L’œuvre du salut : Jadis et aujourd’hui
    Notes de bas de page

    L’œuvre du salut jadis et aujourd’hui

    Les cinq responsabilités liées à l’œuvre du salut ne sont pas une nouveauté de cette dispensation. Elles ont été enseignées et mises en pratique à l’époque du Livre de Mormon.

    Parlant des derniers jours et de la vérité révélée qui se répandrait dans le monde, Néphi a prophétisé que les gens « parviendr[aient] à la connaissance de leur Rédempteur et des points mêmes de sa doctrine, afin de savoir comment venir à lui et être sauvés » (1 Néphi 15:14 ; voir aussi Moïse 7:62). La prophétie de Néphi s’accomplit dans les efforts que fait l’Église aujourd’hui pour permettre aux hommes et aux femmes de par le monde de connaître la doctrine du Sauveur et de construire leur vie sur elle, de manière à pouvoir aller à lui et emprunter le chemin qui mène au salut.

    Les prophètes et les apôtres d’aujourd’hui nous enseignent : « Les membres de l’Église de Jésus-Christ sont envoyés ‘travailler dans sa vigne au salut de l’âme des hommes’ (D&A 138:56). Cette œuvre de salut comprend l’œuvre missionnaire par les membres, le maintien des convertis dans l’Église, la remotivation des membres non pratiquants, l’œuvre du temple et de l’histoire familiale ainsi que l’enseignement de l’Évangile1. »

    Dans le Livre de Mormon, on voit que les membres de l’Église de l’époque mettaient aussi l’accent sur « l’œuvre missionnaire, le maintien des convertis dans l’Église, la remotivation des membres non pratiquants, l’œuvre du temple et de l’histoire familiale ainsi que l’enseignement de l’Évangile ». Le fait que ces responsabilités fondamentales des membres ne changent pas à travers les dispensations confirme avec puissance que Dieu est immuable et qu’il aime tous ses enfants, quels que soient le lieu et l’époque où ils ont vécu.

    Œuvre missionnaire

    Le Livre de Mormon enseigne clairement la doctrine de base de l’œuvre missionnaire. Par exemple, Néphi écrit : « Si vous suivez le Fils d’un cœur pleinement résolu, ne commettant ni hypocrisie ni tromperie devant Dieu, mais avec une intention réelle, vous repentant de vos péchés, témoignant au Père que vous êtes disposés à prendre sur vous le nom du Christ par le baptême – oui, en suivant votre Seigneur et votre Sauveur dans l’eau selon sa parole, voici, alors vous recevrez le Saint-Esprit ; oui, alors vient le baptême de feu et du Saint-Esprit » (2 Néphi 31:13 ; voir aussi 3 Néphi 11:31–40 ; 27:13–22).

    Par conséquent, il n’est pas surprenant d’y trouver des récits émouvants d’expériences missionnaires. Il y a par exemple celui des fils de Mosiah qui refusèrent tous d’endosser les responsabilités liées à la position de roi des Néphites pour aller au pays de Néphi prêcher l’Évangile aux Lamanites, les ennemis jurés des Néphites. Leur mission dura environ quatorze ans et des centaines de personnes furent converties et se joignirent à l’Église. (voir Mosiah 28 ; Alma 17–27).

    Suivant l’exemple de l’œuvre missionnaire dans le Livre de Mormon, l’Église d’aujourd’hui fournit un effort missionnaire sans précédent dans son histoire.

    Maintien des convertis dans l’Église

    Néphi parle aussi de la nécessité d’encourager les nouveaux membres à rester engagés dans l’Évangile pour pouvoir recevoir la vie éternelle :

    « Je vous demande si tout est fait lorsque vous êtes entrés dans ce sentier étroit et resserré ? Voici, je vous dis que non ; car vous n’êtes arrivés jusque-là que par la parole du Christ, avec une foi ferme en lui, vous reposant entièrement sur les mérites de celui qui est puissant à sauver.

    « C’est pourquoi, vous devez marcher résolument, avec constance dans le Christ, ayant une espérance d’une pureté parfaite et l’amour de Dieu et de tous les hommes ; c’est pourquoi, si vous marchez résolument, vous faisant un festin de la parole du Christ, et persévérez jusqu’à la fin, voici, ainsi dit le Père : Vous aurez la vie éternelle » (2 Néphi 31:19–20).

    Les dirigeants de l’époque du Livre de Mormon ont pris des mesures précises pour aider les nouveaux membres à rester sur le chemin étroit et resserré. Moroni, qui avait vu notre époque et qui savait que nous aurions à faire face aux mêmes difficultés (voir Mormon 8:35), a noté dans ses écrits quelques-unes de ces méthodes pour aider les nouveaux membres à rester fidèles à leurs alliances :

    « Et après avoir été reçus au baptême et avoir été touchés et purifiés par le pouvoir du Saint-Esprit, ils étaient comptés parmi le peuple de l’Église du Christ ; et leur nom était pris, pour qu’on se souvînt d’eux et qu’on les nourrît de la bonne parole de Dieu, pour les garder dans la voie droite, pour les garder continuellement attentifs à la prière, se reposant uniquement sur les mérites du Christ, qui était l’auteur et le consommateur de leur foi.

    « Et les membres de l’Église se réunissaient souvent pour jeûner et pour prier, et pour se parler l’un à l’autre du bien-être de leur âme » (Moroni 6:4–5).

    L’Église actuelle applique les méthodes du Livre de Mormon en matière de conversion et de maintien dans l’Église dans ses conseils de paroisse, ses collèges de prêtrise et ses autres organisations2.

    Remotivation des membres non pratiquants

    Vers la fin de son ministère, Alma fut très inquiet pour le bien-être spirituel d’un groupe de dissidents qui se faisaient appeler les Zoramites. Le Livre de Mormon relate : « Son cœur recommença à éprouver un profond chagrin à cause de l’iniquité du peuple.

    « Car c’était une cause de grand chagrin pour Alma de savoir qu’il y avait de l’iniquité parmi son peuple ; c’est pourquoi, son cœur était extrêmement attristé, parce que les Zoramites s’étaient séparés des Néphites » (Alma 31:1–2).

    Alma se lança dans un projet pour ramener les Zoramites. Il choisit des compagnons fidèles et pria pour eux et pour lui-même, demandant à Dieu de consoler leur âme dans le Christ, de leur donner la force de supporter les afflictions que leur travail engendrerait et de leur accorder de réussir à lui ramener les Zoramites dans le Christ (voir Alma 31:32, 34). Il donna ensuite une bénédiction de la prêtrise à ses compagnons et ils commencèrent à œuvrer (voir Alma 31:36).

    Quand il vint en personne œuvrer parmi le peuple à Abondance, le Seigneur ressuscité enseigna aux disciples qu’il avait choisis de chercher continuellement à secourir ceux qui s’étaient éloignés du chemin étroit et resserré. Il dit : « Vous continuerez à servir de telles personnes ; car vous ne savez pas si elles ne reviendront pas et ne se repentiront pas, et ne viendront pas à moi d’un cœur pleinement résolu, et je les guérirai ; et vous serez le moyen qui leur apportera le salut » (3 Néphi 18:32).

    Les efforts de l’Église actuelle pour raviver la foi des membres non pratiquants reflètent les enseignements du Sauveur et des prophètes mentionnés dans le Livre de Mormon.

    Œuvre du temple et histoire familiale

    Après leur séparation d’avec les Lamanites, les Néphites bâtirent un temple. Néphi raconte : « Et moi, Néphi, je construisis un temple ; et je le construisis à la manière du temple de Salomon, sauf qu’il n’était pas construit d’autant de choses précieuses ; car on ne les trouvait pas dans le pays, c’est pourquoi il ne pouvait pas être construit comme le temple de Salomon. Mais le genre de construction était semblable au temple de Salomon ; et l’exécution en était extrêmement fine » (2 Néphi 5:16).

    Le Livre de Mormon relate que Jacob, le roi Benjamin, Alma et Amulek ont tous enseigné dans des temples (voir Jacob 1:17 ; Mosiah 1:18 ; Alma 16:13). Les livres d’Alma et d’Hélaman mentionnent plusieurs temples (voir Alma 16:13 ; Hélaman 3:9).

    Après sa résurrection, le Sauveur choisit l’emplacement du temple d’Abondance pour apparaître aux Néphites et aux Lamanites qui avaient survécu (voir 3 Néphi 11:1). Il veilla aussi à ce que la doctrine à la base de l’histoire familiale soit enseignée au peuple. Il cita les écrits de Malachie au sujet de l’apparition d’Élie dans les derniers jours :

    « Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour du Seigneur arrive, ce jour grand et redoutable.

    « Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper la terre de malédiction » (3 Néphi 25:5-6).

    Le Livre de Mormon parle souvent de tenir l’histoire familiale. Léhi renvoya ses fils à Jérusalem pour se procurer les plaques d’airain qui contenaient les annales des Juifs et aussi la généalogie de ses ancêtres (voir 1 Néphi 3:3). Le livre d’Éther donne le nom des souverains successifs et, selon le cas, de leurs frères et de leurs enfants, montrant ainsi que le peuple tenait des registres généalogiques.

    L’œuvre de l’Église dans les temples à travers le monde et dans le domaine de l’histoire familiale est fidèle aux enseignements du Livre de Mormon.

    Enseigner l’Évangile

    L’Évangile de Jésus-Christ est enseigné dans tout le Livre de Mormon. Ces paroles de Néphi donnent une assez bonne idée de l’esprit de cet enseignement plein de foi et de son objectif sacré : « Et nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ, nous prêchons le Christ, nous prophétisons concernant le Christ et nous écrivons selon nos prophéties, afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés » (2 Néphi 25:26).

    La plupart des grands enseignements du Livre de Mormon sont donnés par des parents qui instruisent leurs enfants. Pensez à Léhi enseignant à Jacob qu’il devait y avoir de l’opposition en toutes choses (voir 2 Néphi 2:11), ou à Alma enseignant à Corianton que la méchanceté n’a jamais été le bonheur (voir Alma 41:10), ou les jeunes guerriers qui avaient appris de leur mères que, s’ils ne doutaient pas, Dieu les délivrerait (voir Alma 56:47).

    Les cinq responsabilités liées à l’œuvre du salut ne sont pas une nouveauté de cette dispensation. Elles ont été enseignées et mises en pratique à l’époque du Livre de Mormon et ont toujours fait partie des points mêmes de la doctrine du Christ (voir 1 Néphi 15:14).

    Notes

    1. Manuel 2 : Administration de l’Église, 2010, 5.0.

    2. Voir Manuel 2, sections 4 et 5.

    Illustrations Dan Burr