Institut
Leçon 16 Documentation pour se préparer au cours : Le temple de Kirtland et les clés de la prêtrise
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« Leçon 16 Documentation pour se préparer au cours : Le temple de Kirtland et les clés de la prêtrise », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur, 2019

« Leçon 16 Documentation pour se préparer au cours », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur

Leçon 16 Documentation pour se préparer au cours

Le temple de Kirtland et les clés de la prêtrise

Le commandement de Dieu de lui bâtir « une maison » (Doctrine et Alliances 88:119) fut un élément essentiel du rétablissement de l’Évangile. Les premiers membres de l’Église étaient disposés à donner tout ce qu’ils possédaient pour recevoir la bénédiction promise d’être « dotés du pouvoir d’en haut » (Doctrine et Alliances 38:32). Pendant votre étude, cherchez les bénédictions que les saints ont reçues grâce à leur volonté de consentir à des sacrifices pour bâtir le temple de Kirtland.

Section 1

Que m’apprennent les sacrifices auxquels les premiers saints ont consenti pour bâtir le temple de Kirtland ?

Dans une révélation donnée les 27 et 28 décembre 1832, le Seigneur a commandé aux saints de construire un temple à Kirtland (Ohio, États-Unis).

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 88:119.

Se référant à ce commandement, Joseph Smith, le prophète, a écrit : « C’est la parole que le Seigneur nous a donnée et nous devons obéir ; oui, avec l’aide du Seigneur, nous obéirons, car il nous a promis de grandes choses à condition que nous obéissions ; oui, même une visite depuis les cieux pour nous honorer de sa propre présence » (Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, 2007, p. 445).

Eliza R. Snow, qui vivait à Kirtland à l’époque où le temple a été construit, a raconté :

Les saints étaient peu nombreux, beaucoup étaient très pauvres et sans l’assurance que Dieu avait parlé et commandé qu’une maison soit construite à son nom, […] la tentative de bâtir ce temple, dans les conditions existant alors, aurait été qualifiée par toutes les personnes concernées de grotesque. […]

Avec très peu de capitaux, mis à part un cerveau, des os et des muscles, combinés à une confiance indéfectible en Dieu, des hommes, des femmes, et même des enfants ont travaillé de toutes leurs forces ; […] leur énergie était stimulée par l’idée de prendre part à la bénédiction d’une maison construite sous la direction du Très-Haut, et acceptée par lui. (Dans Eliza R. Snow, an Immortal, 1957, p. 54, 57)

Une autre difficulté ralentit aussi la progression de la construction du temple.

Le printemps et l’été 1834 furent des saisons difficiles pour la construction du temple parce que la plupart des hommes de la communauté accompagnèrent Joseph Smith dans le camp d’Israël pour partir au Missouri. […] Les hommes partis, ce furent les femmes qui travaillèrent. Certaines firent de la maçonnerie, d’autres conduisirent le bétail pour transporter les pierres tandis que d’autres encore cousaient, tissaient et tricotaient pour fabriquer des vêtements pour les ouvriers. (Lisa Olsen Tait et Brent Rogers, « Une maison pour notre Dieu », Révélations dans leur contexte, 2016, ChurchofJesusChrist.org)

Pour aider les saints dans leurs efforts pour construire le temple, le Seigneur accorda à Joseph Smith et à ses conseillers dans la Première Présidence une vision remarquable dans laquelle ils virent les plans détaillés du temple. Frederick G. Williams, deuxième conseiller dans la Première Présidence, a raconté plus tard :

Joseph [Smith] a reçu la parole du Seigneur lui demandant de prendre ses deux conseillers [Frederick G.] Williams et [Sidney] Rigdon et de venir devant lui pour qu’il leur montre le plan ou le modèle du bâtiment à construire. Nous nous sommes mis à genoux, avons invoqué le Seigneur et le bâtiment nous est apparu sous les yeux. J’ai été le premier à le découvrir. Puis nous l’avons [tous] vu ensemble. [Nous avons d’abord] bien observé l’extérieur, [puis] le bâtiment a semblé nous recouvrir. (Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, p. 291)

Parmi les personnes qui sacrifièrent beaucoup pour bâtir le temple de Kirtland, il y avait un converti du nom de John Tanner :

[John] reçut le sentiment dans un songe ou une vision nocturne qu’il […] devait se rendre immédiatement auprès de l’Église, à Kirtland. Il se défit de ses biens — plusieurs fermes florissantes, un hôtel et des vergers — chargea sa famille nombreuse et plusieurs voisins dans des charrettes, le matin de Noël, et parcourut huit cents kilomètres pour arriver à Kirtland un dimanche de janvier 1835.

On avait en effet besoin de lui. Une hypothèque sur le site du temple arrivait à échéance et, d’après certains récits, le prophète Joseph, appauvri, et quelques-uns des frères avaient prié pour recevoir de l’aide.

John Tanner n’hésita pas. Il prêta deux mille dollars au prophète et se chargea de sa note, accorda un prêt de treize mille dollars au comité du temple, signa un reçu de trente mille dollars avec le prophète et d’autres pour des marchandises achetées à New York, et fit des « dons généreux » au profit de la construction du temple. (Leonard J. Arrington, « The John Tanner Family », Ensign, mars 1979, p. 46)

Thomas S. Monson (1927-2018) a expliqué pourquoi les saints des derniers jours sont disposés à faire des sacrifices pour construire des temples et adorer le Seigneur dans ces bâtiments saints :

Il a toujours fallu un certain degré de sacrifice pour construire un temple et pour s’y rendre. Innombrables sont les gens qui ont travaillé opiniâtrement afin d’obtenir, pour eux-mêmes et pour leur famille, les bénédictions que l’on trouve dans les temples de Dieu.

Pourquoi est-ce que tant de gens sont disposés à donner autant pour recevoir les bénédictions du temple ? Les personnes qui comprennent les bénédictions éternelles qui proviennent du temple savent qu’aucun sacrifice n’est trop grand, aucun prix n’est trop élevé, aucun effort n’est trop pénible pour recevoir ces bénédictions. (Thomas S. Monson, « Le temple sacré, un phare pour le monde », Le Liahona, mai 2011, p. 92)

Méditer pour se préparer au cours

Que vous apprennent l’exemple et le sacrifice des premiers saints pour bâtir le temple de Kirtland ?

Section 2

En quoi les clés de la prêtrise conférées par des messagers célestes dans le temple de Kirtland constituent-elles une bénédiction dans ma vie ?

Dieu récompensa le sacrifice des saints pour bâtir le temple de Kirtland par un déversement de manifestations spirituelles les jours qui précédèrent et qui suivirent la consécration (voir Les saints : Histoire de l’Église de Jésus-Christ dans les derniers jours, tome 1, L’Étendard de la vérité, 1815-1846, 2018, p. 247-250, 252-254).

De nombreux saints témoignèrent que des êtres célestes étaient présents durant les services de consécration.

Eliza R. Snow relate : « On peut raconter les cérémonies de cette consécration, mais aucun langage mortel ne peut décrire les manifestations célestes qui ont eu lieu en ce jour mémorable. Des anges apparurent à certaines personnes, tandis que toutes percevaient la présence divine et que chaque cœur était rempli ‘d’une joie ineffable et glorieuse’ » [voir 1 Pierre 1:8].

Ce soir-là, alors que le prophète s’était réuni dans le temple avec environ quatre cents détenteurs de la prêtrise, « on entendit un bruit semblable à celui d’un vent puissant et impétueux, qui remplit le temple et toute l’assemblée se leva simultanément, poussée par une puissance invisible ». Selon le prophète, « beaucoup commencèrent à parler en langues et à prophétiser ; d’autres eurent des visions glorieuses ». Il ajoute : « Et je vis que le temple était rempli d’anges, ce que je déclarai à l’assemblée » (Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, p. 330).

Les manifestations spirituelles les plus importantes se produisirent le dimanche de Pâques 3 avril 1836, une semaine après la consécration du temple. Pendant qu’ils priaient dans le temple, une vision s’ouvrit à Joseph Smith et à Oliver Cowdery, et le Seigneur Jésus-Christ leur apparut. Il déclara qu’il acceptait le temple et promit de déverser des bénédictions sur les saints (voir Doctrine et Alliances 110:1-10).

Cette vision fut suivie de l’apparition de messagers célestes qui leur remirent les clés de la prêtrise pour accomplir l’œuvre de Dieu dans les derniers jours. Vous pourriez marquer, dans les passages suivants, qui est apparu à Joseph et Oliver, et quelles clés ces messagers ont remises entre les mains des dirigeants de l’Église :

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 110:11.

Joseph Fielding Smith a expliqué :

Moïse a remis les clés du rassemblement d’Israël. Il a fait sortir Israël d’Égypte et l’a conduit jusqu’au pays de Canaan. Dans cette dispensation, il avait la mission de venir rétablir ces clés pour le rassemblement de notre époque. (Joseph Fielding Smith, Church History and Modern Revelation, 1953, tome 2, p. 48)

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 110:12.

« Un homme nommé Élias vécut apparemment sur la terre du temps d’Abraham. Il remit la dispensation de l’Évangile d’Abraham à Joseph Smith et à Oliver Cowdery. […] Nous n’avons pas de renseignements spécifiques concernant les détails de sa vie ou de son ministère mortels » (Bible Dictionary, « Elias »).

Bruce R. McConkie a expliqué pourquoi Élias est apparu dans le temple de Kirtland :

Élias rapporte l’Évangile d’Abraham, la grande alliance faite par Abraham selon laquelle les fidèles ont la promesse d’un accroissement éternel et, par le mariage céleste, d’une postérité aussi nombreuse que les grains de sable au bord de la mer ou que les étoiles dans le ciel. (Bruce R. McConkie, « Les clés du royaume », L’Étoile, octobre 1983, p. 39)

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 110:13-16.

Joseph Fielding Smith a enseigné :

Le pouvoir de scellement conféré à Élie est le pouvoir qui unit mari et femme, et enfants et parents pour le temps et l’éternité. C’est le pouvoir unificateur qui existe dans chaque ordonnance de l’Évangile. […] C’est par ce pouvoir que toutes les ordonnances se rapportant au salut sont liées ou scellées, et ce fut la mission d’Élie de venir pour le rétablir. (Joseph Fielding Smith, Elijah the Prophet and His Mission, 1957, p. 5)

L’apparition d’Élie, prophète de l’Ancien Testament, accomplit les promesses faites par le Seigneur, par l’intermédiaire du prophète Malachie, et réitérées à Joseph Smith par Moroni, lorsqu’il lui est apparu la première fois dans sa chambre, le 21 septembre 1823.

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 2 (voir aussi Malachie 4:5-6).

Méditer pour se préparer au cours

De quelles manières avez-vous été béni par les clés et le pouvoir de la prêtrise que Moïse, Élias et Élie ont conférés à Joseph Smith, le prophète, et à Oliver Cowdery dans le temple de Kirtland ? En quoi votre vie serait-elle différente si ces clés de la prêtrise n’avaient pas été rétablies ?