2014
Aime ton prochain comme toi-même.
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Ce que nous croyons

Aime ton prochain comme toi-même.

« Quand nous nous levons chaque matin, soyons déterminés à réagir avec amour et gentillesse à tout ce qui se produira. » —Thomas S. Monson, président de l’Église.

Quand un docteur de la loi demanda à Jésus quel était le plus grand commandement, le Seigneur aurait pu choisir n’importe lequel des nombreux commandements de l’Ancien Testament, de la loi de Moïse ou des dix commandements. Au lieu de cela, il résuma tous les commandements dans ces deux-ci :

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

« C’est le premier et le plus grand commandement.

« Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22 : 37-39).

Comme le président Monson l’a enseigné à la dernière conférence générale, le respect d’un commandement nous aide à respecter l’autre. « Nous ne pouvons pas véritablement aimer Dieu si nous n’aimons pas nos compagnons de route dans ce voyage de la condition mortelle. De même, nous ne pouvons pas aimer pleinement notre prochain si nous n’aimons pas Dieu, notre Père à tous … Nous sommes tous les enfants d’esprit de notre Père céleste, et, en tant que tels, nous sommes frères et sœurs. Si nous gardons cette vérité présente à l’esprit, aimer tous les enfants de Dieu deviendra plus facile » Le Liahona, mai 2014, p. 91).

En cultivant la charité – l’amour chrétien pour les autres – nous améliorerons nos relations ; nous nous servirons les uns les autres avec bonne volonté et nous nous préparerons à la vie éternelle (voir Moroni 10:21). La charité est un don spirituel que nous pouvons obtenir par la prière et par notre manière de vivre ; il est « accordé à tous ceux qui sont de vrais disciples de […] Jésus-Christ (Moroni 7:48). L’apôtre Paul a déclaré que c’est la « voie par excellence » (1 Corinthiens 12:31) et que cela inclut d’être gentil, humble, doux, fidèle et généreux (voir 1 Corinthiens 13).

La vie est le laboratoire parfait pour acquérir la charité. L’enseignement du Sauveur appelé la Règle d’or peut nous guider dans nos actions. « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux » (Matthieu 7:12). Nous sommes tous imparfaits, cependant nous désirons tous être traités gentiment, en dépit de nos faiblesses.

Méditez sur ces enseignements du président Monson sur les nombreuses manières par lesquelles nous pouvons montrer notre amour pour les autres.

« Certaines de nos meilleures occasions de démontrer notre amour sera dans les murs de notre propre maison. »

« Quand nous devons réprimander quelqu’un, nous devons faire preuve ensuite d’un redoublement d’amour » (voir D&A 121:43).

« Le pardon va main dans la main avec l’amour. » Le ressentiment empêche les blessures de cicatriser. Seul le pardon apporte la guérison.

« L’amour s’exprime de nombreuses manières reconnaissables, un sourire, un salut de la main, une remarque gentille, un compliment. »

« D’autres expressions seront plus subtiles comme de montrer de l’intérêt pour les activités des autres, enseigner un principe avec gentillesse et avec patience, rendre visite à quelqu’un qui est malade ou coincé à la maison. »

Tiré de « L’amour – essence de l’Évangile », Le Liahona, mai 2014, p. 91-94

Illustrations David Habben