8 : Comment utiliser judicieusement le temps ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

« 8 : Comment utiliser judicieusement le temps ? » Prêchez mon Évangile : Guide du service missionnaire, 2018, p. [138-152]

« 8 Utiliser judicieusement le temps », Prêchez mon Évangile, p. [138-152]

8

Comment utiliser judicieusement le temps ?

Go Ye Therefore, and Teach All Nations

Réfléchissez à ceci

  • Comment les objectifs peuvent-ils m’aider à être un missionnaire plus efficace ?

  • Sur quoi mes objectifs doivent-ils se concentrer ?

  • Quels sont les outils et les moyens que j’utilise pour ma planification et comment est-ce que je les utilise ?

  • Pourquoi le carnet du secteur est-il important ?

  • Comment effectuer des sessions de planification hebdomadaires et quotidiennes ?

  • Comment savoir si mes buts et mes plans contribuent à faire avancer l’œuvre du Seigneur ?

Vous êtes chargé d’accomplir l’œuvre du Seigneur dans un secteur déterminé. Il veut que vous veilliez sur votre secteur avec amour et grand soin. Votre but est d’aider les gens à aller à lui par la foi, le repentir, le baptême et la confirmation et en persévérant jusqu’à la fin.

Faites tout votre possible pour que votre secteur soit plus fort quand vous le quittez que quand vous y êtes arrivé. De bons buts et une planification soigneuse vous aideront à accomplir ce que le Seigneur exige de vous. Tout en prenant soin des personnes du secteur qui vous est confié, vous rendrez compte au Seigneur et à vos dirigeants de mission.

Votre lettre d’appel missionnaire déclare : « Si vous consacrez votre temps et votre attention à servir le Seigneur, en laissant derrière vous toutes vos autres occupations personnelles, il vous accordera une connaissance et un témoignage accrus du Rétablissement et des vérités de l’Évangile de Jésus-Christ. » Ce chapitre va vous aider à savoir comment le fait de vous fixer des buts, de planifier et de rendre des comptes peut aider beaucoup de personnes à recevoir l’Évangile rétabli.

Activité : Étude personnelle ou en équipe

Lisez Jacob 5:11-13, 61-64, 74-75 et répondez aux questions suivantes :

  • Qu’éprouve le Seigneur pour ses enfants ?

  • Quelle sorte d’effort le Seigneur exige-t-il de ses serviteurs ?

Indicateurs-clés de la conversion

Vous vous êtes sans doute demandé lesquels de vos nombreux devoirs sont les plus importants. Pour pouvoir répondre à cette question, vous devez comprendre votre objectif et savoir comment l’usage judicieux du temps peut vous aider à l’atteindre.

Votre objectif est d’inviter les gens à venir au Christ en les aidant à recevoir l’Évangile rétabli par la foi en Jésus-Christ et en son expiation, le repentir, le baptême, la réception du don du Saint-Esprit et la persévérance jusqu’à la fin. Les dirigeants de l’Église ont défini des indicateurs-clés pour vous aider à vous concentrer sur cet objectif. En vous concentrant sur ces indicateurs, vous aiderez les gens à progresser vers le baptême, la confirmation, à rester pratiquants dans l’Église et à se convertir durablement.

Indicateurs-clés qu’il faut noter et dont il faut faire rapport

  • Personnes baptisées et confirmées

  • Personnes dont la date de baptême est fixée

  • Personnes qui ont assisté à la réunion de Sainte Cène

  • Nouvelles personnes instruites actuellement

Ces indicateurs mettent en évidence les événements et les situations qui montrent la progression des personnes vers la conversion durable. Nous vous donnons ci-après une brève description de chaque indicateur-clé.

Personnes baptisées et confirmées : Tout converti qui a reçu les ordonnances du baptême et de la confirmation.

Personnes dont la date de baptême est fixée : Toute personne qui a accepté de se faire baptiser et confirmer à des dates précises.

Personnes qui ont assisté à la réunion de Sainte Cène : Toute personne (non baptisée) que vous instruisez et qui a assisté à la réunion de Sainte-Cène.

Nouvelles personnes instruites actuellement : Nombre total de personnes (non baptisées) qui ont reçu une leçon et ont accepté un autre rendez-vous précis. Une leçon comporte généralement une prière (si approprié), l’enseignement d’au moins un principe ou sujet de l’Évangile, et des invitations à s’engager adaptées.

Lorsque vous vous fixez des buts et que vous faites des plans, évaluez ce que vous faites pour augmenter le nombre de personnes représentées dans chacun de ces indicateurs-clés. Votre but doit être d’avoir un nombre croissant pour chaque indicateur-clé.

Vous ferez beaucoup de choses qui ne seront pas comptabilisées dans les indicateurs-clés, comme les prises de contact dans la rue ou l’étude personnelle et en équipe. Ces activités importantes contribuent néanmoins à un ou à plusieurs des indicateurs-clés. Par exemple, quand vous instruisez les gens que vous trouvez par vos propres efforts, vous ajoutez de nouvelles personnes à votre liste de personnes à instruire. En outre, la qualité de votre étude personnelle et de votre étude en équipe améliorera votre capacité d’enseigner selon l’Esprit, ce qui sera une bénédiction pour les personnes que vous instruisez. Votre capacité de trouver et d’enseigner influencera tous les indicateurs-clés. Évaluez tout ce que vous faites en fonction du nombre de personnes que cela ajoute ou non à ces catégories. Si votre collègue et vous ne voyez pas comment une activité missionnaire pourrait vous aider à augmenter le nombre de personnes dans un ou plusieurs indicateurs-clés, vous devez vous demander si l’activité en vaut la peine.

Activité : Étude en équipe

Dans votre journal d’étude, faites la liste de toutes les activités missionnaires que vous avez faites ces trois derniers jours. Voyez, pour chaque activité, si elle a influencé l’un des indicateurs-clés. Si oui, écrivez oui en regard. Sinon, écrivez non. Pour chaque activité où vous avez écrit oui, indiquez l’effet qu’elle a eu. Pour chaque activité où vous avez écrit non, voyez la raison pour laquelle vous l’avez faite et si vous allez continuer à faire cette activité à l’avenir. Discutez de votre liste avec votre collègue et expliquez pourquoi vous avez marqué oui pour certaines activités et non pour d’autres. Voyez ensemble quelles sont les activités que vous devez abandonner.

Le carnet du secteur et les outils de planification et de rapport

Moroni a enseigné à propos des gens qui étaient reçus de son temps dans l’Église par le baptême et la confirmation : « Leur nom était pris, pour qu’on se souvînt d’eux et qu’on les nourrît de la bonne parole de Dieu, pour les garder dans la voie droite » (Moroni 6:4).

Vous avez reçu des outils pour vous aider à noter les renseignements importants sur les personnes que vous instruisez. Ces outils vous permettent aussi de communiquer un nombre suffisant de renseignements aux personnes qui en ont besoin, comme le montre l’illustration suivante. Avant d’enregistrer ou de partager des renseignements dans vos outils de planification ou par courriel, sur les réseaux sociaux, dans des notes ou par d’autres moyens de communication, demandez-vous :

  • Comment est-ce que je me sentirais si quelqu’un partageait ce genre de renseignements à mon sujet avec d’autres personnes ?

  • Est-ce que je suis les règles de l’Église et les lois relatives à la confidentialité des données en vigueur dans mon secteur lorsque j’enregistre ou communique ces renseignements ?

Pour chaque formulaire et archive, suivez les règles de l’Église relatives à la confidentialité des données en vigueur dans votre secteur.

Pyramid of Information

Ces outils et tous les renseignements nécessaires pour faire votre travail sont conservés dans le carnet du secteur et l’agenda quotidien du missionnaire. Dans certaines missions, le carnet de secteur et l’agenda sont des documents imprimés ; dans d’autres, ils sont disponibles sous forme numérique. Quelle que soit la forme que vous utilisez, les principes à appliquer pour définir des buts et élaborer des plans, transmettre des informations et rendre compte sont les mêmes.

Carnet de secteur

Le carnet du secteur imprimé est organisé comme suit :

  • Carte du secteur d’enseignement

    • La carte du secteur d’enseignement est une carte qui détermine les limites d’un secteur d’enseignement précis.

  • Tableaux de progression

    • Les formulaires du Rapport de progression sont utilisés pour fournir un rapport sur les indicateurs clés et pour coordonner vos efforts avec les dirigeants de paroisse et de pieu lors des réunions de coordination missionnaire et du conseil de paroisse.

  • Personnes dont la date de baptême et de confirmation est fixée

    • Les formulaires du Rapport d’enseignement sont utilisés pour vous aider à noter les renseignements appropriés concernant la progression des personnes que vous instruisez.

  • Personnes instruites actuellement

    • Formulaires de rapport d’enseignement

  • Personnes intéressées

    • Le Formulaire des personnes intéressées vous permet de garder la trace des personnes que vous avez contactées ou dont vous avez reçu les coordonnées.

    • Les coordonnées de personnes provenant des médias et d’autres sources sont les coordonnées transmises aux missionnaires par des personnes qui ont vu des vidéos ou de la documentation de l’Église, ou qui ont été recommandées par des membres de l’Église.

  • Personnes instruites précédemment

    • Formulaires de rapport d’enseignement

  • Convertis récents et membres qui reviennent à l’église

    • Formulaires de rapport d’enseignement

    • Les Formulaires de progression des nouveaux membres et des membres qui reviennent à l’Église sont des formulaires qui enregistrent la progression des nouveaux membres et des membres qui reviennent à l’Église.

  • Renseignements sur la paroisse et la mission

    • Annuaire de la paroisse

    • Liste des officiers de paroisse

    • Calendrier des réunions de paroisse et des réunions missionnaires

    • Liste des familles partiellement membres

    • Annuaire des missionnaires de votre district et de votre zone

  • Dirigeants

    • C’est par l’intermédiaire du rapport sur les indicateurs clés hebdomadaire et mensuel que les équipes fournissent chaque semaine les renseignements demandés à l’aide des outils numériques ou par le biais du portail missionnaire.

    • Le formulaire du Rapport hebdomadaire du missionnaire vous permet d’indiquer brièvement les progrès des personnes que vous instruisez et tous les sujets personnels dont vous voulez faire part à votre président de mission. Il est la seule personne qui lira cette lettre, aussi veuillez lui écrire en toute franchise.

  • Renseignements sur le secteur

    • Renseignements sur l’appartement

    • Transports publics

    • Salon de coiffure

    • Lavomatique

    • Magasins

    • Endroits à éviter

    • Contacts

Le carnet du secteur (imprimé ou numérique)

Chaque secteur d’enseignement a un carnet de secteur (imprimé ou numérique) qui constitue le registre de vos efforts quotidiens. Mettez quotidiennement à jour les renseignements-clés et consultez-les chaque semaine pendant votre session de planification hebdomadaire. Veillez à ce qu’il soit bien tenu, à jour, exact et précis pour que les missionnaires qui vous remplaceront puissent s’appuyer sur le service inspiré que vous avez rendu. Lorsqu’on vous le demande, emportez votre carnet de secteur pour les entretiens, les conférences de zone et le conseil des dirigeants de la mission, où les dirigeants de la mission peuvent l’examiner et vous aider à voir comment l’utiliser le plus efficacement possible.

Planificateur quotidien du missionnaire

L’agenda quotidien du missionnaire comporte les éléments suivants :

  • Cinq semaines d’agenda quotidien, avec une sixième semaine en aperçu.

  • Des pages pour les buts hebdomadaires et mensuels.

  • Un résumé des directives de planification, une liste des événements qui conduisent au baptême, à la confirmation et à l’activité dans l’Église ; des plans des leçons missionnaires, des idées pour trouver des personnes à instruire et les questions pour l’entretien de baptême.

  • Une section pour les renseignements sur les prises de contact et pour les adresses, adresses électroniques et numéros de téléphone des membres et des personnes instruites actuellement. Suivez les règles de l’Église relatives à la conservation et à la confidentialité des données en vigueur dans votre mission.

  • La page Résultats hebdomadaires et mensuels des indicateurs-clés vous permet de suivre vos résultats hebdomadaires et mensuels. Chaque équipe doit enregistrer ces renseignements sur le Portail missionnaire ou en utilisant les outils numériques.

Pendant votre session hebdomadaire de planification, rédigez vos buts mensuels et hebdomadaires sur la page Buts et plans mensuels et hebdomadaires de l’agenda quotidien du missionnaire. Utilisez cette page de l’agenda pour :

  • Noter vos buts hebdomadaires pour chaque indicateur-clé et un but mensuel pour les personnes baptisées et confirmées.

  • Noter les résultats effectifs de la semaine. Les résultats concernant les nouvelles personnes instruites chaque jour se trouvent sur l’agenda quotidien. Le total de chaque semaine est transféré sur la page des Buts et plans mensuels et hebdomadaires.

  • Fixez-vous des buts pour ce que vous espérez voir se produire avec les personnes les plus susceptibles de continuer de progresser vers le baptême et la confirmation, et notez-les (aller à l’église, lire le Livre de Mormon, fixer une date de baptême, etc.).

  • Notez d’autres buts personnels ou d’équipe

Chaque jour, lorsque vous planifiez et travaillez, vous utiliserez l’agenda quotidien. Utilisez cette page pour :

  • Noter les rendez-vous d’enseignement, les réunions et la recherche de personnes. Planifier de manière à avoir des activités valables pour chaque heure du jour, notamment les plans de rechange.

  • Noter les tâches que vous devez accomplir (appels téléphoniques, personnes à joindre, préparation de leçons, suivi des engagements, etc.) et ce que vous allez étudier lors de votre préparation pour les rendez-vous d’enseignement.

  • Noter les buts quotidiens et les résultats effectifs pour les nouvelles personnes enseignées.

Comment se fixer des buts

Les buts reflètent nos aspirations profondes et la vision que nous avons de ce que nous pouvons réaliser. Les buts et les plans nous permettent de transformer nos espoirs en action. Se fixer des buts et faire des plans sont des actes de foi. À l’aide de la prière, fixez-vous des buts qui sont conformes au commandement du Sauveur : « Faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » (Matthieu 28:19).

Fixez-vous des buts pour chaque indicateur-clé. Vous pouvez aussi vous fixer des buts pour votre développement personnel. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour atteindre vos buts tout en respectant le libre arbitre des autres. En définitive, ce ne sont pas seulement les buts que vous atteignez qui déterminent votre réussite, mais aussi le service que vous rendez et la progression des autres. Les buts sont un moyen de vous aider à produire beaucoup de bien parmi les enfants de notre Père céleste. Il ne faut pas les utiliser pour être reconnu.

Des buts mûrement réfléchis vous donneront une orientation claire et vous aideront à remplir vos journées d’activités qui aideront les gens à fortifier leur foi au Sauveur et à progresser vers le baptême, la confirmation et la pleine pratique dans l’Église. Des buts exigeants vous aideront à travailler efficacement et vous amèneront à vous surpasser et à progresser. Suivez les directives ci-dessous pour vous fixer des buts :

  • Suivez l’Esprit.

  • Concentrez-vous sur les personnes, en gardant à l’esprit les indicateurs-clés de la conversion.

  • Bien que vous deviez utiliser des chiffres, soyez capable d’y associer des noms de personnes lorsque c’est possible.

  • Soyez précis et réaliste, mais fixez-vous des buts qui vous obligeront à vous surpasser.

  • Fixez-vous des buts quotidiens, hebdomadaires et mensuels. Les buts relatifs aux indicateurs-clés sont transmis par le biais du Portail missionnaire ou en utilisant les outils numériques.

  • Fixez-vous des buts pour votre étude personnelle et en équipe, notamment l’étude de la langue si vous apprenez une autre langue.

  • Mesurez vos progrès chaque jour, chaque semaine et chaque mois. Quand vous n’atteignez pas un but, évaluez vos efforts et cherchez les moyens de l’atteindre. Si nécessaire, adaptez vos attentes.

Au fil du temps, votre président de mission peut fixer des normes d’excellence ou des objectifs pour la mission destinés à élargir votre perspective et à augmenter votre foi. Les objectifs du district, de la zone et de la mission vous aideront à vous dépasser, à travailler efficacement et à atteindre des résultats supérieurs. Il ne faut pas les utiliser comme des quotas qui vous imposent, à votre collègue et à vous, des buts déterminés.

Activité : Étude en équipe

Fixez-vous des buts hebdomadaires pour chaque indicateur et un but mensuel pour les personnes baptisées et confirmées. Pour chaque but, posez-vous la question :

  • Le nombre représente-t-il des noms ?

  • Le but est-il précis ?

  • Le but est-il réaliste ?

  • Le but nous poussera-t-il à nous surpasser ?

  • Voulons-nous atteindre ce but ?

Discutez de chaque objectif. Si c’est nécessaire, déterminez comment et pourquoi vous pourriez le réviser.

Session hebdomadaire de planification

Une fois que vous vous êtes fixé des buts, décidez de la manière dont vous voulez les atteindre. Votre collègue et vous devez tenir une session de planification hebdomadaire, un jour et une heure qui sont moins productifs pour la proclamation de l’Évangile. Votre président de mission fixera le jour et l’heure de la session de planification hebdomadaire. Celle-ci ne doit pas prendre plus de deux à trois heures.

Votre discussion doit être centrée sur les besoins des gens et sur la façon de les aider à progresser. Pendant cette session de planification hebdomadaire, examinez les buts précédents et fixez-vous-en des nouveaux pour la semaine et le mois à venir. Considérez chaque aspect de votre travail missionnaire.

Le dimanche soir est le moment recommandé pour remplir le Rapport hebdomadaire et mensuel sur les indicateurs-clés. Si vous ne faites pas rapport automatiquement ou par le biais du Portail missionnaire, un rapport effectué le dimanche soir donne l’indication la plus précise et la plus à jour de la situation de la mission parce que la plupart des baptêmes et des confirmations ont lieu le samedi ou le dimanche.

Compte tenu du fait que le jour où vous tenez votre session de planification hebdomadaire sera vraisemblablement différent du jour où vous faites votre rapport, abordez votre planification hebdomadaire en envisageant une période de dix jours. Par exemple, si votre session de planification hebdomadaire est le jeudi, vous examinerez les progrès réalisés jusque-là cette semaine-là et vous planifierez jusqu’au dimanche inclus ce que vous devez faire pour atteindre vos buts. Ensuite, fixez des buts et faites des plans pour la semaine suivante, du lundi au dimanche. Le dimanche soir, vous ferez les totaux et vous ferez rapport des résultats de la semaine écoulée et vous aurez votre plan prêt pour la semaine à venir. Vous trouverez ci-dessous une description de la façon dont les directives de planification s’appliquent à une session de planification hebdomadaire. En suivant ces directives, notez que vous appliquerez une méthode qui consiste à définir premièrement des buts, puis à faire des plans pour les atteindre. Les plans que vous faites doivent définir les étapes précises que vous devez suivre pour atteindre vos buts.

Missionaries
  1. Priez pour avoir l’inspiration et recherchez-la. Avant de commencer, ayez avec vous vos outils de planification, tels que l’agenda quotidien du missionnaire et le carnet du secteur, ou les outils numériques. Commencez votre session de planification par une prière. Recherchez l’inspiration en discutant des besoins des gens et planifiez la manière de les servir et de les aider à progresser dans l’Évangile. Priez spécifiquement pour les personnes que vous instruisez. Ayez la foi de demander à notre Père céleste de leur donner la réponse à leurs prières, le désir d’aller à l’église, etc.

  2. Fixez-vous des buts et faites des plans pour que des personnes soient baptisées et confirmées pendant la semaine à venir. Passez en revue le rapport d’enseignement pour chaque personne qui s’est engagée à se faire baptiser ou confirmer pendant la semaine à venir. Discutez des dispositions que vous devez prendre pour l’entretien de baptême, le service de baptême et la confirmation. À l’aide du rapport d’enseignement, discutez des engagements que ces personnes peuvent avoir du mal à tenir et de la façon dont vous pouvez les aider. Prévoyez de prendre contact avec elles chaque jour. Discutez de la façon dont vous pouvez aider le dirigeant de mission de paroisse à coordonner avec l’évêque leur confirmation à la réunion de Sainte-Cène.

  3. Fixez-vous des buts et faites des plans pour les personnes pour lesquelles une date de baptême a été fixée. Passez en revue le rapport d’enseignement pour chaque personne qui va se faire baptiser au cours des semaines à venir. Parlez des leçons que vous devez leur donner. Réfléchissez à la manière de les aider à se préparer pour le baptême et la confirmation. Parlez des raisons possibles pour lesquelles une personne ne s’est pas fait baptiser le jour prévu. Réfléchissez soigneusement à ses besoins et parlez-en. Fixez-vous de nouveaux buts et faites des plans qui l’aideront à progresser en vue d’un jour et d’une heure déterminés où elle pourra contracter l’alliance du baptême et recevoir l’ordonnance de la confirmation. Dans votre Rapport d’enseignement, notez les principes que vous prévoyez d’enseigner et les engagements que vous allez les aider à tenir. Décidez de ce que vous pouvez faire pour les aider à recevoir ces leçons et à tenir ces engagements.

  4. Fixez-vous des buts et faites des plans pour aider les personnes à assister à la réunion de Sainte-Cène. Passez en revue le Rapport d’enseignement pour chaque personne et discutez de sa présence à la réunion de Sainte-Cène. Parlez de ce que vous devez faire pour aider les personnes qui assistent régulièrement à la réunion de Sainte-Cène à continuer à avoir une expérience spirituellement édifiante. Pour celles qui n’ont jamais assisté à la réunion de Sainte-Cène, qui n’y ont assisté qu’une seule fois ou qui y assistent occasionnellement, discutez de ce qui peut les empêcher de venir. Par exemple, il est possible qu’elles aient besoin d’aide pour le transport, qu’elles aient des craintes à l’égard de ce qui va se passer au cours des services religieux de l’Église ou qu’elles aient eu une expérience négative dans le passé. Discutez de ce que vous pouvez faire pour les aider à surmonter ces obstacles. Fixez-vous des buts pour le nombre de personnes que vous prévoyez d’avoir à la prochaine réunion de Sainte-Cène. Prévoyez qui va emmener ces personnes à l’église, qui va les accueillir et qui va s’asseoir avec elles pendant les réunions. Prenez des dispositions pour prendre contact avec les dirigeants de collège et d’auxiliaire et avec les instructeurs responsables des classes auxquelles les personnes assisteront. Prévoyez de mettre l’évêque au courant. Sur le rapport de progression, indiquez l’aide que peut apporter le conseil de paroisse. Décidez de ce que vous devrez faire chaque jour de la semaine pour préparer ces personnes à être présentes.

  5. Fixez-vous des buts et faites des plans pour les leçons qui doivent être données aux personnes qui progressent. Revoyez le Rapport d’enseignement pour chaque personne qui a été instruite en présence d’un membre. Discutez de la façon dont, à votre avis, elles reçoivent le message. Passez en revue les engagements et les événements indiqués sur le rapport d’enseignement qu’elles ont des difficultés à tenir ou à mener à bien. Examinez la façon d’aider les membres de la paroisse et le conseil de paroisse à continuer à participer à leur progression. Fixez-vous des buts pour les leçons que vous allez donner ; les engagements que vous allez les aider à tenir, particulièrement la présence à l’église, l’étude du Livre de Mormon et la prière, et les expériences importantes que vous allez les aider à avoir au cours des prochaines semaines.

    Examinez le Rapport d’enseignement pour chaque personne qui a été instruite sans la présence d’un membre. Il peut s’agir d’une personne que vous avez trouvée par vos propres efforts. Voyez quel dirigeant de la prêtrise ou d’auxiliaire pourrait être invité à se lier d’amitié avec elle. Passez en revue les leçons que vous allez donner et les engagements que vous allez l’aider à tenir. Fixez-vous des buts pour les leçons que vous allez donner, pour la façon dont vous allez faire participer les membres et pour la façon dont vous allez aider cette personne à assister à la réunion de Sainte-Cène. Notez ces buts sur le Rapport d’enseignement et prenez les dispositions nécessaires.

  6. Fixez-vous des buts et faites des plans pour les leçons qui doivent être données à toutes les autres personnes que vous instruisez. Passez en revue le Rapport d’enseignement pour chaque personne qui ne progresse pas. Voyez pourquoi elle ne tient pas ses engagements. Voyez comment vous allez faire participer les dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires pour tisser des liens d’amitié avec cette personne. Discutez de plusieurs des points qui sont proposés à l’étape cinq. Fixez-vous des buts et faites des plans pour aider cette personne à progresser. Écrivez ces buts sur le Rapport d’enseignement.

  7. Fixez-vous des buts et faites des plans pour prendre contact avec les personnes dont les coordonnées vous ont été communiquées par des membres, des missionnaires, le siège de l’Église ou d’autres sources et les instruire. Passez en revue les formulaires Personnes intéressées. Passez en revue toutes les personnes dont on vous a communiqué les coordonnées. Passez en revue celles avec lesquelles vous n’avez pas encore pris contact. Fixez-vous des buts et faites des plans pour prendre contact pendant la semaine avec le plus grand nombre possible de personnes dont vous avez reçu les coordonnées — de préférence toutes. Si possible, prenez contact, dans les vingt-quatre heures, avec les personnes dont vous recevez les coordonnées. Prenez contact avec la personne qui a communiqué les coordonnées pour en apprendre plus et pour voir comment vous pourriez travailler ensemble. Discutez de la façon dont vous pourriez aborder chaque personne ou famille et du message que vous pourriez enseigner. Si les coordonnées proviennent du siège de l’Église, discutez de la façon dont vous enseignerez un message de l’Évangile en utilisant la vidéo, le livre ou tout autre document que la personne a demandé. Veillez à avoir l’article demandé. Si c’est approprié, prenez contact avec la personne par téléphone ou par sms et fixez un rendez-vous. Discutez du suivi que vous devrez assurer.

  8. Fixez-vous des buts et faites des plans pour obtenir d’autres coordonnées de personnes de la part des membres et des personnes que vous instruisez. Choisissez, à l’aide de la prière, les personnes que vous visiterez. Planifiez la façon dont vous les aiderez à inviter leurs amis et les membres de leur famille à s’informer sur l’Évangile rétabli. Discutez de la façon dont vous les inviterez à participer à l’œuvre missionnaire. Fixez des rendez-vous et prenez les dispositions nécessaires.

  9. Fixez-vous des buts et planifiez les leçons que vous enseignerez aux convertis récents et aux membres qui reviennent à l’église. Passez en revue le Rapport d’enseignement pour chaque converti récent et chaque membre de retour à l’église que vous instruisez. Fixez-vous des buts et planifiez les leçons que vous enseignerez. Déterminez comment vous allez aider ces personnes à assister à la réunion de Sainte-Cène et à tenir d’autres engagements.

  10. Fixez-vous des buts et faites des plans pour trouver de nouvelles personnes à instruire. Passez en revue vos efforts de la semaine précédente pour trouver de nouvelles personnes à instruire en obtenant des coordonnées, par des occasions de service et par la recherche personnelle. Essayez de voir pour quelles raisons certaines personnes ont montré de l’intérêt à en apprendre davantage et d’autres pas. Déterminez le nombre de nouvelles personnes que vous trouverez cette semaine.

    Déterminez quelles personnes sont susceptibles de vouloir en apprendre plus. Déterminez aussi les membres et les familles partiellement membres que vous voulez visiter, les personnes dont vous avez reçu les coordonnées et que vous devez visiter et les occasions de service que vous allez rechercher. Prévoyez les moyens de recherche que vous allez utiliser, tels que les cartes à distribuer, les DVD ou les Écritures. Examinez aussi où vous irez pour prendre contact avec des personnes, le nombre de personnes avec lesquelles vous allez prendre contact chaque jour, les personnes auxquelles vous demanderez les coordonnées d’autres personnes, les personnes instruites précédemment que vous allez visiter, l’aide que peut apporter le conseil de paroisse, etc.

    Employez tout le temps qui reste à des activités de recherche qui vous aideront à atteindre vos buts. Fixez-vous des buts et parlez à toutes les personnes que le Seigneur place sur votre chemin. Efforcez-vous toujours de trouver des personnes à instruire.

  11. Planifiez la façon dont vous travaillerez avec le conseil de paroisse. L’évêque est l’autorité présidente. Respectez et honorez son autorité. Sous sa direction, passez en revue le Rapport de progression utilisé lors de la dernière réunion de coordination missionnaire ou du dernier conseil de paroisse. Discutez des tâches que vous avez reçues de l’évêque ou du dirigeant de mission de paroisse et faites-en rapport. Discutez de la façon dont vous pouvez faire participer d’autres personnes, comme le dirigeant de mission de paroisse, les dirigeants de la prêtrise et des auxiliaires et les autres membres. Préparez soigneusement un Rapport de progression pour le prochain conseil de paroisse ou la prochaine réunion de coordination missionnaire. Veillez à ce qu’il soit exact et précis, soigneusement écrit et propre. Fixez-vous des buts et déterminez comment travailler de concert avec les dirigeants de la paroisse. Lorsque c’est possible, faites des copies du Rapport de progression pour les dirigeants de la paroisse qui seront présents. Si votre mission utilise les outils numériques, une copie électronique du Rapport de progression est automatiquement accessible aux dirigeants de la paroisse.

  12. Ajoutez à votre calendrier les réunions qui ont lieu régulièrement. Ajoutez à votre agenda quotidien du missionnaire ou sur vos outils numériques, les réunions qui se tiennent régulièrement, comme le conseil de district, les conférences de zone, le conseil des dirigeants de la mission, les entretiens et les réunions de l’Église. Discutez des tâches à accomplir avant l’une ou l’autre de ces réunions et ajoutez-les à vos Notes ou votre liste de choses à faire.

  13. Évaluez votre équipe. À la fin de votre session de planification hebdomadaire, discutez avec votre collègue de buts appropriés et demandez-lui son aide pour les réaliser. Discutez de la force de vos relations. Discutez des difficultés qui empêcheraient votre équipe de travailler dans l’unité ou d’être obéissante. Résolvez les conflits. Dites à votre collègue quels sont ses points forts. Demandez-lui comment vous améliorer. Si nécessaire, fixez-vous des buts qui amélioreront vos relations. Terminez par une prière.

Session de planification quotidienne

Chaque matin, tenez une session de planification avec votre collègue. Appliquez les mêmes principes et les mêmes directives que pour la session hebdomadaire, mais d’une manière plus simple. Ayez une prière à l’esprit pendant que vous discutez des leçons ou des sujets qui vous aideront à réaliser votre plan et que vous étudierez au cours de votre étude personnelle et en équipe. Écrivez ces sujets dans l’espace ligné prévu sur la page Buts et plans quotidiens. Passez en revue votre agenda quotidien. Prévoyez une activité productive pour chaque heure du jour. Lors de votre session de planification du dimanche, faites le point sur les progrès des personnes que vous instruisez de manière à faire rapport à votre président de mission et pour mettre au point vos buts pour la semaine à venir.

Priez toujours avant de quitter votre appartement. Tout au long de la journée, examinez vos buts, vos plans et votre agenda et faites des ajustements si nécessaire. Vous saurez à quel point vos plans quotidiens sont efficaces lorsque vous n’aurez pas besoin de demander à quelqu’un d’autre : « Que dois-je faire maintenant ? »

Responsabilité de rendre des comptes

Le principe de la responsabilité, qui inclut le fait de rendre des comptes, est fondamental dans le plan éternel de Dieu. Nous comparaîtrons tous devant le Seigneur lors du jugement dernier et nous rendrons compte de ce que nous avons fait des possibilités qu’il nous a données (voir Alma 5:15-19 ; Doctrine et Alliances 137:9). Tout au long de votre mission, vous apprendrez beaucoup de choses sur votre responsabilité de rendre des comptes et cela vous sera bénéfique tout au long de votre vie. Le principe de la responsabilité de rendre des comptes sera une bénédiction pour vous si :

  • Vous n’oubliez pas que lorsque vous vous fixez des buts et que vous faites votre planification, vous devrez faire rapport de vos efforts à vos dirigeants de mission et au Seigneur par la prière.

  • Vous vous sentez personnellement responsable du dépôt sacré que le Seigneur vous a confié.

  • Vous vous fixez des buts significatifs.

  • Vous faites preuve d’initiative en rendant compte de votre travail au Seigneur et à vos dirigeants de mission. Vous n’attendez pas qu’on vous le demande. Vous n’obligez pas les autres à s’informer fréquemment de ce que vous faites. Vous avez le désir de rendre compte de votre travail.

  • Vous acceptez pleinement la responsabilité de vos efforts. Vous n’imputez jamais à d’autres la responsabilité d’une situation difficile ou l’absence de progrès.

  • Vous cherchez à apprendre de vos dirigeants et vous leur demandez de vous suggérer des moyens de vous améliorer.

  • Vous êtes motivé à faire de votre mieux.

Cette responsabilité de rendre des comptes n’arrive pas seulement à la fin de votre mission. C’est un principe qui influence la façon dont vous commencez, ce que vous pensez et ressentez à l’égard de la responsabilité que le Seigneur vous a confiée, la façon dont vous abordez votre travail et la façon dont vous persévérez. L’attitude que vous avez vis-à-vis de votre expérience en mission est le reflet de votre amour pour votre Père céleste et son Fils et de votre respect pour la prêtrise.

En priant personnellement et en équipe, recherchez chaque jour l’inspiration pour savoir ce que vous devez faire. En mettant vos plans à exécution, priez et demandez au Seigneur de vous guider. Ayez une prière dans le cœur pendant toute la journée pour que l’Esprit vous aide à savoir où vous devez aller, ce que vous devez faire et ce que vous devez dire. Demandez-vous : « Que puis-je faire de plus ? » Dans votre prière à la fin de la journée, rendez compte de votre travail.

Vous rendrez compte chaque semaine à vos dirigeants de mission lors de votre rapport hebdomadaire, lors du conseil de district et dans d’autres situations au cours de la semaine. Si vous êtes dirigeant de mission, vous recevrez ces renseignements d’autres missionnaires. Manifestez de l’intérêt pour leur vie et pour la vie des personnes qu’ils instruisent plutôt que de vous intéresser simplement à des chiffres. N’utilisez pas ces outils ou les renseignements que vous recevez comme un moyen de contrôler ou de manipuler. Les renseignements que vous recevez grâce à ces outils vous donneront l’occasion de louer les missionnaires pour leur dévouement et d’y voir des occasions de formation futures.

Étude des Écritures

Que signifie avoir la responsabilité de rendre des comptes ?

Pourquoi le libre arbitre est-il important dans la responsabilité de rendre des comptes ?

Comment un missionnaire et un dirigeant de mission doivent-ils travailler ensemble ?

N’oubliez pas ceci

  • Concentrez vos efforts sur votre objectif.

  • Fixez-vous des buts en fonction des indicateurs-clés.

  • Priez avec ferveur au sujet de vos buts et de vos plans.

  • Utilisez le carnet du secteur, l’agenda quotidien du missionnaire ou les outils de planification numériques pour aider les personnes à acquérir la foi, à se repentir, à se faire baptiser, à recevoir le don du Saint-Esprit et à persévérer jusqu’à la fin.

  • Pour chaque indicateur-clé, fixez-vous des buts qui vous aident à vous dépasser, à faire preuve de foi et à travailler efficacement.

  • Organisez des sessions de planification hebdomadaires et quotidiennes qui auront pour but d’aider les autres à progresser dans l’Évangile.

  • Rendez compte de vos efforts au Seigneur et aux dirigeants de la mission.

Idées à étudier et à appliquer

Étude personnelle

  • Dans votre journal d’étude, répondez, en une seule phrase, à chacune des questions de la rubrique « Réfléchissez à ceci ».

  • Prenez quelques instants pour réfléchir à votre dernier jour dans le champ de la mission. Quand ce jour arrivera :

    • Que voulez-vous pouvoir dire concernant vos accomplissements en tant que missionnaire ?

    • Que voulez-vous être devenu ?

    • Quelles différences voudriez-vous que les autres remarquent en vous ?

    Dans votre journal d’étude, écrivez la réponse à chacune de ces questions. Déterminez ce que vous devez faire maintenant pour réaliser ces buts. Écrivez les plans qui vous viennent à l’esprit.

Étude en équipe

  • En utilisant votre carnet de secteur, répondez aux questions ci-dessous :

    • Tous les documents sont-ils à jour, exacts, précis et faciles à lire ?

    • Un missionnaire qui est nouveau dans le secteur pourrait-il lire le carnet de secteur et savoir où en sont les gens dans leur progression spirituelle et ce qu’il faut faire de plus pour les aider ?

    • Un missionnaire qui est nouveau dans le secteur profiterait-il des efforts que vous avez faits pour trouver de nouvelles personnes à instruire ?

    • Imaginez-vous en train de présenter votre carnet de secteur au Seigneur et de rendre compte de la façon dont vous vous êtes occupé des gens de votre secteur. Le Seigneur serait-il heureux de vos efforts ?

  • Choisissez une personne que vous instruisez. Trouvez dans votre agenda quotidien du missionnaire la page intitulée « Événements qui conduisent au baptême, à la confirmation et à l’activité dans l’Église ». Choisissez un événement et faites la liste de tout ce que vous devez faire pour que cet événement se produise. Discutez de la façon dont vous pourriez planifier ces tâches pour que l’événement puisse se produire le plus tôt possible.

  • Discutez de l’analogie suivante avec votre collègue. Évaluez combien de temps votre « ligne de pêche » est dans l’eau chaque jour.

    « Aucun de nous ne doit être comme le pêcheur qui pense qu’il a pêché toute la journée alors qu’en réalité il a passé la majeure partie de son temps à faire le trajet aller et retour jusqu’à l’eau, pris son déjeuner et manipulé son matériel. Le succès de votre pêche est en rapport avec le temps que votre ligne passe dans l’eau, et non avec le temps que vous passez hors de votre appartement. Il y a des pêcheurs qui sont absents de chez eux pendant douze heures et dont la ligne est dans l’eau pendant dix heures. D’autres pêcheurs sont absents de chez eux pendant douze heures et leur ligne n’est dans l’eau que pendant deux heures. Ces derniers peuvent se demander pourquoi ils n’ont pas le même succès que les autres.

    Le même principe s’applique aux missionnaires, que le Maître a appelés ‘pêcheurs d’hommes’. La ligne du missionnaire doit descendre dans l’eau dès l’instant où il quitte l’appartement » (Dallin H. Oaks, séminaire pour les nouveaux présidents de mission, 20 juin 2000).

Conseil de district, conférences de zone et conseil des dirigeants de la mission

  • Lisez aux missionnaires l’une des situations suivantes. Demandez aux missionnaires de discuter, en petits groupes, des buts et des plans qui aideront les personnes de ces exemples à progresser vers le baptême et la confirmation. Demandez à chaque groupe de faire part de ses idées.

    Première situation : Vous avez rencontré Olivier et Marie alors qu’ils travaillaient bénévolement à une soupe populaire. Vous leur avez donné une leçon et maintenant ils veulent en savoir davantage. Ils ne connaissent aucun membre de l’Église. Marie est chrétienne et Olivier ne se réclame d’aucune religion. Ils ne sont pas mariés, mais ils vivent ensemble. Olivier travaille de 16 heures à minuit. Marie travaille pendant la journée.

    Deuxième situation : Étienne a reçu toutes les leçons et va à l’église au moins deux fois par mois. Il croit que Joseph Smith est un prophète et que le Livre de Mormon est vrai. Les membres de sa famille sont de fervents catholiques et n’approuvent pas ses réunions avec les missionnaires.

    Troisième situation : Valérie est étudiante. Elle a une amie qui est membre de l’Église. Son amie membre l’a invitée à vous rencontrer. Vous lui avez donné deux leçons. Son amie membre était présente les deux fois. Valérie n’est pas encore allée à l’église et est tellement occupée par ses études qu’il lui est difficile de lire le Livre de Mormon.

  • Invitez les missionnaires à discuter de situations dans lesquelles ils ont pu, en se fixant des buts et en faisant des plans, aider des personnes :

    • À acquérir une foi plus grande au Sauveur.

    • À se repentir et à apporter des changements qui les ont rapprochées de Dieu.

    • À recevoir les alliances du baptême et de la confirmation.

    • À revenir à l’église et à renouveler leur alliance du baptême.

  • Répartissez les missionnaires en trois groupes. Expliquez que chaque groupe va recevoir une tâche importante. Donnez ensuite à chaque groupe l’une des tâches suivantes :

    • Ouvrir un nouveau secteur d’enseignement.

    • Préparer une session de formation de conférence de zone sur la façon de présenter le Livre de Mormon aux personnes intéressées à en apprendre davantage.

    • Intégrer une famille que vous instruisez dans la paroisse. La famille a trois enfants : une fille de huit ans, une fille de douze ans et un garçon de seize ans.

    Dites aux missionnaires qu’ils ont huit minutes pour élaborer un plan. L’un des missionnaires doit mettre le plan par écrit, y compris les activités quotidiennes.

    Demandez à chaque groupe de présenter son plan. Après chaque exposé, demandez :

    • Qu’est-ce que les missionnaires avaient besoin de savoir dans chaque situation ?

    • Quel pourrait être le résultat si vous ne préparez pas des activités valables ou que vous ne planifiez pas du tout ?

    Une fois que tous les exposés ont été présentés, demandez :

    • En quoi le fait de planifier et de se fixer des buts est-il un acte d’amour ? Un acte de foi ?

Président de mission, son épouse et ses conseillers

  • Demandez aux missionnaires d’apporter leur carnet de secteur à la conférence de zone, au conseil des dirigeants de la mission ou aux entretiens. En plus d’examiner vous-même les carnets de secteur, envisagez de demander aux dirigeants de mission ou à votre épouse de les examiner.

  • Observez occasionnellement les réunions de planification hebdomadaires et quotidiennes des missionnaires.

  • Ayez occasionnellement les entretiens dans les appartements missionnaires. Demandez à votre épouse ou aux assistants du président d’examiner pendant ce temps-là les carnets de secteur et les agendas quotidiens des missionnaires.

  • Examinez souvent les agendas quotidiens des missionnaires.

  • Assistez occasionnellement à un conseil de paroisse.