2000-2009
    Notre Père céleste a un plan spécial
    Notes de bas de page
    Theme

    Notre Père céleste a un plan spécial

    Je sais que votre Père céleste a un plan spécial pour que vous et votre famille retourniez vivre en sa présence. Rentrons chez nous.

    Il y a quelques années, juste avant Noël, j'ai participé à une conférence de pieu en Californie. Dans l'avion qui me ramenait en Utah, j'ai décidé de faire un petit somme. J'étais à la place C, près du couloir central. Juste avant la fermeture des portes de la cabine, une belle dame d'environ 70 ans s'est arrêtée à mon niveau et m'a dit: «Puis-je m'asseoir, s'il vous plaît?» Je lui ai répondu: «Oui, madame.» C'en était fini de mon somme. Elle aimait faire la conversation.

    Vous avez un PÈre cÉleste aimant et bon.

    Elle m'a dit: «Je ne sais pas pourquoi il faut que j'aille voir mes petits-enfants pour Noël dans un endroit aussi froid que l'Utah. Je déteste quitter le soleil de la Californie.»

    Elle a ajouté: «En plus, il y a des gens bizarres en Utah. Ils s'appellent les mormons. Ma fille en a épousé un.

    J'ai répondu: «Je suis désolé de vous interrompre, mais avant que vous ajoutiez quoi que ce soit je dois vous dire que j'en suis un.»

    Elle a ajouté: «Je suis désolée... Ce n'est pas ce que je voulais dire.»

    Je lui ai répondu: «Oh, c'est bien ce que vous vouliez dire, n'est-ce pas?»

    Notre conversation s'est poursuivie jusqu'à notre arrivée au-dessus de Provo. Nous savions que nous devions bientôt atterrir à Salt Lake City.

    «Patti, (c'était son nom) vous avez parlé pendant la majeure partie du vol. J'ai l'impression de vous connaître depuis la vie pré-terrestre. Avant que nous atterrissions à Salt Lake City, j'aimerais vous poser quelques questions, si je peux me permettre1

    Je lui ai demandé sincèrement2:

    «Patti, savez-vous que vous pouvez revoir votre mari décédé?»

    Elle a répondu: «Oh, c'est possible?»

    «Savez-vous que votre fils, Mat, qui est mort quand il était bébé, vous le reverrez aussi plus tard?»

    Ses yeux se sont embués et sa voix tremblait. L'Esprit du Seigneur l'avait touchée. J'ai senti qu'ils lui manquaient beaucoup.

    Puis, tout en faisant une prière intérieure, je lui ai demandé:

    «Patti, savez-vous que vous avez un Père céleste aimant et bon qui vous aime tendrement?»

    Elle a dit: «Vraiment?»

    «Patti, savez-vous que votre Père céleste a un plan spécial pour que vous et votre famille puissiez être ensemble à jamais?»

    «C'est possible?», a-t-elle répondu.

    «Avez vous déjà entendu parler du plan?»

    «Non», a-t-elle répondu.

    Je lui ai demandé très sincèrement: «Aimeriez-vous le connaître?»

    «Oh, oui», a-t-elle répondu.

    L'Esprit du Seigneur l'a touchée profondément. Le Seigneur nous promet:

    «… car mes élus entendent ma voix et ne s'endurcissent pas le coeur3

    Il a dit aussi:

    «Je suis le bon berger. Je connais mes brebis … Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent4

    C'est «l'amour de Dieu»

    Néphi souhaitait voir le rêve de son père, Léhi, «L'arbre de vie5», et il l'a vu. Ensuite Néphi a vu le bel enfant Jésus6. Et l'ange lui a demandé: «Connais-tu la signification de l'arbre que ton père a vu7

    Néphi a fait la réponse suivante: «Oui, c'est l'amour de Dieu, qui se répand dans le cœur des enfants des hommes; c'est pourquoi, c'est la plus désirable de toutes les choses8

    Avant que nous venions ici-bas, notre Père céleste avait doucement et paisiblement mis dans notre cœur «l'amour de Dieu». A ses yeux, vous êtes un enfant très spécial. Patti, ma voisine, avait des étincelles divines dans son âme. Lorsqu'elle a entendu la parole de notre Père céleste, elle a été profondément touchée et a répondu à son appel.

    Nous étions de parfaits inconnus, mais le Seigneur avait discrètement placé l'une de ses filles de valeur à côté de moi. Je priais sincèrement pour que l'Esprit du Seigneur la touche et parle à son âme.

    Comment pouvons-nous, vous et moi, parler du beau message du Seigneur Jésus-Christ?

    Premièrement, devenons plus conscients de notre capacité; amenons les autres à la connaissance.

    Le président Hinckley nous a demandé:

    «Que chaque membre prenne conscience en son cœur de sa capacité d'amener les autres à la connaissance de l'Évangile... Qu'il prie à ce sujet avec beaucoup de ferveur. Que chaque membre prie9

    Citant le témoignage d'Alma, le président Hinckley a dit:

    «O Seigneur, veuille nous accorder de réussir à te les ramener...

    «Voici, ô Seigneur, leur âme est précieuse... donne-nous, ô Seigneur, du pouvoir et de la sagesse, que nous te ramenions ceux-ci, qui sont nos frères10

    Dans le Guide des Écritures, il est écrit:

    «Le but de la prière n'est pas de changer la volonté de Dieu, mais d'obtenir pour nous-mêmes et pour d'autres des bénédictions que Dieu est déjà disposé à accorder mais que nous devons demander pour les obtenir11

    Deuxièmement, le meilleur moyen est de donner le bon exemple.

    Le président Hinckley nous a enseigné: «Notre argument missionnaire le plus efficace sera la bonté de notre vie12. » Si nous vivons l'Évangile, nous serons comme une lumière sur une montagne13, «la lumière du monde» et «le sel de la terre14».

    Nous pouvons parler de «l'amour de Dieu», de «l'arbre de vie», et boire à la «source d'eau vive15», en communiant avec notre Père céleste, en nous plongeant dans les Écritures et en méditant. Alors, le Seigneur nous accordera la bénédiction d'être plus sensibles pour parler aux âmes qu'il a préparées pour nous.

    Troisièmement, agissons lorsque nous ressentons l'Esprit.

    M. Russell Ballard nous a enseigné: «Pour réussir à amener des âmes au Christ, il faut agir au moment où vous sentez l'Esprit et où vous avez le sentiment que votre ami(e) le sent aussi … par notre foi, notre confiance au Seigneur et nos bonnes œuvres nous pouvons amener beaucoup d'âmes au Seigneur16

    Si nous recherchons et prions avec foi17, le Seigneur nous guidera et ses élus recevront18 bientôt «la bonne nouvelle d'une grande joie19» pour participer à l'expiation éternelle et infinie20 de Jésus-Christ.

    Elle a trouvé le Sauveur

    Les missionnaires ont instruit Patti. Trois semaines plus tard, pendant son séjour en Utah, Patti m'a appelé: «Frère Kikuchi, c'est Patti. Je vais me faire baptiser. Voudriez-vous assister à mon service de baptême?»

    Ma femme et moi y sommes allés. De nombreux membres faisaient gentiment sa connaissance. Je n'oublierai jamais son expression de joie lorsqu'elle est sortie de l'eau!

    Je n'oublierai jamais ses douces larmes à l'autel sacré du temple de Salt Lake City, une année plus tard. Je me rappelle la paix céleste qui émanait d'elle lorsqu'elle a été scellée à son mari et à son fils décédés, et à sa fille vivante qui était devenue membre de l'Église. Elle sait maintenant que sa famille est éternelle dans le Seigneur. Mon amie, Patti Louise Donaldson, a trouvé le Seigneur Jésus-Christ. Elle habite maintenant en Utah.

    Je m'approcherai de vous

    Mes chers amis qui m'écoutez, vous êtes fils ou filles de notre Père céleste. Vous avez été un jour en sa sainte présence. Je sais que votre Père céleste a un plan spécial pour que vous et votre famille retourniez vivre en sa présence. Rentrons chez nous. Préparons-nous à retourner chez notre Père céleste. Nous voulons vous parler de l'amour de notre Père céleste. Vous découvrirez ce qui est «le plus joyeux21» pour vous.

    Mes chers frères et sœurs, je vous témoigne que notre Père céleste a envoyé son Fils unique et que Jésus-Christ est mort pour vous et pour moi. Il a dit:

    «Tu ne sais pas combien elles sont atroces, tu ne sais pas combien elles sont extrêmes, oui, tu ne sais pas combien elles sont dures à supporter.

    «Car voici, moi, Dieu, j'ai souffert ces choses pour tous afin qu'ils ne souffrent pas s'ils se repentent …

    «Ces souffrances m'ont fait trembler de douleur, moi, Dieu, le plus grand de tous, et elles m'ont fait saigner à chaque pore et m'ont fait souffrir de corps et d'esprit – et j'ai voulu ne pas devoir boire la coupe amère …

    «Néanmoins, gloire soit au Père, j'ai bu et j'ai terminé tout ce que j'avais préparé pour les enfants des hommes22

    Il vous aime. Il vous connaît. En 1820, notre Père céleste et son Fils, Jésus-Christ, sont apparus au jeune Joseph, et ont rétabli son royaume afin que nous puissions rentrer chez nous.

    Maintenant, entendez-vous «la voix du bon Berger23»? Votre Sauveur vous appelle. Venez, venez, et prenez part à son amour. Il vous invite: «Vous m'invoquerez tant que je suis près», puis il fait la promesse suivante: «Approchez-vous de moi, et je m'approcherai de vous24.» Je sais qu'il vit. Je sais que le président Hinckley est notre prophète. Au nom de Jésus-Christ. Amen.