Institut
Leçon 21 Documentation pour se préparer au cours : La doctrine du mariage éternel et de la famille
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« Leçon 21 Documentation pour se préparer au cours : La doctrine du mariage éternel et de la famille », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur, 2019

« Leçon 21 Documentation pour se préparer au cours », Les fondements du Rétablissement, documentation pour l’instructeur

Leçon 21 Documentation pour se préparer au cours

La doctrine du mariage éternel et de la famille

Dallin H. Oaks, de la Première Présidence, a enseigné : « Le but de la condition mortelle et la mission de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont de préparer les fils et les filles de Dieu à leur destinée – qui est de devenir comme nos parents célestes » (« Same-Gender Attraction », Ensign, octobre 1995, p. 7). Lors de votre étude de la doctrine du mariage éternel et de la famille, relevez les principes qui vous permettront de comprendre comment le mariage et la famille nous préparent à devenir davantage semblables à nos parents célestes.

Section 1

Quels sont les objectifs du mariage dans le plan éternel de Dieu ?

En 1831, un membre de l’Église récemment baptisé, nommé Leman Copley, rendit visite à Joseph Smith, le prophète. Leman était auparavant membre des Shakers, une secte religieuse qui rejetait le mariage et croyait que le célibat total (abstention de relations sexuelles) constituait la forme la plus élevée de dévotion chrétienne. Suite à la visite de Leman, le prophète interrogea le Seigneur au sujet des enseignements des Shakers et reçut la révélation qui figure aujourd’hui dans Doctrine et Alliances 49. (Il peut vous être utile de lire l’introduction de cette section.) Pensez à marquer les mots et les expressions, dans le passage scripturaire suivant, qui portent sur la doctrine du mariage révélée par le Seigneur.

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 49:15-17 (voir aussi Jacob 2:27-30).

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, a expliqué pourquoi le mariage est ordonné de Dieu. Marquez ce qui retient votre attention dans cette citation.

Deux raisons doctrinales irréfutables nous aident à comprendre pourquoi le mariage éternel est essentiel au plan du Père.

Première raison : Par nature, les esprits masculins et féminins se complètent et se perfectionnent mutuellement et, par conséquent, l’homme et la femme doivent progresser ensemble vers l’exaltation. […]

[…] La combinaison unique des capacités spirituelles, physiques, mentales et émotionnelles de l’homme et de la femme était nécessaire pour la mise en œuvre du plan du bonheur. Seuls, ni l’homme ni la femme ne pouvaient accomplir les buts de leur création. […]

Deuxième raison : Par dessein divin, l’homme et la femme sont tous deux nécessaires pour faire venir des enfants dans la condition mortelle et pour fournir le meilleur cadre pour les élever.

Le commandement donné anciennement à Adam et Ève de multiplier et de remplir la terre reste en vigueur aujourd’hui. Ainsi, le mariage entre un homme et une femme est le canal autorisé par lequel les esprits prémortels entrent dans la condition mortelle. […]

Un foyer avec un mari et une femme aimants et loyaux est le cadre suprême dans lequel des enfants peuvent être élevés dans l’amour et la justice, et où leurs besoins spirituels et physiques peuvent être satisfaits. Tout comme les caractéristiques particulières de l’homme et de la femme contribuent à la plénitude des relations conjugales, de même ces caractéristiques sont vitales pour élever et instruire des enfants. (David A. Bednar, « Le mariage est essentiel au plan éternel du Père », Le Liahona, juin 2006, p. 83-84)

Méditer pour se préparer au cours

Comment expliqueriez-vous pourquoi le mariage entre un homme et une femme est essentiel au plan de notre Père céleste ?

Section 2

Quelles bénédictions apporte le mariage éternel ?

À Nauvoo, Joseph Smith a commencé à enseigner plus amplement la doctrine du mariage éternel. C’était une doctrine nouvelle et surprenante pour les saints. La plupart d’entre eux croyaient que le mariage prenait fin à la mort.

Représentation de Joseph et Emma Smith, qui ont été scellés l’un à l’autre pour l’éternité en mai 1843.

Parley P. Pratt, du Collège des douze apôtres, a expliqué ce qu’il a ressenti quand le prophète lui a parlé de l’existence du mariage éternel.

C’est de [Joseph Smith] que j’ai appris que je pouvais avoir la femme de mon cœur pour le temps et pour toute l’éternité. […] C’est lui qui m’a appris que nous pouvons cultiver ces affections et y croître et progresser à toute éternité ; et que le résultat de notre union sans fin serait une postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel ou les grains de sable du rivage. […]

J’avais aimé auparavant, mais je ne savais pas pourquoi. Mais maintenant, j’aimais avec une pureté de sentiment, intensément élevée, exaltée. (Autobiography of Parley P. Pratt, ed. Parley P. Pratt Jr., 2007, p. 260.)

En 1843, le prophète a dicté la révélation qui figure maintenant dans Doctrine et Alliances 132 et qui contient la doctrine du mariage éternel.

Étudier pour se préparer au cours

Lisez Doctrine et Alliances 132:19-20.

Le président Nelson a expliqué :

Pour obtenir la vie éternelle, nous devons faire une alliance éternelle avec notre Père céleste [voir Doctrine et Alliances 132:19]. Cela signifie que le mariage au temple ne concerne pas seulement le mari et la femme, c’est aussi un partenariat avec Dieu [voir Matthieu 19:6]. […]

[…] Quand une famille est scellée au temple, elle peut devenir aussi éternelle que le royaume de Dieu lui-même [voir Doctrine et Alliances 132:19-20]. (Russell M. Nelson, « Le mariage céleste », Le Liahona, novembre 2008, p. 92-93)

Les bénédictions du mariage éternel ne sont pas seulement réservées à la vie après la mort. Les personnes qui s’efforcent d’honorer fidèlement leurs alliances peuvent jouir des bénédictions du mariage éternel dans cette vie aussi. Le président Monson a enseigné :

Si vous choisissez judicieusement, et si vous êtes bien décidés à ce que votre mariage réussisse, il n’y a rien dans la vie qui vous apportera plus de bonheur. (« Le pouvoir de la prêtrise », Le Liahona, mai 2011, p. 67)

Certains membres de l’Église s’interrogent sur les circonstances qui ne permettent pas de connaître dès maintenant les bénédictions du mariage éternel et de la famille. D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres, a abordé cette question :

Déclarer les vérités fondamentales relatives au mariage et à la famille n’est pas oublier ou amoindrir les sacrifices ou les succès des personnes pour qui cet idéal n’est pas une réalité pour le moment. Certains d’entre vous n’ont pas la bénédiction de se marier en raison d’un manque de possibilités acceptables, d’une attirance pour les personnes du même sexe, de handicaps physiques ou mentaux, ou simplement de la peur de l’échec qui, pour le moment du moins, assombrit la foi. Ou peut-être avez-vous été marié, mais vous avez divorcé et vous vous retrouvez seul à gérer ce que deux personnes peuvent à peine supporter ensemble. Certains d’entre vous qui êtes mariés ne peuvent pas avoir d’enfants malgré un désir irrésistible et des prières ferventes.

[…] Nous témoignons avec confiance que l’expiation de Jésus-Christ a anticipé et qu’elle compensera à la fin toutes les privations et toutes les pertes des personnes qui se tournent vers lui. Aucun n’est prédestiné à recevoir moins que tout ce que le Père a pour ses enfants. (D. Todd Christofferson, « Les raisons de se marier et de fonder une famille », Le Liahona, mai 2015, p. 52)

Discuter pour se préparer au cours

Tous les mariages, en particulier les mariages éternels, nécessitent des efforts et un engagement de la part de chacun des conjoints. Discutez avec un couple que vous connaissez dont le mariage est fort et aimant, et demandez-leur ce qu’ils ont fait pour le construire. Demandez-leur comment cela a enrichi leur vie. Soyez prêts à dire à la classe ce vous aurez appris.

Section 3

Pourquoi devrais-je défendre la doctrine du Seigneur sur le mariage et la famille ?

Tandis que le Rétablissement suit son cours, le Seigneur a inspiré à ses prophètes la nécessité de souligner l’importance de la doctrine du mariage et de la famille. Lors de la réunion générale de la Société de Secours de septembre 1995, le président Hinckley a lu « La famille : Déclaration au monde ». La conclusion de cette révélation enseigne pourquoi nous devons défendre la doctrine du Seigneur sur le mariage et la famille.

Nous faisons également cette mise en garde : la désagrégation de la famille attirera sur les gens, les collectivités et les nations les calamités prédites par les prophètes d’autrefois et d’aujourd’hui.

Nous appelons les citoyens et les dirigeants responsables des gouvernements de partout à promouvoir des mesures destinées à sauvegarder et à fortifier la famille dans son rôle de cellule de base de la société. (« La famille : Déclaration au monde », ChurchofJesusChrist.org)

Julie B. Beck, ancienne présidente générale de la Société de Secours, a expliqué la nécessité d’étudier la doctrine de la famille contenue dans « La famille : Déclaration au monde ».

Cette génération sera sollicitée pour défendre la doctrine de la famille comme jamais auparavant dans l’histoire du monde. S’ils ne la connaissent pas, ils ne peuvent pas la défendre. […]

Le président Kimball a dit :

« Beaucoup de restrictions sociales qui, dans le passé, aidaient à renforcer et à soutenir la famille sont en train de se dissoudre et de disparaître. Le moment viendra où seuls ceux qui croient profondément et activement en la famille pourront préserver la leur au milieu de la méchanceté qui s’accumule autour de nous » [Spencer W. Kimball, « Families Can Be Eternal », Ensign, novembre 1980, p. 4]. (Julie B. Beck, « Enseigner la doctrine de la famille », Le Liahona, mars 2011, p. 17)

Bonnie L. Oscarson, ancienne présidente générale des Jeunes Filles, a enseigné :

Nous devons défendre hardiment la doctrine révélée du Seigneur qui décrit le mariage, la famille, les rôles divins de l’homme et de la femme, et l’importance et la sainteté du foyer, même quand le monde nous crie dans les oreilles que ces principes sont dépassés, contraignants et ne sont plus d’application. Tout le monde, quelle que soit sa situation de famille, peut être un défenseur du plan du Seigneur décrit dans la déclaration sur la famille. Si c’est le plan du Seigneur, ce devrait aussi être le nôtre ! […]

[…] Soyons des défenseu[rs] du mariage tel que le Seigneur l’a ordonné, tout en continuant de faire preuve d’amour et de compassion envers les personnes dont l’opinion diverge. (Bonnie L. Oscarson, « Défenseuses de la déclaration sur la famille », Le Liahona, mai 2015, p. 15)

Notez vos pensées

Dans votre journal ou dans l’espace prévu à cet effet, notez vos pensées sur la façon dont un jeune adulte sera un défenseur du mariage et de la famille. Avez-vous déjà défendu la doctrine du mariage ? Comment cela s’est-il passé ?