Conférence générale
Souvenez-vous du chemin de retour qui nous ramène à notre foyer céleste
précédent suivant

Souvenez-vous du chemin de retour qui nous ramène à notre foyer céleste

Jésus-Christ est notre exemple parfait et le retour vers notre foyer éternel n’est possible que grâce à ses enseignements, sa vie et son sacrifice expiatoire.

En 1946, Arthur Hasler, jeune chercheur, faisait de la randonnée le long d’un ruisseau de montagne près de la maison de son enfance. Il vécut quelque chose qui fut à l’origine d’une importante découverte concernant la façon dont les poissons retrouvent le chemin vers leur cours d’eau de naissance.

Pendant qu’il gravissait la montagne et était encore hors de vue de la cascade préférée de sa jeunesse, il lui revint soudain en mémoire un souvenir oublié. Il déclara : « Une brise rafraîchissante, empreinte d’un parfum de mousses et d’ancolie, balayait le contrefort rocheux quand les détails de cette cascade et de son emplacement sur le versant de la montagne me sont soudain venus à l’esprit1.

Ces odeurs firent resurgir ses souvenirs d’enfance et lui rappelèrent le foyer de sa jeunesse.

Si des odeurs faisaient renaître en lui de tels souvenirs, il se dit qu’il était possible que, de la même manière, des odeurs permettent à un saumon qui avait passé des années en haute mer de retourner au cours d’eau de sa naissance pour frayer.

En se basant sur cette expérience, Arthur Hasler, en compagnie d’autres chercheurs, démontra qu’un saumon se souvient avec précision des odeurs, ce qui lui permettra de parcourir des milliers de kilomètres jusqu’au lieu de sa naissance.

Ce récit m’a convaincu qu’une des choses les plus importantes qui puisse nous arriver dans cette vie est de reconnaître le chemin de retour vers notre Père céleste, et de persévérer joyeusement et avec foi pendant le voyage.

J’ai pensé à quatre choses qui, si nous nous en souvenons et les appliquons fidèlement à notre vie, peuvent faire ressurgir en nous les sentiments que nous avons éprouvés dans notre foyer céleste.

Premièrement, souvenons-nous que nous sommes des enfants de Dieu

Nous avons un héritage divin. Le fait de savoir que nous sommes des enfants de Dieu et qu’il désire que nous retournions en sa présence fait partie des premières étapes du voyage de retour vers notre foyer céleste.

Souvenez-vous de cet héritage. Prenez régulièrement le temps de fortifier votre système immunitaire spirituel en vous souvenant des bénédictions que le Seigneur vous a accordées. Faites confiance aux guides qu’il vous a fournis au lieu de vous fier uniquement aux choses du monde pour évaluer votre valeur et retrouver votre chemin.

J’ai récemment rendu visite à une personne chère après sa sortie de l’hôpital. Elle m’a dit avec émotion que, quand elle était dans son lit d’hôpital, son désir le plus profond était que quelqu’un lui chante : « Je suis enfant de Dieu ». Elle a dit que cette seule pensée lui avait donné la paix dont elle avait besoin pendant cette période difficile.

Le fait de savoir qui vous êtes modifie les sentiments que vous éprouvez et ce que vous faites.

Le fait de comprendre qui nous sommes vraiment nous prépare à reconnaître le chemin de retour vers notre foyer céleste, à nous en souvenir et à éprouver le désir d’y retourner.

Deuxièmement, souvenons-nous de la fondation qui nous protège

Nous recevons de la force lorsque nous restons justes, loyaux et fidèles à notre Père céleste et à Jésus-Christ, même lorsque d’autres personnes négligent totalement les commandements et les principes du salut2.

Dans le Livre de Mormon, Hélaman a enseigné à ses fils de se souvenir qu’ils devaient bâtir leur fondation sur Jésus-Christ afin d’avoir la force de résister aux tentations de l’adversaire. Les vents puissants et la tempête que Satan envoie s’abattent sur nous, mais ils n’ont pas le pouvoir de nous entraîner vers le fond si nous restons en sécurité en plaçant notre confiance en notre Rédempteur3.

Je sais par expérience personnelle que lorsque nous décidons d’écouter sa voix et de le suivre, nous recevons son aide. Nous obtenons une perspective plus large de notre situation et une compréhension plus profonde du sens de la vie. Nous ressentons les impressions spirituelles qui nous guident chez nous.

Troisièmement, souvenons-nous de prier

Nous vivons à une époque à laquelle d’un simple clic ou d’une simple commande vocale, nous sommes en mesure de chercher des réponses concernant presque n’importe quel sujet, dans l’immensité des données archivées et classées dans un réseau d’ordinateurs vaste et complexe.

Par ailleurs, l’invitation de commencer à rechercher des réponses auprès des cieux est simple. Le Seigneur a dit : « Prie toujours, et je déverserai mon Esprit sur toi. » Puis il a fait la promesse suivante : « Et grande sera ta bénédiction, oui, plus grande encore que si tu obtenais les trésors de la terre4. »

Dieu est pleinement conscient de l’existence de chacun de nous et il est prêt à écouter nos prières. Lorsque nous nous souvenons de prier, nous avons accès à son amour réconfortant, et plus nous prions notre Père céleste au nom de Jésus-Christ, plus nous faisons place au Sauveur dans notre vie et mieux nous reconnaîtrons le chemin qu’il a balisé et qui mène à notre foyer céleste.

Quatrièmement, souvenons-nous de servir autrui

Lorsque nous nous efforçons de suivre Jésus-Christ en servant autrui et en faisant preuve de gentillesse, nous rendons le monde meilleur.

Nos actes peuvent être une importante source de bénédictions pour notre entourage et pour nous-mêmes. Le service aimant enrichit la vie aussi bien de celui qui donne que de celui qui reçoit.

Ne sous-estimez pas le potentiel que vous avez d’exercer une influence positive sur autrui, aussi bien lorsque vous servez par des actes que lorsque vous servez par votre exemple.

Le service aimant nous guide sur le chemin qui mène à notre foyer céleste et le long duquel nous devenons semblables à notre Sauveur.

En 1975, suite à la guerre civile, Arnaldo et Eugenia Teles Grilo et leurs enfants ont quitté leur maison et tout ce qu’ils avaient construit au prix d’années de dur labeur. De retour au Portugal, leur pays natal, frère et sœur Teles Grilo ont dû repartir de zéro. Cependant, des années plus tard, lorsqu’ils sont devenus membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ils ont déclaré : « Nous avons perdu tout ce que nous avions, et c’était une bonne chose car cela nous a obligés à réfléchir à l’importance des bénédictions éternelles5. »

Ils ont perdu leur foyer terrestre mais ils ont trouvé le chemin de retour vers leur foyer céleste.

Un jour, malgré tout ce que vous aurez dû abandonner pour suivre le chemin de retour vers votre foyer céleste, vous n’aurez pas l’impression d’avoir fait un sacrifice.

Jésus-Christ est notre exemple parfait et le retour vers notre foyer éternel n’est possible que grâce à ses enseignements, sa vie et son sacrifice expiatoire, notamment sa mort et sa résurrection glorieuse.

Je vous invite à ressentir la joie de vous souvenir que nous sommes enfants de Dieu et qu’il a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils6 pour nous montrer le chemin. Souvenez-vous d’être fidèles, d’orienter votre vie vers le Sauveur et de bâtir votre fondation sur lui. Souvenez-vous de prier et de servir autrui tout au long de votre route.

Chers frères et sœurs, en ce dimanche de Pâques, je témoigne que Jésus-Christ est le Rédempteur et le Sauveur du monde. Lui seul peut nous conduire à la table du festin d’un vie heureuse, et nous guider le long du chemin. Souvenons-nous de lui et suivons-le jusqu’à notre destination céleste. Au nom de Jésus-Christ. Amen.