Conférence générale
Vous pouvez rassembler Israël !
précédent suivant

Vous pouvez rassembler Israël !

Je suis absolument certain que vous, les jeunes, pouvez le faire, et le faire très bien, grâce à votre identité et votre immense potentiel.

Il y a près de trois ans, le président Nelson a invité les jeunes de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à se joindre au « bataillon des jeunes du Seigneur pour rassembler Israël » des deux côtés du voile. Il a dit : « Ce rassemblement est la chose la plus importante qui se produise sur la terre aujourd’hui1. » Je suis absolument certain que vous, les jeunes, pouvez le faire, et le faire très bien, grâce à (1) votre identité et (2) votre immense potentiel.

Il y a quarante et un an, deux missionnaires de notre Église ont été guidés vers une maison du New Jersey, aux États-Unis. Avec le temps, miraculeusement, les parents et leurs dix enfants ont été baptisés. Comme l’a dit le prophète, ils ont « laiss[é] Dieu prévaloir2 » dans leur vie. Ou devrais-je dire « notre vie ». Je suis le troisième des dix enfants. À l’âge de dix-sept ans, j’ai décidé de contracter l’alliance éternelle de suivre Jésus-Christ. Mais devinez ce que j’avais décidé d’autre ? Je ne ferai pas de mission à plein temps. C’était trop. Et on ne pouvait pas s’attendre à ce que j’en fasse une, n’est-ce pas ? J’étais tout nouveau dans l’Église. Je n’avais pas d’argent. Je venais de terminer mes études secondaires dans l’un des lycées les plus difficiles à l’ouest de Philadelphie et j’avais rencontré des difficultés importantes, mais j’étais secrètement terrifié à l’idée de quitter mon foyer pendant deux ans.

Votre véritable identité

Mais je venais aussi tout juste d’apprendre que toute l’humanité, moi y compris, étions les fils et les filles d’esprit de notre Père céleste et avions vécu avec lui avant notre naissance. J’avais cette connaissance et d’autres personnes avaient besoin de savoir que notre Père céleste désire ardemment que tous ses enfants aient la vie éternelle avec lui. Dans ce but, avant que quiconque ne vienne sur la Terre, il a présenté à tous son plan parfait du salut et du bonheur dans lequel Jésus-Christ serait notre Sauveur. Malheureusement, Satan s’est opposé au plan de Dieu3. Selon l’Apocalypse, « il y eut une guerre dans les cieux4 » ! Par la ruse, Satan a trompé un tiers des enfants d’esprit de notre Père céleste, les poussant à le laisser prévaloir dans leur vie au lieu de Dieu5. Mais pas vous ! L’apôtre Jean vous a vu vaincre Satan « par la parole de [votre] témoignage6 ».

Connaître ma véritable identité, notamment grâce à ma bénédiction patriarcale, m’a donné le courage et la foi d’accepter l’invitation de Spencer W. Kimball à rassembler Israël7. Mes chers amis, il en sera de même pour vous. Le fait de savoir que vous avez déjà vaincu Satan par le passé par la parole de votre témoignage, vous aidera à « aimer, à faire connaître et à inviter8 », maintenant et tout le temps, d’autres personnes à venir voir, venir aider, venir prendre leur place, car la guerre pour l’âme des enfants de Dieu continue de faire rage.

La foi puissante qui est en vous

Qu’en est-il de votre immense potentiel ? Prenez conscience que vous avez crié de joie9 à l’idée de venir dans un monde déchu où tous seraient confrontés à la mort physique et à la mort spirituelle. Seuls, nous étions incapables de surmonter ni l’une ni l’autre. Nous allions souffrir de nos propres péchés mais aussi de ceux d’autres personnes. Nous allions vivre quasiment toutes les ruptures et les déceptions imaginables10 avec, en plus de cela, un voile d’oubli sur notre esprit et le pire ennemi du monde nous accablant et nous tentant sans relâche. Tout espoir de retourner en la sainte présence de Dieu, ressuscités et purifiés, reposait entièrement sur l’accomplissement de la promesse d’un seul être11.

Qu’est-ce qui vous a donné la force d’aller de l’avant ? Henry B. Eyring a enseigné : « Il fallait avoir foi en Jésus-Christ pour soutenir le plan du bonheur et le rôle de Jésus-Christ dans le plan quand vous en saviez si peu sur les difficultés que vous rencontreriez dans la condition mortelle12. » Quand Jésus a promis qu’il viendrait dans la condition mortelle et donnerait sa vie pour nous rassembler13 et nous sauver, vous ne vous êtes pas contentés de le croire. Vous étiez des « esprits nobles14 » et vous aviez « une foi [si] extrême » que vous saviez que sa promesse était sûre15. Il ne pouvait pas mentir, vous l’avez donc vu comme s’il avait déjà versé son sang pour vous, bien avant sa naissance16.

Selon les paroles symboliques de Jean, vous avez « vaincu [Satan] à cause du sang de l’agneau17 ». Frère Oaks a enseigné que dans ce monde-là, vous avez « vu la fin dès le commencement18 ».

Supposez qu’un jour, avant de partir à l’école, l’un de vos parents vous promette que vous aurez droit à votre repas préféré en rentrant à la maison. Alors vous avez hâte ! En classe, vous vous imaginez déguster ce repas et vous en avez l’eau à la bouche. Vous racontez même cette bonne nouvelle à vos camarades. La perspective de rentrer chez vous vous procure tant de joie que les contrôles et les difficultés de l’école vous semblent faciles. Rien ne peut vous enlever votre joie ou vous faire douter car vous savez que la promesse est sûre ! De la même manière, avant votre naissance, vous, « nobles esprits » avez appris à connaître la sûreté des promesses du Christ et avez goûté à son salut19. Votre grande foi est comme vos muscles. Ils font déjà partie de vous et ils deviennent de plus en plus forts et de plus en plus volumineux chaque fois que vous les faites travailler

Comment pouvez-vous éveiller la grande foi en Christ qui sommeille en vous et l’utiliser pour rassembler Israël et triompher une nouvelle fois de Satan ? En réapprenant à regarder vers l’avenir et à voir aujourd’hui avec la même certitude la promesse du Seigneur de rassembler et de sauver. Il nous enseigne comment le faire principalement grâce au Livre de Mormon et à ses prophètes. Longtemps avant la venue du Christ, les prophètes, les prêtres et les instructeurs néphites persuadaient le peuple « d’attendre le Messie et de croire en lui, qui était à venir, comme s’il était déjà20 ». Le prophète Abinadi a enseigné : « Et maintenant, si le Christ n’était pas venu dans le monde (parlant des choses à venir comme si elles étaient déjà venues), il n’aurait pu y avoir de rédemption21. » Alma et Abinadi regardaient « vers l’avenir avec l’œil de la foi22 » et considéraient la promesse de Dieu de sauver ses enfants comme déjà accomplie. Tout comme vous, ils ont « vaincu Satan à cause du sang de l’agneau et […] de la parole de son témoignage » longtemps avant la naissance du Christ. Le Seigneur leur a donné la capacité d’inviter et de rassembler Israël. Il en fera de même pour vous si vous regardez vers l’avenir avec foi, participez au rassemblement d’Israël, au niveau mondial et dans vos propres « cercles23 », et invitez tout le monde !

Des centaines de missionnaires se sont fiés à leur grande foi prémortelle en Christ en imaginant les personnes avec qui ils prenaient contact et qu’ils instruisaient, revêtues des habits de baptême et du temple. Dans un discours intitulé « Commencer en ayant la fin à l’esprit24 », le président Nelson a raconté une expérience personnelle à ce sujet et a demandé aux dirigeants de mission d’enseigner à nos missionnaires de faire la même chose. Le fait de savoir qu’ils ont exercé cette grande foi en Jésus-Christ dans la vie prémortelle a beaucoup aidé nos chers missionnaires à écouter le Sauveur25 et à éveiller leur foi immense afin de rassembler Israël comme Dieu l’a promis.

De toute évidence, imaginer des mensonges nuit à la foi26. Mes amis, si vous imaginez ou regardez des choses contraires à votre identité réelle, particulièrement la pornographie, votre foi en Christ s’affaiblira et finira par s’éteindre si vous ne vous repentez pas. Utilisez votre imagination pour affermir votre foi en Christ et non pour la détruire.

Le programme de développement pour les enfants et les jeunes

Le programme de développement pour les enfants et les jeunes est un outil fourni par notre prophète pour vous aider, vous les jeunes, à développer votre grande foi. Frère Oaks a enseigné : « Ce programme est conçu pour vous aider à devenir plus semblables au Sauveur dans quatre domaines : spirituel, social, physique et intellectuel27. » Si vous êtes des exemples dans la manière dont vous vivez l’Évangile, prenez soin d’autrui, invitez tout le monde à recevoir l’Évangile, unissez les familles pour l’éternité et organisez des activités divertissantes28, la foi immense en Christ que vous aviez dans la vie prémortelle se manifestera et vous donnera la force d’accomplir son œuvre dans cette vie !

En outre, le fait d’avoir des buts personnels, « en particulier des buts à court terme29 », vous aidera à réveiller votre foi puissante. Quand vous vous fixez un but honorable, vous regardez vers l’avenir, comme vous l’avez fait auparavant, et vous voyez ce que notre Père céleste veut que vous deveniez, ou que quelqu’un d’autre devienne30. Ensuite vous planifiez et travaillez dur pour accomplir votre plan. Quentin L. Cook a enseigné : « Ne sous-estimez jamais l’importance de planifier, de se fixer des buts […] et [d’inviter les autres] avec l’œil de la foi31. »

C’est à vous de choisir ! Le Seigneur a dit : « Ils ont en eux le pouvoir [de choisir] par eux-mêmes32. » Neil L. Andersen a expliqué : « Votre foi ne grandira pas par hasard, mais par choix33. » Il a ajouté que toutes les questions que vous vous posez trouveront une réponse grâce à la patience et l’œil de la foi34.

Je témoigne que (1) votre véritable identité et (2) la puissance énorme de la foi en Christ qui vous habite vous permettront de « préparer le monde au retour du Sauveur en invitant chaque personne à venir au Christ et à recevoir les bénédictions de son expiation35 ». Puissions-nous tous transmettre la joie liée à la promesse sûre du Livre de Mormon :

« Les justes qui écoutent les […] prophètes et […] attendent avec constance dans le Christ […] malgré toutes les persécutions […] ne périront pas.

Mais [le Christ] […] les guérira, et ils auront la paix avec lui36. »

Au nom de Jésus-Christ. Amen.