Témoins de Dieu
    Notes de bas de page
    Theme

    Témoins de Dieu

    Vous avez tout ce qu'il vous faut pour rester fortes, fermes et fidèles parce que le Seigneur est à vos côtés.

    Whitney est une jeune fille très brillante de 14 ans qui s'est jointe à l'Église il y a environ un an. J'ai été touchée de voir toutes les filles de l'équipe de football venues assister à son baptême. Elles étaient souvent là au complet pour se soutenir les unes les autres. C'est cela une équipe, et celle-là était l'une des meilleures, en football … et dans la vie. Toutes les filles étaient Abeilles, montraient l'exemple, témoignaient de bonté, même sur le terrain de sport. Whitney aimait faire partie de ce groupe. Elle s'y sentait bien.

    Après son baptême, Whitney était debout devant nous avec son amie Elizabeth. Le visage radieux, les yeux brillants et avec un large sourire, elles ont récité ces paroles qu'elles avaient apprises par cœur: «Nous sommes les filles de notre Père céleste qui nous aime et que nous aimons. Nous serons ‹les témoins de Dieu en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux'.» Whitney avait déjà appris tout le thème des Jeunes Filles par cœur. En fait, c'est parce que les amies de Whitney étaient des témoins de Dieu qu'elles étaient toutes là en ce jour mémorable pour accueillir une ravissante fille de Dieu dans l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

    Que signifie être un témoin de Dieu en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux?

    Tout d'abord, en étant un témoin de Dieu en tout temps, nous promettons d'aimer le Seigneur, de l'honorer tout le temps, jour et nuit, été et hiver, dans les bons et les mauvais moments, d'aimer le Seigneur et de montrer cet amour par notre manière de vivre. Nous prenons aussi le temps de le remercier, de lui demander de l'aide, de chercher à être guidées et puis d'écouter. Prenez le temps d'écouter la petite voix douce qui murmure à notre oreille, nous aide et nous donne du courage. Je vais vous donner un exemple:

    Anya habite en Russie. Quand elle n'avait que quatorze ans, les missionnaires lui enseignaient l'Évangile. Un jour, à l'école, un professeur a dit des choses fausses sur l'Église et sur le Livre de Mormon. Il n'y avait aucun saint des derniers jours dans toute l'école pour les défendre; mais la petite Anya, qui n'était même pas membre mais seulement amie de l'Église, savait que ce que disait le professeur était faux. Elle s'est levée devant toute la classe pour défendre le Livre de Mormon et l'Église. Quel courage! Elle leur a dit que ce qu'ils disaient n'était pas vrai, qu'elle savait que le Livre de Mormon était vrai et que si quelqu'un voulait connaître personnellement la vérité, elle l'invitait à le lire comme elle l'avait fait. Puis Anya est rentrée chez elle et a dit aux missionnaires qu'elle était prête à se faire baptiser. J'aime le courage qu'a eu Anya d'être témoin à un moment important.

    Être témoin en toutes choses signifie en toutes choses, les grandes et les petites, toutes les conversations, les plaisanteries, les jeux, les livres que nous lisons, la musique que nous écoutons, les causes que nous soutenons, les services que nous rendons, les vêtements que nous portons, les amis que nous nous faisons.

    Kendra, une Lauréole, a dit:

    «Je ne pensais jamais être un exemple ou un ‹témoin de Dieu› lorsque je faisais de bons choix. J'essayais seulement d'être digne d'obtenir toutes les bénédictions que notre Père céleste m'a promises.»

    Être témoin en toutes choses signifie être gentille en toutes choses, être la première à dire bonjour, la première à sourire, la première à mettre l'étrangère à l'aise, à être serviable, à penser à ce que les autres ressentent, à intégrer les gens.

    Notre Père céleste nous bénit lorsque nous montrons en toutes choses l'amour que nous lui portons.

    Pour finir, nous disons que nous serons témoins dans tous les lieux. Cela signifie non seulement dans les lieux publics, mais en privé, en secret, dans les lieux sombres ou éclairés; à l'église, à l'école, à la maison ou en voiture; à la montagne ou à la plage; dans la rue ou au parc. Donnez l'exemple d'une digne fille de Dieu dans tous les lieux.

    J'ai lu dans le New Era l'histoire de Shannon. Son professeur de diction au lycée avait demandé aux élèves de travailler par groupe. Chaque groupe devait choisir une scène d'une pièce et l'interpréter devant la classe. Les membres d'un groupe avaient choisi une scène d'une moralité douteuse. Le professeur leur avait permis «au nom de l'art» de présenter ce qu'ils avaient choisi. Mais sachant que cela pouvait être choquant, il avait permis à ceux qui se sentiraient mal à l'aise de quitter la salle.

    Au début de la scène, Shannon s'est sentie un peu nerveuse. Plusieurs de ses camarades ont rougi et ricané nerveusement, mais personne n'est sorti. Elle a regardé quelques-uns de ses amis membres de l'Église, attendant que l'un d'eux donne le signal pour qu'ils sortent tous ensemble. Mais aucun ne l'a fait. Shannon est restée à sa place, la tête baissée pour que personne ne puisse voir ses joues cramoisies. Elle se sentait très mal à l'aise, mais elle avait peur de sortir. Après tout, c'était de l'art. Elle raconte:

    «A ce moment-là, le thème des Jeunes Filles m'est venu à l'esprit: ‹Nous serons les témoins de Dieu en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux› (Mosiah 18:9). J'ai immédiatement su ce que j'allais faire. ‹Dans tous les lieux› signifie partout, même en classe avec mes amis.

    «Calmement, je me suis levée et j'ai quitté la classe. C'est tout. Personne ne s'est levé pour me suivre. Personne n'a applaudi mon courage. Personne n'a été converti par mon exemple. Mais au-dedans de moi, j'ai su que j'avais fait ce qui était juste» (Shannon D. Jensen, «Être des témoins», L'Etoile, août 1999, p. 8).

    Tous ces exemples, mes sœurs, ont quelque chose en commun. Pour être témoin de Dieu, chaque jeune fille a fait preuve de jugement. Avez-vous entendu dire de quelqu'un qu'il a du jugement? C'est un grand compliment. Faire preuve d'un bon jugement est un signe de maturité et de crédibilité. Notre Père céleste nous a demandé de juger. Nous le voyons dans Moroni chapitre 7 verset 15: «Il vous est donné de juger, afin que vous discerniez le bien du mal; et la façon de juger, afin de savoir avec une connaissance parfaite, et aussi claire que la lumière du jour par rapport à la nuit sombre.» Il est dit que nous pouvons savoir clairement! Comment? La manière de le faire nous est donnée très simplement dans le verset 16: «Car tout ce qui invite [1] à faire le bien et [2] à persuader de croire au Christ est envoyé par le pouvoir et le don du Christ; c'est pourquoi vous pouvez savoir avec une connaissance parfaite que c'est de Dieu» (chiffres ajoutés).

    Mais écoutez ce que dit le verset 17: «Tout ce qui persuade les hommes [1] de faire le mal et [2] de ne pas croire au Christ, et [3] de le nier, [4] de ne pas servir Dieu, alors vous pouvez savoir avec une connaissance parfaite que c'est du diable … car il ne persuade aucun homme de faire le bien, non, pas un seul» (chiffres ajoutés).

    Vous souvenez-vous de Joseph qui a été vendu en Égypte? Il a sans aucun doute fait preuve de jugement lorsqu'il a été tenté par la femme de Potiphar de commettre avec elle un acte immoral. Nous lisons dans la Bible qu'à cet instant critique, alors qu'il était jeune, Joseph s'est levé et s'est sorti de cette situation (voir Genèse 39:7-12). Il n'est pas resté à se demander ce qu'il fallait faire. Il ne s'est pas attardé. A cet instant critique, il s'est élevé en témoin de la droiture. Il a fait preuve de jugement, et c'est ce qui a fait toute la différence.

    Comme Joseph, vous êtes de noble ascendance. Vous êtes d'ascendance royale, car vous êtes les filles d'esprit de Dieu. Vous faites partie d'une génération choisie. Vous avez été choisies avant la fondation du monde pour venir à notre époque. Vous avez été instruites dans le monde prémortel par Dieu lui-même.

    Le moment est venu de défendre ce que vous savez être bien. Vous devez décider de ce qui est bien et de ce qui est mal. Vous ne pouvez plus vous satisfaire de ce que vous êtes, suivre le mouvement ou vous demander quoi faire. Vous devez décider maintenant du chemin que vous allez suivre et de la réponse que vous allez donner. Décidez bien à l'avance de ce que vous allez défendre, avant d'être sous la pression du moment.

    Ce qui est fantastique, c'est que vous pouvez résister à toutes les attaques dirigées contre vous! Et ce n'est pas si dur. Faites simplement preuve de jugement! Vous pouvez vous lever et changer de chaîne de télévision, quitter le site pornographique sur l'ordinateur, sortir d'une salle de cinéma et ne pas louer la cassette vidéo douteuse. Ne portez pas les vêtements suggestifs qui sont trop serrés, trop décolletés ou trop courts. Laissez-les dans le placard. Mieux encore, laissez-les dans le magasin. Levez-vous et éloignez-vous de la tentation, tout comme Joseph l'a fait ; seulement lui ne l'a pas fait en marchant mais en courant! Vous pouvez aussi le faire, au propre comme au figuré, et vous serez plus en sécurité, plus pures.

    L'un des moyens de faire échouer le plan de Dieu à votre propos serait de désensibiliser les jeunes filles. Si vous leur donniez un petit avant-goût apparemment innocent de quelque chose qui serait finalement destructeur, la fois suivante un petit peu plus, la fois suivante encore un peu plus, bientôt, quand il faudrait sauter le pas, elles s'en rendraient à peine compte. On dit que pour faire cuire une grenouille, il ne faut pas la jeter dans une marmite d'eau bouillante. Elle en ressortirait aussitôt d'un bond. Mettez-la dans une marmite d'eau froide et faites chauffer très doucement pour qu'elle ne se rende pas compte de la dangereuse augmentation de température. Jeunes filles, je crains que, dans notre monde, on ait tendance à faire monter lentement la température. Faites attention. Ne vous laissez pas désensibiliser par une succession de décisions prises sans jugement.

    Lorsque vous regardez des images, que ce soit à la télévision, sur cassettes vidéo, au cinéma, sur l'Internet ou dans des magazines, vous voyez de bonnes choses et, très probablement, des choses qui ne le sont pas. On peut donner au faux et au mal l'apparence de l'acceptable. Ne vous laissez pas tromper! Il vous suffit de vous lever et de vous éloigner!

    Chères belles jeunes filles, vous avez connaissance de choses que les gens de ce monde ne savent pas, parce que la vérité vous a été enseignée. Vous avez tout ce qu'il vous faut pour rester fortes, fermes et fidèles parce que le Seigneur est à vos côtés. Le Sauveur vous aidera à rester fortes par le pouvoir de son amour.

    Nous sommes très nombreux à nous soucier de vous. Avancez avec nous. Avancez avec Dieu. Soyez humbles, et le Seigneur, votre Dieu, vous conduira par la main et vous donnera la réponse à vos prières (voir D&A 112:10). Mettez votre main dans la sienne et il vous conduira et vous guidera dans la paix.

    Nous sommes réunies aujourd'hui, à l'aube d'un nouveau millénaire. Whitney, récemment baptisée, et les jeunes filles du monde entier se joignent pour commémorer le 2000e anniversaire de la naissance du Sauveur, le Fils de Dieu.

    Je trouve vraiment remarquable que le monde se souvienne encore de ce bébé qui est né à Bethléhem il y a si longtemps. Nous essayons toujours de prendre exemple sur sa vie. Il nous a montré le chemin. Il nous a enseigné des vérités que nous essayons toujours d'appliquer. Il a volontairement souffert pour nos péchés parce qu'il nous aime tant. Il nous a donné le droit de nous repentir. Et il a donné sa vie pour que nous puissions ressusciter et vivre à nouveau après la mort.

    En pensant à la magnificence du don qu'il nous a fait, quelle petite chose pourrions-nous faire pour lui et pour notre Père céleste qui l'a envoyé? Nous pourrions être des témoins de leur amour et de leurs enseignements en tout temps, et en toutes choses, et dans tous les lieux. Je prie pour que nous le fassions. Au nom de Jésus-Christ. Amen.