Enseignements des présidents
Chapitre 7 : Joseph Smith, un instrument entre les mains du Seigneur
précédent suivant

Chapitre 7

Joseph Smith, un instrument entre les mains du Seigneur

« Le Seigneur utilisa Joseph Smith, le prophète des derniers jours, pour inaugurer une nouvelle dispensation de l’Évangile, la dernière et la plus grande de toutes les dispensations. »

Épisodes de la vie d’Ezra Taft Benson

Quand Ezra Taft Benson était missionnaire à plein temps en Angleterre, au début des années 1920, ses collègues missionnaires et lui vécurent ce qu’il appela « une grande opposition à l’Église ». Il raconta plus tard :

« On voyait partout en Grande-Bretagne, des journaux, des magazines et même des films anti-mormons. » L’opposition était si grande que certaines formes de travail missionnaire, comme la tenue de réunions de rue et la distribution de brochures, furent arrêtées. Il dit : « Mais au nord de l’Angleterre où nous œuvrions, mon collègue et moi, nous avions un groupe de personnes dans la branche de South Shields, qui étaient très fidèles, très dévouées et très loyales, et elles nous avaient demandé de venir leur parler lors de leur réunion de Sainte-Cène. Elles dirent : ‘Beaucoup de nos voisins ne croient pas aux mensonges de la presse. Si vous venez, nous remplirons la petite église.’

« Nous avons donc accepté leur invitation, nous avons commencé à nous préparer et je me suis mis à étudier l’apostasie. J’aimais ce sujet et j’ai pensé qu’ils en avaient besoin. J’ai travaillé, j’ai étudié et je pensais pouvoir en parler pendant quinze minutes.

« Nous sommes allés à la petite église qui était pleine. Tout le monde était joyeux. Après la partie introductrice, mon collègue a pris la parole, puis j’ai parlé avec une aisance que je n’avais jamais connue auparavant de toute ma vie. Quand je me suis assis, j’ai regardé ma montre : j’avais parlé pendant vingt-cinq minutes, je n’avais pas mentionné l’apostasie, je n’y avais même pas pensé. J’avais parlé de Joseph Smith, j’avais témoigné qu’il était un prophète de Dieu et que je le savais. J’avais parlé de la parution du Livre de Mormon comme nouveau témoin du Christ et j’avais rendu mon témoignage. Quand je me suis rendu compte de ce qui s’était passé, je n’ai pu retenir mes larmes.

« À la fin de la réunion, de nombreux membres sont venus exprimer leur reconnaissance que nous ayons parlé de Joseph Smith. Ils ont expliqué : ‘Plusieurs de nos voisins ont dit : « Nous pouvons accepter tout ce qui concerne l’Église, mais pas Joseph Smith. »’ Ensuite, certains de ces mêmes voisins se sont approchés et ont dit : ‘Maintenant, nous sommes prêts. Ce soir, nous sommes prêts. Nous avons reçu le témoignage que Joseph Smith est un prophète de Dieu1.’ »

Tout au long de sa vie, le président Benson a continué à trouver des occasions de rendre son témoignage de l’appel de Joseph Smith. Par exemple, quand il était ministre de l’agriculture des États-Unis, une station de radio lui demanda de lire à l’antenne un de ses passages d’Écriture préférés. Il choisit un passage de Joseph Smith, Histoire, dans la Perle de Grand Prix2.

Par-dessus tout, il rendait régulièrement un témoignage ferme et puissant aux membres de l’Église. Il déclarait : « Joseph Smith était un prophète du Dieu vivant, l’un des plus grands prophètes qui aient jamais vécu sur la terre. Il fut un instrument entre les mains de Dieu pour inaugurer une grande dispensation de l’Évangile, la plus grande et la dernière de toutes, en vue de la seconde venue du Maître3. »

Joseph Smith's First Vision

Le message de la Première Vision était « destiné à tous les enfants de notre Père vivant sur la surface de la terre ».

Enseignements d’Ezra Taft Benson

1

La première vision de Joseph Smith fut le plus grand événement dans ce monde depuis la résurrection de Jésus-Christ.

Pendant sa jeunesse, Joseph Smith cherchait la vérité. La confusion qui régnait parmi les religions d’alors le poussa à demander à Dieu laquelle d’entre elles était vraie. En réponse à cette prière, il affirma qu’une colonne de lumière brillante apparut. Voici ce qu’il dit :

« Quand la lumière se posa sur moi, je vis deux Personnages dont l’éclat et la gloire défient toute description, et qui se tenaient au-dessus de moi dans les airs. L’un d’eux me parla, m’appelant par mon nom, et dit, en me montrant l’autre : Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoute-le ! » (Joseph Smith, Histoire 1:17).

Joseph demanda au second personnage, qui était Jésus-Christ, laquelle des sectes chrétiennes avait raison. Il lui fut dit de ne se joindre à aucune, car elles étaient toutes dans l’erreur4.

Quand Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ viennent sur la terre, comme ils l’ont fait en 1820 quand ils sont apparus à Joseph Smith, le jeune prophète, ce n’est pas quelque chose qui ne concerne qu’une poignée de personnes. C’est un message et une révélation qui sont destinés à tous les enfants de notre Père vivant sur la surface de la terre. Ce fut le plus grand événement qui s’était jamais produit dans ce monde depuis la résurrection du Maître. Parfois, je pense que nous en sommes si proches que nous n’apprécions pas pleinement sa signification, son importance et son ampleur5.

La première vision de Joseph Smith, le prophète, est le fondement de la théologie de l’Église6.

La vérité la plus évidente qui ressortit de l’expérience du prophète en 1820 a été la réalité de l’existence de Dieu et le fait que Jésus-Christ était vraiment ressuscité. Il les vit en tant que Personnages séparés, distincts et glorifiés qui lui parlèrent comme un homme parle à un autre7.

Je suis humblement reconnaissant de la connaissance que j’ai que Dieu le Père et son Fils, Jésus-Christ, en tant qu’êtres glorifiés, soient à nouveau venus sur cette terre à notre époque, dans cette dispensation, et qu’ils sont vraiment apparus au jeune prophète. […] Ce fut la manifestation la plus glorieuse de Dieu le Père et du Fils, dont nous ayons le récit8.

2

Conformément à la prophétie du Nouveau Testament, Joseph Smith reçut une nouvelle révélation et des visites d’anges.

On admet généralement que la foi des membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours repose sur l’affirmation que Joseph Smith est un prophète de Dieu et aussi qu’il a déclaré que la parution du Livre de Mormon était le résultat d’apparitions d’anges qui s’étaient manifestés à lui entre les années 1823 et 1827.

Lorsqu’elles entendent cela, certaines personnes rétorquent qu’il semble absurde que des anges viennent sur terre à notre époque moderne.

La Bible contient le témoignage de ce que Dieu a dirigé les affaires de son Église sur terre pendant plus de quatre mille ans par la révélation et, quand c’était nécessaire, par le ministère d’anges.

En décrivant la situation qui existerait dans les derniers jours sur la terre lors de la seconde venue de Jésus-Christ, Jean a prophétisé dans le Nouveau Testament qu’avant le retour du Sauveur, le monde recevrait un avertissement que l’heure du jugement de Dieu est proche. Cet avertissement parviendrait par l’intermédiaire d’un ange venu du ciel déclarant « un Évangile éternel ». Écoutez ses paroles :

« Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple.

« Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eau » (Apocalypse 14:6-7).

Si on accepte le témoignage de Jean, il faut s’attendre à une nouvelle révélation et à la visite d’un messager céleste sur la terre.

Notre témoignage solennel est que ce messager angélique est apparu à Joseph Smith, le prophète, au début du dix-neuvième siècle. Cette annonce qu’un ange de Dieu est apparu à un prophète à notre époque cadre tout à fait avec les prophéties du Nouveau Testament et devrait donc susciter l’intérêt de tous ceux qui recherchent sincèrement la vérité9.

Le soir du 23 septembre 1823, un ange apparut à Joseph Smith, le prophète. Son nom était Moroni. Il était le dernier d’une longue lignée d’anciens prophètes de deux grandes civilisations qui vécurent, il y a des siècles, […] sur le continent américain10.

Joseph Smith receiving the plates

Moroni a rendu visite à Joseph Smith pour accomplir la prophétie.

3

Le Livre de Mormon est la preuve la plus singulière de l’appel de Joseph Smith comme prophète.

La preuve la plus singulière à l’appui de la prétention de Joseph Smith qu’il est le porte-parole du Dieu Tout-Puissant, fut la publication d’un récit scripturaire, le Livre de Mormon.

Ce livre contient les annales des anciens habitants du continent américain et les récits de la visite et du ministère de Jésus-Christ auprès du peuple de ce continent après son ascension à Jérusalem. Leur objectif principal est de convaincre une génération future que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu. Par conséquent, le Livre de Mormon constitue, parallèlement à la Bible, un témoignage supplémentaire de la divinité de Jésus-Christ.

Joseph Smith a obtenu ce récit ancien des mains d’un messager céleste, comme Jean l’a prophétisé. Cet ange lui est apparu et lui a révélé l’emplacement d’annales anciennes gravées sur des plaques métalliques et enfouies dans un coffre de pierre. En temps voulu, le jeune prophète reçut les plaques et les moyens de les traduire. Le livre fut alors publié au monde comme Écritures canoniques.

Également, conformément au témoignage de Jean, le livre contient « l’Évangile éternel ». Ce sont maintenant nos missionnaires qui le prêchent au monde.

Nous vous invitons à vérifier la validité de notre témoignage quant à l’origine du Livre de Mormon. Vous pouvez le faire en le lisant et en demandant à notre Père céleste si ces choses sont vraies. Je vous promets que, si vous êtes sincères, vous recevrez la confirmation de la véracité par le Saint-Esprit. Des millions de personnes témoignent avec simplicité et sincérité qu’elles savent qu’il vient de Dieu11.

Si le Livre de Mormon est vrai, alors Jésus est le Christ, Joseph Smith est son prophète, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est vraie et elle est dirigée aujourd’hui par un prophète qui reçoit la révélation12.

4

Dieu a rétabli son royaume sur la terre par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète.

Voici des siècles que, dans le monde entier, les confessions chrétiennes prient pour que le règne de Dieu arrive [voir Matthieu 6:10]. Nous proclamons solennellement et publiquement : Ce jour est maintenant arrivé13 !

Dans le Bosquet sacré, la prière d’un garçon de quatorze ans a ouvert une nouvelle dispensation de l’Évangile.14.

Dieu a rétabli son royaume sur la terre en accomplissement des prophéties. […]

[…] Dieu a appelé Joseph Smith pour qu’il rétablisse ce royaume, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Je témoigne qu’il a accompli cette œuvre, qu’il en a posé les fondements et qu’il a remis à l’Église les clefs et les pouvoirs nécessaires pour poursuivre la grande œuvre des derniers jours, qu’il a commencée sous la direction du Dieu Tout-Puissant15.

D’autres êtres célestes sont apparus à Joseph Smith, parmi lesquels Jean-Baptiste et Pierre, Jacques et Jean qui, par ordination lui ont donné l’autorité d’agir au nom de Dieu (voir Joseph Smith, Histoire 1:68-72 ; D&A 27:5-13). L’Église, le royaume de Dieu, à savoir l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a été rétablie en ces derniers jours, avec tous les dons, droits, pouvoirs, points de doctrine, officiers et bénédictions de l’Église primitive (voir D&A 65 ; 115:3-4)16.

Joseph, le prophète, reçut le commandement d’être l’instrument entre les mains de Dieu pour organiser l’Église et publier au monde le Livre de Mormon, tiré des annales sacrées, comme témoignage supplémentaire de la divinité de Jésus-Christ. […]

Ce rétablissement de l’Évangile, le retour de la lumière et de la vérité, est destiné à bénéficier à tous les enfants de Dieu et à les bénir. Ainsi, humblement et avec reconnaissance, nos missionnaires vont dans le monde proclamer qu’il y a eu une apostasie par rapport à la vérité, mais que, grâce à la bonté de Dieu, les cieux se sont à nouveau ouverts et l’Évangile a été révélé aux hommes par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète17.

5

Joseph Smith fut loyal et fidèle même jusqu’à la mort.

Un esprit d’opposition et de persécution se développa parallèlement au début de la croissance de l’Église. Partout où la petite « graine de sénevé » était plantée, il y eut des tentatives d’empêcher sa croissance18.

Le garçon de quatorze ans resta fidèle face au monde. Dieu connaissait son fils quand il le choisit. Il savait qu’il serait loyal et fidèle, même jusqu’à la mort19.

Certaines personnes traitèrent [le] témoignage [de Joseph Smith] avec beaucoup de mépris et commencèrent à raconter de fausses histoires et à provoquer des persécutions contre lui. Comme l’apôtre Paul de jadis, le jeune prophète ne renia pas son témoignage, mais défendit son affirmation en ces mots :

« J’avais eu une vision, je le savais, et je savais que Dieu le savait, et je ne pouvais le nier ni ne l’osais ; du moins je savais qu’en le faisant j’offenserais Dieu et tomberais sous la condamnation » (Joseph Smith, Histoire 1:25)20.

Joseph Smith, le prophète alla à la mort de son plein gré. Il scella son témoignage de sa vie, de son sang. À Nauvoo (Illinois), en ce jour fatal, sur le chemin de la prison de Carthage qui le menait à son martyre, alors qu’il se retournait pour regarder sa ville et le peuple qu’il aimait, il déclara : « Ce sont le plus bel endroit et le meilleur peuple sous les cieux ; ils se doutent bien peu des épreuves qui les attendent » [History of the Church, 6:554].

Plus tard, le prophète dit avec chaleur, mais avec calme et courage : « Je vais comme un agneau à l’abattoir, mais je suis calme comme un matin d’été. J’ai la conscience libre de toute faute envers Dieu et envers tous les hommes. S’ils me tuent, je mourrai innocent, et l’on dira un jour de moi : ‘Il fut assassiné de sang-froid’ » [History of the Church, 6:555]21.

C’est ainsi que Joseph Smith atteignit le point culminant de sa vie et qu’il accomplit la partie terrestre de la mission que Dieu lui avait confiée. Il avait clairement dit que cette mission dans la condition mortelle ne s’achèverait pas avant d’être totalement terminée. Comme la mission du Sauveur, « agneau immolé avant la fondation du monde » [voir Apocalypse 13:8], Joseph fut vraiment préordonné pour sa grande mission22.

6

Joseph Smith se tient aujourd’hui à la tête de cette dernière et plus grande de toutes les dispensations de l’Évangile.

Je sais que Joseph Smith, bien qu’il ait été tué comme martyr de la vérité, vit toujours, et qu’en tant que chef de cette dispensation, la plus grande de toutes les dispensations de l’Évangile, il continuera à exister à travers les éternités à venir23.

Le message de Joseph Smith, le message de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, le message du mormonisme, est le message le plus important dans ce monde. Et Joseph Smith, le prophète, qui vit aujourd’hui, continue à occuper une place importante dans sa direction ici sur la terre24.

Pour acquérir une vision de l’ampleur de la mission terrestre du prophète, nous devons la considérer à la lumière de l’éternité. Il faisait partie des « nobles et des grands » qu’Abraham a décrits ainsi :

« Or, le Seigneur m’avait montré, à moi, Abraham, les intelligences qui furent organisées avant que le monde fût ; et parmi toutes celles-là, il y en avait beaucoup de nobles et de grandes ;

« Et Dieu vit que ces âmes étaient bonnes, et il se tint au milieu d’elles et dit : De ceux-ci je ferai mes dirigeants. Car il se tint parmi ceux qui étaient esprits et il vit qu’ils étaient bons ; et il me dit : Abraham, tu es l’un d’eux ; tu fus choisi avant ta naissance » (Abraham 3:22-23).

Il en fut de même de Joseph Smith. Lui aussi s’y trouvait. Lui aussi siégea en conseil avec les nobles et les grands. Occupant une place d’honneur importante, il a indéniablement contribué à la planification et à l’exécution de la grande œuvre du Seigneur pour « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme », le salut de tous les enfants de notre Père céleste [voir Moïse 1:39]. Sa mission avait eu, et devait avoir, une influence sur toutes les personnes qui étaient venues sur la terre, toutes celles qui y demeuraient alors et les millions d’autres encore à naître.

Joseph Smith, le prophète, a clairement énoncé ainsi ce fait éternel : « Quiconque est appelé à exercer un ministère auprès des habitants du monde a été ordonné à ce but même, dans le grand conseil des cieux avant que le monde fût. Je suppose que j’ai été ordonné à cet office même, dans ce grand conseil. Le témoignage que je veux, c’est que je suis le serviteur de Dieu et que ce peuple est son peuple » [voir History of the Church, 6:364]. […]

La plus grande activité dans ce monde ou dans le monde à venir est directement en relation avec l’œuvre et la mission de Joseph Smith, homme au grand destin, prophète de Dieu. Cette œuvre est le salut et la vie éternelle de l’homme. C’est dans ce grand but que la terre a été créée, que des prophètes de Dieu sont appelés, que des messagers célestes sont envoyés et que, lors d’occasions sacrées et importantes, même Dieu, notre Père à tous, condescend à venir sur la terre pour présenter son Fils bien-aimé.

Joseph Smith, le prophète, n’a pas seulement été « un des nobles et des grands », mais il a prêté attention aux choses importantes ici sur la terre et il continue à le faire même aujourd’hui, depuis les royaumes de l’au-delà. Car, aux yeux du Seigneur, le Dieu de ce monde sous la direction du Père, c’est un seul grand programme éternel dans lequel Joseph, le prophète, joue un rôle important, par l’intermédiaire de la prêtrise éternelle et de l’autorité de Dieu25.

Je vous témoigne que Joseph Smith était et est un prophète de Dieu, assurément l’un des plus grands prophètes de tous les temps, un homme au grand destin, un homme de caractère, un homme de courage, un homme d’une profonde spiritualité, un prophète du Seigneur semblable à Dieu, l’un des plus nobles et des plus grands de tous les temps26.

Oui, le Seigneur a utilisé Joseph Smith, le prophète des derniers jours, pour inaugurer une nouvelle dispensation de l’Évangile, la dernière et la plus grande de toutes les dispensations27.

Idées pour l’étude et l’enseignement

Questions

  • À votre avis, pourquoi la première vision de Joseph Smith a-t-elle été « le plus grand événement […] depuis la résurrection du Maître » ? (voir la partie 1). De quelles façons cet événement a-t-il influencé votre vie ?

  • Comment cela vous aide-t-il de savoir que Jean le Révélateur a prophétisé les visites de Moroni à Joseph Smith ? (voir la partie 2).

  • Le président Benson a dit que le Livre de Mormon est « la preuve la plus singulière » que Joseph Smith est un prophète (voir la partie 3). Comment votre étude du Livre de Mormon a-t-elle affecté votre témoignage de la mission de Joseph Smith ?

  • Méditez le témoignage du président Benson dans la partie 4. Quelles bénédictions le rétablissement de l’Évangile vous a-t-il apportées ainsi qu’à votre famille ?

  • Que vous apprend la partie 5 sur le fait d’affronter la persécution ? Que peut nous apprendre l’exemple de Joseph Smith qui pourra nous aider quand des gens contestent notre témoignage ?

  • En parlant de la préordination de Joseph Smith, le président Benson a dit : « Sa mission avait eu, et devait avoir, une incidence sur toutes les personnes qui étaient venues sur la terre, toutes celles qui y demeuraient alors et les millions d’autres encore à naître » (partie 6). Quelle incidence la mission de Joseph Smith a-t-elle eue sur toutes les personnes qui ont vécu sur la terre ? Quelle incidence a-t-elle eue sur vous personnellement ?

Écritures apparentées

Ésaïe 29:13-14 ; 2 Néphi 3:3-15 ; 3 Néphi 21:9-11 ; D&A 5:9-10 ; 135 ; Joseph Smith, Histoire

Aide pédagogique

« Demandez aux participants de dire ce qu’ils ont appris lors de leur étude personnelle du chapitre. Il pourrait être utile de prendre contact avec quelques élèves pendant la semaine et de leur demander de se préparer à parler de ce qu’ils ont appris » (page vii de ce livre).

Notes

  1. The Teachings of Ezra Taft Benson, 1988, p. 206, 207.

  2. Voir Sheri L. Dew, Ezra Taft Benson : A Biography, 1987, p. 292.

  3. Dans Conference Report, avril 1961, p. 114.

  4. Voir « Joseph Smith : prophète pour notre génération », L’Étoile, avril 1982, p. 110.

  5. God, Family, Country : Our Three Great Loyalties, 1974, p. 57.

  6. The Teachings of Ezra Taft Benson, p. 101.

  7. Come unto Christ, 1983, p. 74.

  8. Dans Conference Report, avril 1958, p. 60.

  9. Voir « Joseph Smith : prophète pour notre génération », p. 108-109.

  10. The Teachings of Ezra Taft Benson, p. 46.

  11. Voir « Joseph Smith : prophète pour notre génération », p. 108-109.

  12. Voir « Le Livre de Mormon est la parole de Dieu », L’Étoile, mai 1988, p. 6.

  13. Voir « Que le royaume de Dieu aille de l’avant », L’Étoile, octobre 1978, p. 60.

  14. Dans Conference Report, octobre 1956, p. 108.

  15. Voir « Message au monde », L’Étoile, avril 1976, p. 26.

  16. Voir « Je témoigne », L’Étoile, janvier 1989, p. 74.

  17. Dans Conference Report, octobre 1949, p. 27, 28.

  18. Come unto Christ, p. 81

  19. God, Family, Country, p. 38.

  20. Voir « Joseph Smith : prophète pour notre génération », p. 110.

  21. God, Family, Country, p. 37-38.

  22. God, Family, Country, p. 29.

  23. Voir « Message au monde », p. 26.

  24. God, Family, Country, p. 40-41.

  25. God, Family, Country, p. 30-31.

  26. God, Family, Country, p. 37.

  27. God, Family, Country, p. 39.