Le Liahona
Respecter nos alliances : Guide pour le retour de mission
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Version numérique uniquement : Jeunes adultes

Respecter les alliances : Guide pour le retour de mission

Comment allais-je me réadapter à la vie chez moi ?

Chaque missionnaire se pose cette question : « Comment vais-je garder un témoignage fort après ma mission ? » Personne ne planifie de rentrer chez lui et de perdre la vérité qu’il a chérie et enseignée chaque jour de sa mission. Les missionnaires vivent des expériences très fortes tandis qu’ils appliquent les règles de leur petit manuel d’instructions.

Mais la structure d’une mission ne ressemble en rien à celle qui prévaut chez soi.

Quand un missionnaire rentre chez lui, il se retrouve parfois jeté dans un monde autrefois familier mais qui lui est maintenant complètement étranger. Alors, comment laisser le mode de vie missionnaire derrière lui tout en restant fidèle à l’Évangile de Jésus-Christ ? Que cela vous plaise ou non, il est probable que vous ne vous lèverez pas à 6 h 30 tous les matins, ne serez pas en compagnie d’un collègue vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, et ne rendrez pas témoignage à chaque personne que vous croiserez dans la rue une fois que vous aurez ôté votre plaque et repris pied dans le monde réel.

J’ai fait ma mission en Arkansas (États-Unis). Environ un mois avant mon retour chez moi, mon président de mission a déclaré : « Vous ne serez pas missionnaires à plein temps pour toujours. En fait, vous ne serez missionnaires à plein temps que pendant une petite partie de votre vie. Mais vous avez la responsabilité de respecter vos alliances à plein temps et à jamais. »

Ces paroles m’ont changée. En pensant à mon retour, je me suis rendu compte que m’y préparer ne consistait pas à savoir vivre sans ma plaque mais à savoir comment utiliser ce que j’avais appris et vécu en mission afin de respecter mes alliances.

Quand j’ai compris cela, j’ai fait une prière puis j’ai commencé à dresser une liste. J’ai tracé une ligne verticale sur une feuille de papier. La colonne de gauche était intitulée : « Vie et règles de la mission ». Le titre de la colonne de droite était : « Respecter mes alliances ». J’ai fait des liens entre les deux listes afin de montrer le parallèle entre les différentes actions. Le dernier jour de ma mission, j’ai pris la feuille et l’ai coupée en deux. J’ai lu les règles auxquelles je m’étais entièrement consacrée tout au long de ma mission, je l’ai froissée et jetée. J’ai pris la partie contenant les alliances et l’ai affichée sur mon mur, chez moi.

Cette liste m’a aidée à garder mes alliances à l’esprit chaque jour tandis que je m’habituais à ma nouvelle vie. La liste ci-dessous contient des idées qui m’ont aidée personnellement et qui vous aideront aussi :

Vie et règles de la mission

Idées pour respecter mes alliances

Réveil à 6 h 30 tous les jours.

Je m’efforcerai de mener une vie consacrée à Dieu. Je dois me lever suffisamment tôt pour remplir ma journée d’activités de valeur.

Rendre visite quotidiennement aux amis de l’Église et aux membres non pratiquants.

Je m’efforcerai de pleurer avec ceux qui pleurent et de consoler ceux qui ont besoin de consolation. J’apprendrai à connaître, je visiterai et j’aimerai les personnes de mon entourage.

Porter ma plaque et mes vêtements missionnaires.

La dotation m’a donné la bénédiction de porter les sous-vêtements du temple. Je m’habillerai de manière à les respecter tout en portant de nouveau avec joie des vêtements normaux.

Aller aux réunions missionnaires chaque semaine.

J’ai la possibilité de renouveler mes alliances chaque semaine quand je me prépare pour la Sainte-Cène et que je la prends.

Parler et témoigner à tous les gens que l’on rencontre.

J’ai fait alliance de m’efforcer d’être semblable à mon Sauveur. J’ai la promesse que, si je me souviens de lui et respecte ses commandements, j’aurai toujours son Esprit avec moi. J’essaierai de traiter tous les gens comme des enfants de Dieu et de suivre l’Esprit pour savoir que faire pour les aider et les servir.

Pas de sorties en couple (ni aucune sorte de relation romantique).

Je travaillerai à mon objectif d’être scellée au temple en fréquentant des hommes qui ont le même but que moi et en établissant des relations profondes avec autrui.

Pas de réseaux sociaux, de télévision, de films, de temps pour traîner, etc.

Je ferai bon usage des médias pour apprendre, édifier les autres et profiter de la vie.

Étudier les Écritures deux heures par jour.

J’aime l’Esprit et la connaissance que je reçois lorsque j’étudie les Écritures. Je les étudierai au moins dix minutes chaque jour.

Ma mission m’a préparée de manières inimaginables à respecter mes alliances. Aujourd’hui, je fais ce que je dois afin de garder un témoignage fort. La mission n’est pas une ligne d’arrivée ou quelque chose à oublier une fois rentré chez vous. La mission est un tremplin pour accéder à une vie de gardien d’alliance et de disciple du Christ. Prenez le temps de vous demander si vous comprenez vraiment vos alliances, si vous vous concentrez sur elles et si vous les respectez. Elles nous lient à notre Père céleste, elles nous donnent une force venant du ciel et elles déversent énormément de lumière dans notre vie de tous les jours.