Institut
Leçon 10 Documentation pour se préparer au cours : Suivre les prophètes vivants du Seigneur
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« Leçon 10 Documentation pour se préparer au cours : Suivre les prophètes vivants du Seigneur », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur, 2019

« Leçon 10 Documentation pour se préparer au cours », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur

Leçon 10 Documentation pour se préparer au cours

Suivre les prophètes vivants du Seigneur

Worldwide Devotionals for Young Adults

Réfléchissez à ce en quoi votre vie serait différente sans l’influence et les enseignements des prophètes vivants. Pendant votre étude, méditez sur la façon dont les prophètes du Seigneur sont un guide et une bénédiction supplémentaires dans votre vie.

Section 1

En quoi le fait de choisir de suivre les prophètes du Seigneur constituera-t-il une bénédiction dans ma vie ?

Le jour où l’Église de Jésus-Christ a été organisée, le Seigneur a révélé que Joseph Smith, le prophète, serait « appelé voyant, traducteur, prophète, apôtre de Jésus-Christ, ancien de l’Église » (Doctrine et Alliances 21:1).

Restoration Project: A Day for the Eternities

Le Seigneur a ensuite donné le commandement aux saints de suivre le prophète et a décrit les bénédictions qu’ils obtiendraient ce faisant.

Read the Scriptures Icon

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 21:4-6.

L’année suivante, le Seigneur a réitéré le lien qui existe entre sa voix et la voix de ses prophètes. Dans une révélation qui a servi de préface au Livre des Commandements, livre qui deviendrait plus tard les Doctrine et Alliances, le Seigneur a de nouveau déclaré : « Que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c’est la même chose » (Doctrine et Alliances 1:38).

Ulisses Soares, du Collège des douze apôtres, a enseigné :

Ulisses Soares

La présence de prophètes est un signe de l’amour de Dieu pour ses enfants. Ils font connaître les promesses et la véritable nature de Dieu et de Jésus-Christ à leur peuple. […]

Si nous les suivons, notre vie est plus heureuse et moins compliquée, nos difficultés sont plus faciles à supporter, et nous nous entourons d’une armure spirituelle qui nous protégera des attaques de l’ennemi à notre époque. (Ulisses Soares, « Les prophètes parlent par le pouvoir du Saint-Esprit », Le Liahona, mai 2018, p. 99)

Young adult studying conference talk
Symbols

Méditer pour se préparer au cours

Quelles bénédictions avez-vous obtenues en suivant les enseignements et les conseils des prophètes ?

Section 2

Comment recevoir les paroles des prophètes du Seigneur « en toute patience et avec foi » (Doctrine et Alliances 21:5) ?

Parfois, vous trouvez peut-être difficile d’accepter et de suivre les conseils et les enseignements des prophètes du Seigneur. Cela peut se produire lorsque vous ne comprenez pas pleinement les raisons qui sous-tendent leurs paroles. Ou bien leurs enseignements sont peut-être en conflit avec les points de vue et les pratiques populaires de la société ou encore avec vos propres opinions et traditions familiales.

Neil L. Andersen, du Collège des douze apôtres, a donné le conseil et la promesse qui suivent :

Neil L. Andersen

Ne soyez pas surpris si parfois vos opinions personnelles ne sont pas, au départ, en harmonie avec les enseignements du prophète du Seigneur. Ce sont des moments d’apprentissage, d’humilité, où nous nous mettons à genoux en prière. Nous avançons avec foi, avec confiance en Dieu, sachant qu’avec le temps nous recevrons plus d’éclaircissements spirituels de la part de notre Père céleste. […]

[…] J’ai personnellement découvert que, si j’étudie les paroles du prophète de Dieu dans un esprit de prière, conformant spirituellement avec soin et avec patience ma volonté à ses enseignements inspirés, ma foi au Seigneur Jésus-Christ grandit toujours. Si nous choisissons de mettre ses conseils de côté et décidons que nous en savons plus long que lui, notre foi en souffrira et notre perspective éternelle sera obscurcie. Je vous promets que, si vous continuez résolument à suivre le prophète, vous aurez une plus grande foi au Sauveur. (Neil L.Andersen, « Le prophète de Dieu », Le Liahona, mai 2018, p. 26-27.)

Carol F. McConkie, qui a servi comme première conseillère dans la présidence générale des Jeunes Filles, a enseigné :

McConkie, Carol Louise Foley

Lorsque nous écoutons attentivement les paroles des prophètes, les soutenons et les proclamons, nous témoignons que nous avons la foi de nous soumettre humblement à la volonté, à la sagesse et au calendrier du Seigneur.

Nous écoutons la parole du prophète même lorsqu’elle nous paraît déraisonnable, inopportune et dérangeante. Selon les critères du monde, suivre le prophète peut être impopulaire, politiquement incorrect ou socialement inacceptable. Cependant, c’est toujours la bonne chose à faire. […]

Lorsque nous écoutons les paroles des prophètes, nous bâtissons notre foyer et notre vie sur une fondation à jamais sûre, « le roc de notre Rédempteur, qui est le Christ, le Fils de Dieu » [Hélaman 5:12]. (Carol F. McConkie, « Vivre conformément aux paroles des prophètes », Le Liahona, novembre 2014, p. 77, 79.)

188th Annual General Conference:

L’exemple suivant tiré de l’histoire de l’Église illustre ce que signifie recevoir les paroles des prophètes vivants du Seigneur avec patience et foi. Parlant de la vision des royaumes de gloire, qui figure maintenant dans Doctrine et Alliances 76 (voir aussi « La vision [D&A 76] », ChurchofJesusChrist.org), Brigham Young a raconté :

Lorsque Dieu a révélé à Joseph Smith et à Sidney Rigdon qu’une place était préparée pour tous, selon la lumière qu’ils avaient reçue et à condition qu’ils aient rejeté le mal et pratiqué le bien, cela a été une grande épreuve pour beaucoup, et certains ont apostasié parce que Dieu n’avait pas envoyé au châtiment éternel les païens et les petits bébés, mais qu’en temps voulu il y aurait un lieu de salut pour tous et qu’il bénirait ceux qui étaient honnêtes, vertueux et sincères, qu’ils aient appartenu à une Église ou pas. C’était là une doctrine nouvelle pour cette génération, et beaucoup ont trébuché dessus. (Enseignements des présidents de l’Église : Brigham Young, 1997, p. 292.)

Brigham Young a lui-même eu des difficultés à comprendre cette doctrine au début. Il a déclaré : « J’avais de telles traditions que la première fois que j’ai eu connaissance de la vision, elle était directement à l’opposé de mon éducation antérieure. Je me suis dit : ‘Attends un peu.’ Je ne l’ai pas rejetée, mais je n’arrivais pas à la comprendre. […] J’ai [dû] réfléchir et prier, lire et réfléchir, jusqu’à ce que je sache et comprenne pleinement par moi-même » (dans Journal of Discourses, vol. 6, p. 281).

Communication

Discutez avec d’autres personnes et préparez-vous à en faire part à la classe

Dites à un membre de votre famille ou à un ami ce que vous avez appris sur le fait de suivre les prophètes du Seigneur avec patience et foi. Demandez-lui ce qui l’aide à suivre les prophètes du Seigneur avec patience et foi. Venez en classe prêt(e) à faire part de ce que vous avez appris.

Section 3

Quel est le rôle du prophète quant au fait de m’enseigner la vraie doctrine ?

Au début de l’histoire de l’Église, Joseph Smith a recherché l’aide du Seigneur concernant des membres de l’Église qui avaient été trompés par de fausses doctrines.

[Plusieurs mois après l’organisation de l’Église, Joseph Smith] appri[t] qu’Hiram Page, l’un des huit témoins et instructeur dans la Prêtrise d’Aaron, avait commencé à rechercher des révélations pour l’Église par l’intermédiaire de ce qu’il pensait être une pierre de voyant. De nombreux saints […] croyaient que ces révélations venaient de Dieu.

Joseph sut qu’il faisait face à une crise. Les révélations d’Hiram simulaient le langage des Écritures. Elles traitaient de l’établissement de Sion et de l’organisation de l’Église, mais, parfois, elles contredisaient le Nouveau Testament et les vérités que le Seigneur avait révélées par l’intermédiaire de Joseph.

Ne sachant pas ce qu’il devait faire, Joseph pria jusque tard dans la nuit, suppliant Dieu de le guider. (Les saints : Histoire de l’Église de Jésus-Christ dans les derniers jours, tome 1, L’Étendard de la vérité, 1815-1846, 2018, p. 102-103.)

En réponse aux prières de Joseph Smith, le Seigneur donna la révélation rapportée dans Doctrine et Alliances 28, qui clarifia le rôle unique de Joseph en tant que prophète de l’Église.

Read the Scriptures Icon

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 28:2, 7.

Le Seigneur déclara aussi que les choses qu’Hiram Page avait écrites n’étaient pas de Dieu (voir Doctrine et Alliances 28:11). Peu après que cette révélation fut donnée, « les saints renièrent les révélations d’Hiram et soutinrent à l’unanimité Joseph comme étant la seule personne qui pouvait recevoir des révélations pour l’Église » (Les saints, tome 1, p. 104).

Parce que les prophètes du Seigneur détiennent les clés pour recevoir la révélation pour l’Église, ils ont aussi la responsabilité d’enseigner et de clarifier la doctrine pour les membres de l’Église. D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres, a enseigné :

D. Todd Christofferson

Dans l’Église, aujourd’hui comme autrefois, définir la doctrine du Christ ou corriger les déviations doctrinales est une affaire de révélation divine accordée à ceux que le Seigneur dote de l’autorité apostolique. […]

Elles ont le droit, le pouvoir et l’autorité de déclarer l’avis et la volonté de Dieu à son peuple, en accord avec le pouvoir et l’autorité suprêmes du président de l’Église. […]

Comment le Sauveur révèle-t-il sa volonté et sa doctrine à ses prophètes, voyants et révélateurs ? Il peut agir par l’intermédiaire d’un messager ou personnellement. Il peut parler par sa propre voix ou par la voix du Saint-Esprit […] (voir 1 Néphi 17:45 ; Doctrine et Alliances 9:8). Il peut parler à ses serviteurs individuellement ou agissant en conseil (voir 3 Néphi 27:1-8).

[…] Il ne faut pas oublier que toutes les déclarations faites par un dirigeant de l’Église, passé ou présent, ne sont pas forcément doctrine. On reconnaît d’ordinaire dans l’Église que ce qu’un dirigeant déclare une seule fois représente souvent une opinion personnelle, quoique bien réfléchie, qui n’est pas destinée à être officielle ou exécutoire pour l’Église tout entière. (D. Todd Christofferson, « La Doctrine du Christ », Le Liahona, mai 2012, p. 86-88.)

Frère Andersen a expliqué que la véritable doctrine est enseignée avec constance par les prophètes vivants choisis du Seigneur :

Neil L. Andersen

Parfois, des personnes remettent leur foi en question lorsqu’elles lisent ce qu’a dit un dirigeant de l’Église, il y a des dizaines d’années, et qui semble en contradiction avec notre doctrine. Il y a un principe important qui régit la doctrine de l’Église. La doctrine est enseignée par les quinze membres de la Première Présidence et du Collège des Douze. Elle n’est pas dissimulée dans un paragraphe obscur d’un discours. Les vrais principes sont enseignés souvent et par beaucoup de personnes. Il n’est pas difficile de trouver notre doctrine. (Neil L. Andersen, « L’épreuve de votre foi », Le Liahona, novembre 2012, p. 41.)

Symbols

Méditer pour se préparer au cours

Quelles bénédictions avez-vous reçues en suivant les enseignements et les conseils des prophètes du Seigneur à notre époque ?