Institut
Leçon 3 Documentation pour se préparer le cours : Acquérir la connaissance spirituelle
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« Leçon 3 Documentation de préparation : Acquérir la connaissance spirituelle », Les fondements du Rétablissement, Documentation pour se préparer au cours, 2019

« Leçon 3 Documentation de préparation », Les fondements du Rétablissement, Documentation pour se préparer au cours

Leçon 3 Documentation pour se préparer au cours

Acquérir la connaissance spirituelle

Family life

Nous apprenons parfois de nouveaux faits surprenants ou qui suscitent des questions ayant trait à la doctrine, aux pratiques ou à l’histoire de l’Église. La façon dont vous abordez vos questions et les sources vers lesquelles vous vous tournez pour trouver des réponses soit fortifieront, soit affaibliront votre foi. Tandis que vous étudiez comment acquérir de la connaissance spirituelle, trouvez les principes qui vous aideront à trouver des réponses à la manière du Seigneur.

Section 1

Est-il normal de se poser des questions au sujet de l’Église ?

Les Écritures nous encouragent constamment à poser des questions à Dieu (voir Jacques 1:5 ; Doctrine et Alliances 88:63). Pendant qu’il servait dans la Première Présidence, Dieter F. Uchtdorf a enseigné :

Dieter F. Uchtdorf

Mes chers jeunes amis, nous sommes un peuple qui pose des questions. Nous l’avons toujours fait, parce que nous savons que le questionnement conduit à la vérité. C’est la façon dont l’Église a commencé, à partir d’un jeune homme qui se posait des questions. En fait, je ne sais pas comment on peut découvrir la vérité sans poser de questions. La recherche est à l’origine du témoignage. […] Poser des questions n’est pas un signe de faiblesse, c’est un préalable à la progression.. (« The Reflection in the Water », veillée spirituelle du DEE, 1er novembre 2009, broadcasts.ChurchofJesusChrist.org)

Notre Père céleste et Jésus-Christ se réjouissent de nous donner la connaissance et la compréhension. Nous progressons spirituellement en posant des questions et en cherchant des réponses sincèrement et avec foi. Rappelez-vous que, bien que le Seigneur nous apprenne à avoir foi en lui, il ne nous accordera peut-être pas la réponse à chacune de nos questions pendant cette vie. En fait, nous n’avons pas besoin de trouver la réponse à chaque question pour recevoir un témoignage et être un témoin de la vérité. Mais le fait de poser des questions nous aide à continuer d’apprendre et de progresser.

Write

Notez vos pensées

Dans l’espace prévu à cet effet, écrivez quelques questions que vous avez entendues ou que vous avez au sujet de la religion, de la spiritualité, de l’Évangile ou de l’Église.

Élèves : Envoyez une ou deux de ces questions par message texte ou courriel à votre instructeur d’institut. Vos questions resteront anonymes, mais votre instructeur pourra les utiliser en classe pour entraîner les élèves à trouver des réponses à la manière du Seigneur. Elles permettront également à votre instructeur de mieux comprendre vos questions et la façon dont elles seront abordées durant le cours. Tandis que vous étudiez, relevez les principes qui vous enseignent la façon de trouver des réponses aux questions difficiles.

Section 2

De quelle manière le Seigneur voudrait-il que je cherche des réponses à mes questions et que j’acquière la connaissance spirituelle ?

Les principes suivants vous aideront à chercher des réponses à vos questions et à résoudre vos problèmes à la manière du Seigneur.

  1. Agir avec foi.

  2. Examiner les idées et les questions avec une perspective éternelle.

  3. Chercher à approfondir sa compréhension au moyen de sources divinement désignées.

Tandis que vous étudiez les principes d’acquisition de la connaissance spirituelle ci-dessous, marquez les déclarations importantes ou les points qui attirent votre attention afin de pouvoir en faire part pendant la classe et vous y référer plus tard.

Agir avec foi

La foi commence par la conviction que Dieu vit, qu’il connaît toutes choses et qu’il est la source de toute vérité. Nous agissons avec foi lorsque nous choisissons d’avoir confiance en Dieu et de nous tourner vers lui par la prière sincère, l’étude de ses enseignements et l’obéissance à ses commandements. Le Seigneur nous lance cette invitation : « Ne doutez pas, mais croyez » (Mormon 9:27). Lorsque nous établissons un modèle pour agir avec foi dans notre vie quotidienne, nous édifions une fondation ferme sur Jésus-Christ qui nous assure de rester forts, même lorsque nous sommes face à des questions ou des problèmes difficiles (voir Hélaman 5:12).

Quand vous êtes confrontés à des informations ou des allégations que vous ne comprenez pas ou qui ébranlent vos convictions, vous ne devez pas douter de votre témoignage ou de vos expériences spirituelles passées. Dans de tels moments, Jeffrey R. Holland a donné ce conseil : « Ne paniquez pas et ne reculez pas. Ne perdez pas confiance. N’oubliez pas ce que vous avez ressenti un jour. Ne doutez pas des expérience[s] [spirituelles] que vous [avez] eues » (« Remember how you felt », New Era, août 2004, p. 6). Plutôt, « accrochez-vous fermement à ce que vous connaissez déjà et tenez bon jusqu’à ce que vous obteniez plus de connaissance » (Jeffrey R. Holland, « Je crois, Seigneur », Le Liahona, mai 2013, p. 94).

Tandis que vous vous « accrochez […] fermement à ce que vous connaissez déjà », rappelez-vous que l’attitude et l’intention avec lesquelles vous posez vos questions et recherchez des réponses influeront dans une large mesure sur votre capacité à apprendre du Saint-Esprit. Ce processus nécessite de l’humilité, de la sincérité et la réelle intention d’agir en conséquence des vérités que nous recevons du Seigneur.

Let him ask of God

Quand Joseph Smith a fait face à un climat religieux où régnaient « la confusion et la lutte entre les diverses confessions » (Joseph Smith, Histoire 1:8), il aurait facilement pu se décourager, laisser le doute lui remplir le cœur et « rester dans les ténèbres et la confusion » (verset 13). Au lieu de cela, il a sondé les Écritures et a été profondément touché par le message de Jacques 1:5 de demander à Dieu. Agissant avec foi, il s’est rendu dans les bois, « [s’est] agenouill[é] et [s’est] mis à exprimer à Dieu les désirs de [son] cœur » (Joseph Smith, Histoire 1:15). Il a reçu une réponse à sa prière sincère par une vision céleste. Il a quitté le bosquet, ayant « appris personnellement », ou obtenu les réponses à ses questions (verset 20).

Symbols

Méditer pour se préparer au cours

Réfléchissez à l’une des questions que vous avez rédigées plus tôt. Comment est-ce que vous pourriez, vous ou une autre personne qui se pose la même question, agir avec foi tandis que vous recherchez des réponses et des conseils supplémentaires ?

Examiner les concepts et les questions avec une perspective éternelle

Pour examiner les idées, les questions et les problèmes sociaux avec une perspective éternelle, il faut les étudier dans le contexte du plan du salut et des enseignements du Sauveur. Nous recherchons l’aide du Saint-Esprit afin de voir les choses comme le Seigneur les voit (voir 1 Corinthiens 2:5, 9-11). Cette méthode nous permet de voir les choses du point de vue du Seigneur plutôt qu’avec la perspective du monde. Nous pouvons faire cela en posant des questions telles que « Qu’est-ce que je sais déjà sur notre Père céleste, son plan et la façon dont il s’occupe de ses enfants ? » et « Quels enseignements de l’Évangile se rapportent à ce concept ou cette question et le clarifient ? »

Les questions en rapport avec des événements historiques devraient aussi être examinées dans une perspective éternelle. Il est également utile d’examiner les questions historiques dans leur contexte en prenant en compte la culture et les normes de l’époque au lieu de leur appliquer les points de vue et les attitudes actuels. Par exemple, si vous découvriez qu’un de vos ancêtres du 19e siècle s’est marié à l’âge de quatorze ou quinze ans, vous pourriez estimer qu’il était extrêmement jeune pour se marier, à moins que vous ne compreniez qu’à cette époque, c’était très courant.

Il est important de garder à l’esprit que les détails historiques ne portent pas en eux le pouvoir salvateur des ordonnances, des alliances et de la doctrine. Être distrait par des détails moins importants, au point de passer à côté du miracle du Rétablissement en train de se produire, revient à passer son temps à analyser l’emballage d’un cadeau et ignorer le merveilleux cadeau lui-même.

Write

Notez vos pensées

Réfléchissez à l’une des questions que vous avez rédigées plus tôt. Comment allez-vous aborder cette question avec une perspective éternelle ?

Chercher plus de compréhension grâce aux sources divinement désignées

Imaginez qu’un étranger accuse l’un de vos êtres chers d’avoir fait quelque chose de mal. Comment sauriez-vous s’il dit la vérité ou s’il ment ? Quel serait le danger de croire cet étranger sans faire davantage de recherches sur le sujet ?

Smart Phone

Grâce à Internet, nous avons accès à de bonnes informations comme jamais auparavant. En même temps, l’Internet nous expose à un assaut d’informations incertaines. Du fait que l’Internet ne filtre pas automatiquement les informations erronées, trompeuses ou fausses qui nous parviennent, nous devons les filtrer nous-mêmes. Dallin H. Oaks, de la Première Présidence, a averti : « Nous devons faire preuve de prudence lorsque nous recherchons la vérité et choisissons les sources où la puiser » (« La vérité et le plan », Le Liahona, novembre 2018, p. 25).

Dans le cadre du processus instauré par le Seigneur pour obtenir la connaissance spirituelle, celui-ci a établi des sources grâce auxquelles il révèle la vérité et guide ses enfants. Ces sources divinement désignées sont la lumière du Christ, le Saint-Esprit, les Écritures, les dirigeants de l’Église et les membres de la famille fidèles. La Première Présidence et le Collège des douze apôtres, autrement dit les prophètes du Seigneur sur la terre actuellement, sont une source essentielle de vérité. Le Seigneur a choisi et ordonné ces personnes pour parler en son nom.

Nous pouvons aussi apprendre la vérité par d’autres sources fiables. Cependant, ceux qui cherchent sincèrement la vérité doivent prendre garde aux sources peu fiables. Apprendre à reconnaître et éviter les sources peu fiables nous protégera de la désinformation et de ceux qui cherchent à détruire notre foi. Les questions et les conseils suivants vous aideront à déterminer la fiabilité des sources.

Questions pour évaluer les sources

  1. Quelles sont les qualifications, les intentions et les éventuels préjugés de l’auteur ?

    Dallin H. Oaks, de la Première Présidence, a enseigné que « nous devons aussi prêter attention au mobile de la personne qui fournit l’information. Nos décisions personnelles doivent être fondées sur des informations provenant de sources compétentes sur le sujet et exemptes de mobiles égoïstes » (Dallin H. Oaks, « La vérité et le plan », Le Liahona, novembre 2018, p. 25).

  2. L’auteur est-il étroitement lié aux événements décrits ?

    Quand une source aborde une question relative à l’histoire de l’Église, demandez-vous quelle est sa proximité avec l’événement. Les histoires fondées sur des récits de sources indirectes sont souvent moins fiables.

  3. L’auteur ignore-t-il intentionnellement des preuves accessibles dans le but de tromper ?

    Certains auteurs omettent délibérément des faits importants et ignorent des preuves essentielles pour soutenir leur point de vue particulier.

  4. Les enseignements et les événements abordés par cette source sont-ils présentés dans le contexte approprié de l’époque, du lieu et des circonstances ?

    Certains enseignements et événements historiques peuvent être perturbants lorsqu’ils sont pris hors de leur contexte, de leur époque et du lieu où ils ont pris place. Le contexte historique inclut également d’autres événements qui ont eu lieu à l’époque (tels que les guerres, les crises économiques et les mouvements sociaux et politiques), ainsi que la culture et les aspects démographiques d’une époque et d’un cadre donnés.

  5. Les enseignements et les événements sont-ils attestés par d’autres sources fiables ?

    Une confirmation provenant d’autres sources fiables aide à établir l’exactitude de la doctrine et des événements historiques.

Questions pour évaluer les sources

Foundations of the Restoration Course Teacher Material (Religion 225) - 2020
Symbols

Méditer pour se préparer au cours

Prenez quelques minutes pour vous rendre sur le site de l’Église, la Bibliothèque de l’Évangile ou les Écritures afin de trouver des ressources qui vous aideront, vous ou une personne de votre connaissance, à obtenir une meilleure compréhension des questions que vous avez rédigées plus tôt. Méditez sur le rôle que le Saint-Esprit joue dans votre vie tandis que vous évaluez les sources et recherchez la vérité.