2014
Documentation de l’Église : imprimée ou numérique ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Apprentissage de l’Évangile

Documentation de l’Église : imprimée ou numérique ?

Virtual Reality, Actual Risk

L’homme regarda ses mains. Il remua les doigts. Ces mains pouvaient faire tant de choses. Réparer une fuite à un robinet. Fabriquer une table. Guider son épouse sur la piste de danse en rythme et avec style.

Puis il jeta un œil au smartphone qu’il avait acquis récemment. Ses mains pouvaient faire tant de choses. Mais ses pouces pourraient-ils faire… ça ?

Son manuel de l’École du Dimanche et ses Écritures usagées étaient posés à côté de l’appareil. Comme il aimait ces Écritures ! Il aimait sentir le papier sous ses doigts. Toutes les notes manuscrites. Le poids même des Écritures.

Il se souvenait néanmoins des paroles de Richard G. Scott, enseignant que grâce à la technologie on pouvait emporter les ouvrages canoniques dans sa poche, et bien davantage1. Il toucha les Écritures au cuir délavé. Il devait bien reconnaître qu’il ne les emportait pas souvent avec lui en semaine.

En revanche, quelques jours auparavant, son petit-fils avait utilisé son téléphone pour lui citer une phrase d’un de ses discours préférés de la dernière conférence générale. C’était à l’occasion d’une promenade, un vendredi soir.

L’homme n’avait pas de longues périodes de disponibilité dans la journée pour étudier. Mais il lui serait facile de trouver cinq minutes ici, dix minutes là. Il voulait aussi avoir accès à tout ce que l’Église avait à offrir sous forme numérique.

On frappa à la porte d’entrée. « Salut papi ! » lança son petit-fils. « Tu es prêt à commencer ? »

L’homme attrapa son smartphone. Ses pouces ne pourraient peut-être jamais voler comme ceux de ses enfants et petits-enfants. Mais ce n’était peut-être pas nécessaire.

« Bien sûr ! » répondit-il. « Apprends-moi ! »

Les semaines passant, l’homme découvrit ce que son petit-fils lui enseignait : que le monde numérique est…

  • Polyvalent. « Il y a des choses que tu ne peux pas avoir sous forme imprimée ; les contenus vidéo et audio, par exemple. Avec le numérique, tout est au même endroit. Tu peux aussi rédiger des notes et les conserver. »

  • Complet. « C’est comme une énorme bibliothèque. Tu peux emporter les publications de l’Église dans ta main et les étudier n’importe où. »

  • Consultable. « Les outils de recherche peuvent t’aider à trouver rapidement ce que tu cherches. »

  • Transmissible. « Si tu aimes quelque chose, tu peux en faire part aux autres. C’est un moyen facile de faire connaître l’Évangile. »

  • Efficace. « Il n’y a pas de délai d’expédition. Et tu n’as pas besoin de chercher de la place pour tout ranger. »

  • Peu onéreux. « L’accès à la documentation de l’Église au format numérique est gratuit, et plus les gens font le choix du numérique, plus l’Église fait des économies sur les coûts d’impression, d’expédition et d’inventaire. »

Qu’est-ce que cette histoire a à voir avec vous ?

Presque toute la documentation imprimée par l’Église est aussi disponible sur LDS.org ou sur l’application pour mobile Bibliothèque de l’Évangile. Passer au numérique ne veut pas dire renoncer complètement à votre documentation imprimée ; il peut y avoir des moments et des lieux pour l’une et l’autre mais, en vous préparant au prochain programme annuel, pensez à évaluer quelle documentation numérique vous convient.

Et, par dessus tout, n’ayez pas peur de passer au numérique. Il y aura toujours quelqu’un pour vous montrer.