Chapitre 10 : Inonder la terre et notre vie avec le Livre de Mormon
    Notes de bas de page

    Chapitre 10

    Inonder la terre et notre vie avec le Livre de Mormon

    « [Le Livre de Mormon] a une puissance qui envahit notre vie dès que nous commençons à l’étudier sérieusement. »

    Épisodes de la vie d’Ezra Taft Benson

    Lors de la conférence générale d’avril 1989, le président Monson lut un message du président Benson aux enfants de l’Église. Dans ce message, le président Benson disait :

    « Je sais que vous lisez le Livre de Mormon, car j’ai reçu de vous des centaines de lettres qui m’ont été adressées personnellement dans lesquelles vous m’avez dit que vous lisez ce livre sacré. Des larmes de joie me viennent aux yeux en lisant cela. […]

    « Comme je suis heureux d’apprendre combien vous aimez le Livre de Mormon. Moi aussi, je l’aime, et notre Père céleste veut que vous continuiez à étudier le Livre de Mormon tous les jours. C’est le cadeau spécial qu’il vous fait. En suivant ses enseignements, vous apprendrez à faire la volonté de notre Père céleste1. »

    Partout dans l’Église, des saints des derniers jours ont suivi ce conseil de leur prophète. Les récits suivants donnent des exemples de bénédictions accordées aux personnes qui ont répondu à l’appel du président Benson de « remplir la terre et [leur] vie avec le Livre de Mormon2 ».

    « ‘C’est une blague !’ pensa Margo Merrill […] quand elle entendit le président Benson demander aux parents de lire le Livre de Mormon avec leurs enfants. ‘Mes enfants n’ont que six, cinq et deux ans. Je vais perdre mon temps et ma patience.’

    « Frère et sœur Merrill décidèrent quand même d’essayer de lire le Livre de Mormon avec leurs enfants. Quand ils arrivèrent à l’histoire de Néphi et de son arc brisé, Mélissa, six ans, attrapa une pneumonie.

    « Margo [dit] : ‘Mélissa me supplia de la laisser retourner à l’école même si elle était malade. Elle dit que si elle n’y retournait pas, Pamela, son amie, qui est membre d’une autre religion, ne saurait pas ce qui était arrivé à Néphi. Mélissa éclata ensuite en sanglots et tomba dans mes bras. Je séchai ses larmes et lui suggérai d’appeler Pamela et de lui raconter ce qui était arrivé à Néphi.

    « ‘En entendant Melissa raconter en détails l’incident de l’arc brisé de Néphi, je me souvins d’avoir pensé que je perdrais mon temps et ma patience à lire le Livre de Mormon à mes jeunes enfants. Oh, comme j’avais sous-estimé leur faculté d’apprendre les leçons du Livre de Mormon3 !’ »

    Howard J. McOmber II réfléchit à l’exhortation du président Benson d’inonder la terre avec le Livre de Mormon. Il se demanda : « Comment pourrais-je, à moi tout seul, jouer un rôle qui compte dans une telle diffusion ?

    « Puis, un soir, alors que je réfléchissais à ce problème, je me rendis compte que je pouvais donner à chaque personne de ma rue l’occasion de recevoir un exemplaire du Livre de Mormon.

    « Mais il y avait un problème : ils me connaissaient. Ils connaissaient mon chien qui aboyait trop souvent et trop tôt le matin. Ils savaient que mon jardin n’était pas le plus bel endroit du voisinage. Ils connaissaient mes défauts comme voisin et ils allaient probablement me rembarrer.

    « Je décidai de faire preuve de foi et d’aller quand même de l’avant. Je leur offrirais le livre, même s’ils allaient le jeter ou le laisser prendre la poussière sur leurs étagères pendant des années. L’esprit plein de pensées négatives, je m’étais presque convaincu que rien de bon ne pouvait sortir de mes efforts.

    « Puis, je me souvins que je connaissais mes voisins au moins aussi bien qu’ils me connaissaient. Quelques-uns avaient raconté des blagues douteuses lors de la dernière réunion de développement de la collectivité et quelques autres avaient trop bu lors du dernier barbecue entre voisins. Certains semblaient ne pas avoir de but dans la vie. Je me demandai comment je serais si je n’étais pas membre de l’Église ou si je n’avais jamais entendu parler du Livre de Mormon. Il était clair que ce livre pouvait aider les personnes qui lui donneraient sa chance.

    « Je pris donc contact avec toutes les personnes de ma rue et je leur offris un exemplaire du Livre de Mormon et ils me remercièrent tous ! Cela marcha si bien que j’allai dans la rue suivante, terminai mon lotissement, puis continuai avec le lotissement suivant. Quand j’eus terminé, j’avais rendu visite aux habitants de cent quatre maisons et avais donné quarante livres.

    « Cela devint plus facile d’offrir des exemplaires du Livre de Mormon à des amis.

    « Au bout d’un certain temps, j’avais donné des exemplaires du Livre de Mormon aux soixante-quinze employés de mon travail. Vingt-trois d’entre eux reçurent les leçons missionnaires. Par la suite, sept se firent baptiser et quatre enfants de mes collègues se joignirent aussi à l’Église. Un homme reçut deux leçons mais se désintéressa de l’Église par la suite. Sept mois plus tard, après être allé travailler dans une autre société, il me téléphona pour me dire qu’il avait lu le Livre de Mormon et s’était rendu compte qu’il ressentait le calme et la paix de l’Esprit, comme je le lui avais décrit. Lui aussi termina bientôt les leçons et se fit baptiser.

    « J’aime le Livre de Mormon. Je le considère comme la carte de visite du Seigneur et j’ai été très surpris de voir avec quelle facilité une seule personne peut démarrer une diffusion spirituelle. Quand nous accomplissons l’œuvre du Seigneur, il nous aide4. »

    Un autre membre a parlé de la transformation de son témoignage quand il a suivi le conseil du président Benson de lire le Livre de Mormon : « Quand le président Benson nous a lancé le défi de lire le Livre de Mormon, j’avais quinze ans. Je lisais déjà fidèlement les Écritures, principalement le Nouveau Testament. Mais suite à son exhortation, je me suis mis à étudier le Livre de Mormon chaque jour. Cela a marqué un tournant important dans ma vie. Le Nouveau Testament m’avait enseigné le ministère terrestre de Jésus-Christ et je lui en serai toujours reconnaissant. Mais j’avais besoin de la profondeur qui résulte de l’étude du Livre de Mormon. Alors que la Bible m’a aidé à connaître ce que Jésus a fait pour les gens en Terre sainte, le Livre de Mormon a approfondi ma compréhension de ce qu’il a fait pour moi. Mon étude du Livre de Mormon m’a permis d’acquérir le témoignage de l’expiation infinie de mon Sauveur. Par la suite, quand j’ai affronté des crises qui ont mis ma foi à l’épreuve, je me suis tourné vers le Livre de Mormon pour trouver du réconfort et de la force. À présent, je ne laisse jamais passer une journée sans lire le Livre de Mormon5. »

    Des millions de personnes sont allées au Christ grâce aux vérités du livre que Moroni a confié à Joseph Smith.

    Enseignements d’Ezra Taft Benson

    1

    Le Livre de Mormon a été écrit pour nous.

    Le Livre de Mormon […] a été écrit pour notre époque. Les Néphites n’ont jamais eu ce livre, pas plus que les Lamanites de jadis. Il nous était destiné. Mormon a écrit vers la fin de la civilisation néphite. Sous l’inspiration de Dieu, qui voit tout depuis le commencement, il a abrégé des siècles d’annales, choisissant les histoires, les discours et les événements qui nous seraient les plus utiles.

    Chacun des auteurs principaux du Livre de Mormon a attesté qu’il écrivait pour les générations futures. […] S’ils ont vu notre époque et choisi ce qui aurait le plus de valeur pour nous, n’est-ce pas ainsi que nous devrions étudier le Livre de Mormon ? Nous devons constamment nous demander : « Pourquoi le Seigneur a-t-il inspiré à Mormon (ou Moroni, ou Alma) d’inclure cela dans ses annales ? Quelle leçon puis-je en tirer pour m’aider à vivre à cette époque ? »

    Et l’on trouve de multiples exemples de réponses à cette question. Par exemple, dans le Livre de Mormon, nous trouvons un processus pour nous préparer à la Seconde Venue. Une partie importante du livre est centrée sur les quelques décennies qui précèdent la venue du Christ en Amérique. En étudiant attentivement cette époque, nous pouvons comprendre pourquoi certains ont été détruits dans les terribles jugements qui ont précédé sa venue et ce qui a permis aux autres de se trouver au temple au pays d’Abondance et de toucher de leurs mains les plaies de ses mains et de ses pieds.

    Le Livre de Mormon nous apprend comment les disciples du Christ vivent en temps de guerre. Il nous montre les maux des combinaisons secrètes avec des descriptions dont le réalisme nous donne des frissons. Dans le Livre de Mormon, nous trouvons des leçons sur la façon d’affronter les persécutions et l’apostasie. Nous en apprenons beaucoup sur la façon d’accomplir l’œuvre missionnaire. Et, plus que tout, nous voyons dans le Livre de Mormon les dangers du matérialisme et de l’amour des choses du monde. Peut-on douter que ce livre nous ait été destiné et que nous trouvions en lui une grande force, un grand réconfort et une grande protection ?6

    2

    L’étude quotidienne du Livre de Mormon permet à son pouvoir d’imprégner notre vie.

    Le Livre de Mormon ne se borne pas à nous enseigner la vérité, bien que ce soit effectivement ce qu’il fait. Il ne se contente pas de rendre témoignage du Christ, bien que ce soit effectivement ce qu’il fait. Mais il y a plus. Il y a, dans ce livre, un pouvoir qui se met à imprégner votre vie dès que vous commencez à l’étudier sérieusement. Vous trouverez plus de force pour résister à la tentation. Vous trouverez la force d’éviter de vous laisser égarer. Vous trouverez la force de rester sur le chemin étroit et resserré. Les Écritures sont appelées « les paroles de vie » (D&A 84:85), et ce n’est nulle part plus vrai que dans le Livre de Mormon. Quand vous commencerez à avoir faim et soif de ces paroles, vous trouverez la vie de plus en plus abondante7.

    Les hommes peuvent se tromper mutuellement, mais Dieu ne trompe pas les hommes. Le Livre de Mormon présente donc la meilleure méthode pour déterminer sa véracité, à savoir, le lire et demander ensuite à Dieu si c’est vrai [voir Moroni 10:4]. […]

    Telle est donc la promesse suprême pour les personnes qui ont le cœur honnête : savoir par révélation personnelle de Dieu que le Livre de Mormon est vrai. Des millions de personnes l’ont mis à l’épreuve et le savent, et des millions d’autres le sauront.

    Tout comme le corps, l’esprit a constamment besoin de nourriture. Le repas d’hier ne suffit pas à satisfaire les besoins d’aujourd’hui. C’est ainsi qu’une lecture peu fréquente du « plus correct de tous les livres de la terre », comme disait Joseph Smith, ne suffit pas (History of the Church, 4:461).

    Toutes les vérités n’ont pas la même valeur, comme toutes les Écritures ne possèdent pas la même qualité. Existe-t-il un meilleur moyen de nourrir l’esprit que de faire fréquemment un festin de ce livre dont le prophète Joseph dit « qu’un homme se rapprocherait davantage de Dieu en en suivant les préceptes que par n’importe quel autre livre » ? (History of the Church, 4:461)8.

    Des conséquences éternelles reposent-elles sur notre réaction à ce livre ? Oui, pour notre bonheur ou pour notre condamnation.

    Tout saint des derniers jours doit étudier ce livre sa vie durant. Autrement, il met son âme en danger et néglige ce qui pourrait donner à sa vie entière une unité spirituelle et intellectuelle. Il y a une différence entre une personne qui a construit sa conversion sur le roc du Christ grâce au Livre de Mormon et qui tient fermement la barre de fer et quelqu’un qui ne l’a pas fait9.

    Grâce au Livre de Mormon, un nombre croissant de personnes ont été convaincues que Jésus est le Christ. Il faut à présent qu’un nombre croissant de personnes utilisent le Livre de Mormon pour s’engager vis-à-vis du Christ. Nous avons besoin d’être convaincus et de nous engager.

    […] Mes frères et sœurs bien-aimés, lisons le Livre de Mormon et soyons convaincus que Jésus est le Christ. Relisons continuellement le Livre de Mormon, afin d’aller plus complètement au Christ, de nous engager envers lui, de nous centrer sur lui et de nous consumer en lui.

    Nous rencontrons l’adversaire tous les jours. Les difficultés de notre époque dépasseront toutes celles du passé et elles augmenteront à la fois spirituellement et temporellement. Nous devons être proches du Christ, nous devons prendre quotidiennement son nom sur nous, toujours nous souvenir de lui et garder ses commandements10.

    3

    Nous devons inonder la terre et notre vie avec le Livre de Mormon.

    Chacun d’entre nous doit obtenir son propre témoignage du Livre de Mormon par l’intermédiaire du Saint-Esprit. Alors, nous devons transmettre notre témoignage et le Livre de Mormon aux autres pour qu’ils puissent, eux aussi, savoir qu’il est vrai, grâce au Saint-Esprit11.

    Pouvez-vous imaginer ce qui arriverait s’il y avait de plus en plus de Livres de Mormon dans les mains de plus en plus de missionnaires qui savent s’en servir et qui sont nés de Dieu ? Quand cela se produira, nous récolterons la moisson abondante d’âmes que le Seigneur a promise12.

    « Je vois le Livre de Mormon inonder la terre. »

    J’ai la conviction suivante : Plus nous enseignerons et prêcherons avec le Livre de Mormon, plus nous plairons au Seigneur et plus notre pouvoir de parler sera grand. Ce faisant, nous augmenterons grandement le nombre de nos convertis, tant dans l’Église que parmi les personnes que nous instruisons. […] Notre engagement consiste alors à enseigner les principes de l’Évangile qui se trouvent dans la Bible et dans le Livre de Mormon. « Ce seront là leurs enseignements, selon qu’ils seront guidés par l’Esprit » (D&A 42:13)13.

    Le Livre de Mormon est l’instrument conçu par Dieu pour « balay[er] la terre comme un flot, pour rassembler [s]es élus » (Moïse 7:62). Ce volume d’Écritures sacrées doit être davantage au centre de notre prédication, de notre enseignement et de nos efforts missionnaires.

    […] À cette époque de médias électroniques et de diffusion massive de l’écrit, Dieu nous tiendra pour responsables si nous ne faisons pas connaître le Livre de Mormon sur une grande échelle.

    Nous avons le Livre de Mormon, nous avons les membres, nous avons les missionnaires, nous avons toutes les ressources et le monde a besoin de ce livre. Il faut agir maintenant !

    Mes chers frères et sœurs, nous concevons à peine la puissance du Livre de Mormon, le rôle divin qu’il doit encore jouer et l’écho qui doit lui être donné. […]

    Je vous invite tous à prier et à réfléchir aux dispositions que nous pouvons prendre personnellement pour intégrer plus complètement cet autre témoin du Christ dans notre vie et dans un monde qui en a si désespérément besoin.

    J’ai la vision de foyers en alerte, de classes animées et de pupitres enflammés par l’esprit des messages du Livre de Mormon.

    J’ai la vision d’instructeurs au foyer et d’instructrices visiteuses, de dirigeants de paroisse et de branche, de pieu et de mission instruisant notre peuple à l’aide du livre le plus correct de tous, le Livre de Mormon.

    J’ai la vision d’artistes créant des films, des pièces de théâtre, des œuvres littéraires et musicales et des tableaux sur les grands thèmes et les grands personnages du Livre de Mormon.

    J’ai la vision de milliers de missionnaires allant dans le champ de la mission connaissant par cœur des centaines de passages du Livre de Mormon afin de pouvoir répondre aux besoins d’un monde spirituellement affamé.

    J’ai la vision de l’Église tout entière se rapprochant de Dieu en respectant les préceptes du Livre de Mormon.

    Oui, je vois le Livre de Mormon inonder la terre14.

    Je vous félicite, saints fidèles qui vous efforcez d’inonder la terre et votre vie avec le Livre de Mormon. Nous devons non seulement distribuer un nombre spectaculairement plus grand d’exemplaires du Livre de Mormon, mais nous devons agir vigoureusement pour intégrer à notre vie et diffuser dans le monde entier davantage de ses merveilleux messages15.

    Idées pour l’étude et l’enseignement

    Questions

    • Dans la partie 1, relisez les conseils du président Benson concernant la façon d’étudier le Livre de Mormon. Comment ces conseils peuvent-ils nous aider à faire face aux difficultés ? Quels passages du Livre de Mormon parlent des difficultés que nous rencontrons ?

    • Comment avez-vous vu s’accomplir les promesses mentionnées dans la partie 2 ? Que pouvons-nous faire pour présenter le Livre de Mormon aux personnes qui ont besoin de ces promesses dans leur vie ?

    • À votre avis, que veut dire « inonder la terre et notre vie avec le Livre de Mormon » ? (Vous trouverez des exemples dans la partie 3).

    Écritures apparentées

    2 Néphi 27:22 ; Mormon 8:26-41 ; Moroni 1:4 ; 10:3-5 ; voir aussi l’introduction au Livre de Mormon

    Aide pédagogique

    Pendant votre lecture, « soulignez et marquez les mots et les expressions de manière à pouvoir distinguer les différentes idées d’un [passage] donné. […] Dans les marges, écrivez les références d’Écriture qui éclairent les passages que vous étudiez » (Prêchez mon Évangile, 2005, p. 23).

    Notes

    1. Voir « Aux enfants de l’Église », L’Étoile, juillet 1989, p. 76.

    2. Voir « Prenez garde à l’orgueil », L’Étoile, juillet 1989, p. 3

    3. LaRene Gaunt, « Does the Book of Mormon Count? » Ensign, juin 1991, p. 20.

    4. Howard J. McOmber II, dans « Finding Truth in the Book of Mormon », Ensign, janvier 1996, p. 10-11.

    5. Auteur anonyme, manuscrit non publié.

    6. Voir « Le Livre de Mormon, clef de voûte de notre religion », L’Étoile, janvier 1987, p. 4.

    7. Voir « Le Livre de Mormon : clef de voûte de notre religion », p. 5.

    8. Voir « Un nouveau témoin pour le Christ », L’Étoile, janvier 1985, p. 5.

    9. Voir « Le Livre de Mormon est la parole de Dieu », L’Étoile, mai 1988, p. 7.

    10. Voir « Venez au Christ », L’Étoile, janvier 1988, p. 78, 79.

    11. Voir « Le Livre de Mormon et Doctrine et Alliances », L’Étoile, juillet 1987, p. 78.

    12. Voir « Né de Dieu », L’Étoile, octobre 1989, p. 5.

    13. The Teachings of Ezra Taft Benson, 1988, p. 58.

    14. Voir « Répandre le Livre de Mormon comme un déluge », L’Étoile, janvier 1989, p. 3-4.

    15. Voir « Prenez garde à l’orgueil », p. 3.