une idée d’entreprise.

  • Tirez parti de chaque occasion. Il y a des occasions partout autour de nous. Si nous ouvrons notre esprit et sommes reconnaissant des possibilités que le Seigneur nous donne, nous serons en mesure de voir et de saisir les occasions qu’il met sur notre chemin.

  • Entourez-vous de personnes qui partagent vos valeurs et qui vous encouragent à atteindre vos objectifs. Il est plus facile d’aller de l’avant si vous êtes entouré des bonnes personnes, celles qui visent les mêmes choses que vous. La société est pleine de découragement mais les gens qui partagent vos valeurs et vos rêves vous édifieront toujours et vous encourageront à atteindre vos buts.

  • Ayez foi. Parfois, vous vous réveillez le matin et voyez que vous n’avez toujours pas de travail et aucun moyen de mettre de la nourriture sur votre table. Mais la foi au Seigneur Jésus-Christ allégera votre fardeau et atténuera votre découragement si vous prenez des mesures pour atteindre vos buts.

Pour finir, rappelez-vous toujours que notre Père céleste a un dessein éternel pour vous. Si les choses ne marchent pas maintenant, cela ne signifie pas qu’elles ne marcheront jamais. Dieter F. Uchtdorf, du Collège des douze apôtres, l’a très bien exprimé : « Mais je vous exhorte à croire que votre vie sera infiniment meilleure si vous vous en remettez à Dieu pour guider vos pas. Il connaît des choses qu’il vous est impossible de savoir et il vous a préparé un avenir que vous ne pouvez même pas imaginer1. »

L’avenir est radieux et votre quête de connaissance et d’instruction ne sera pas vaine. Ayez foi et continuez d’avancer. Vous serez amené là où le Seigneur pourra le mieux vous bénir et vous utiliser, vous et vos talents, pour le bien d’autrui.