L'intégrité
    Notes de bas de page

    L'intégrité

    L'intégrité développe et accomplit votre personnalité.

    Quelle joie d'être avec vous, ce soir, au seuil d'un nouveau millénaire! Vous vivez à une époque sacrée. Que vous ayez douze, quinze ou dix-sept ans, ce que vous faites maintenant est réellement important parce que vous vous préparez à votre rôle futur de femme, de mère et d'édificatrice du Royaume.

    L'été de mes seize ans, je me souviens avoir écrit dans mon journal toutes les qualités que je voulais que mon futur mari ait: témoignage, beauté, sens de l'humour, argent et instruction. Pour moi, c'étaient toutes de grandes qualités. Mais lorsque Becky, ma fille aînée avait seize ans, elle est venue me voir et m'a demandé: «Quelle est la qualité la plus importante chez un mari?» J'étais alors mariée depuis un bon nombre d'années. Je connaissais la réponse à cette question. Je crois que la qualité la plus importante est l'intégrité. Combien j'apprécie l'intégrité!

    Quel est ce principe important? L'intégrité consiste à faire ce que l'on dit qu'on va faire; à tenir les promesses que l'on se fait. Le programme des Jeunes Filles donne de l'intégrité la définition suivante: «J'aurai le courage moral de mettre mes actions en accord avec ma connaissance du bien et du mal1.»

    «Il est facile de reconnaître … quelqu'un d'intègre. Il est honnête. Il fait ce qu'il faut lorsque personne ne le regarde. Il tient parole et ne répète pas ce qu'on lui confie. Il rembourse ses dettes et range ce qu'il a dérangé. Il assume la responsabilité de ses actes» («The Wholeness of Integrity», Church News, 26 juin 1999, p. 16).

    Tout le monde vient ici-bas avec un niveau différent d'intégrité. Vous êtes-vous déjà demandé ce qui a qualifié Jésus pour le rôle de Sauveur du monde? C'est vrai, il était le Premier-Né du Père, choisi dès le commencement. Mais qu'est-ce qui l'a vraiment rendu parfait? C'est sa consécration et son désir absolus de plaire à notre Père céleste. Le Seigneur était capable de pécher mais son aspiration à «l'honnêteté [était] une armure contre la tentation» (James E. Talmage, Jésus le Christ, 1948, page 146). Le Sauveur a dit: «Je fais toujours ce qui … est agréable [au Père]» (Jean 8:29). Nous savons que tout au long de sa vie, il a constamment fait de bons choix. Il a eu le courage moral de mettre ses actions en accord avec sa connaissance du bien et du mal.

    Le président Hinckley a dit: «Dans le monde entier, il n'y a aucun substitut à l'intégrité personnelle. Elle implique l'honneur. Elle implique les accomplissements. Elle implique de tenir parole. Elle implique de faire ce qui est juste, quelles que soient les circonstances» (Teachings of Gordon B. Hinckley, 1997, p. 270).

    Voyons quelques exemples de jeunes filles qui apprennent à aimer l'intégrité. Elles ont choisi de faire ce qui est juste, quelles que soient les circonstances.

    Une jeune fille du nom de Brooke écrit ce qui suit:

    «L'été dernier, j'ai eu l'occasion d'assister à une conférence des dirigeants. Il ne m'a fallu que deux heures pour constater que les jeunes de l'Église y étaient en minorité. J'occupais la même chambre que deux jeunes filles très gentilles mais qui n'avaient absolument pas les mêmes principes que moi. Le soir, quand je lisais les Écritures, elles me regardaient comme si j'étais une bête curieuse. Alors qu'elles parlaient de leurs beuveries, je parlais de fêtes avec des jus de fruits et des biscuits. Cela les faisait rire mais elles étaient toujours curieuses.

    «Malgré la peur que je ressentais quelquefois, je ne manquais jamais l'occasion de défendre mes convictions religieuses. A la fin de la conférence, l'une de mes compagnes de chambre a dit: «Je trouve que les mormons peuvent être sympas», et elle a déclaré qu'elle réfléchirait à notre religion et qu'elle se renseignerait même peut-être à ce sujet. J'ai appris que je pouvais changer les choses rien qu'en défendant mes convictions.»

    Cari nous a fait part de son expérience:

    «Depuis toujours, je sais ce qui est juste, mais je croyais pouvoir choisir ma propre voie. Après avoir été sur cette voie, j'ai commencé à me sentir perdue et troublée. Pour finir, j'ai prié humblement pour demander à notre Père céleste ce que je devais faire. La première étape consistait à changer d'amis. Cela n'a pas été facile, parce que j'appartenais au groupe «branché». Pourtant, j'ai relevé le défi et j'ai agi.

    «Nous aimions être ensemble pendant le week-end et regarder des films interdits aux moins de 18 ans. J'avais décidé de ne plus regarder ce genre de films. C'était le début de l'année scolaire et un garçon m'a demandé de regarder un film avec lui. Je lui ai dit que je ne regardais pas les films interdits aux moins de 18 ans. Il m'a répondu: ‹Cela ne me dérange pas. Nous pouvons en regarder un autre.› C'est arrivé plusieurs fois. J'ai quitté des fêtes, je suis restée chez moi le week-end et j'ai laissé tomber des rendez-vous parce que je ne regarde pas de films interdits aux moins de 18 ans. Cela a été la plus grande bénédiction de ma vie. Maintenant, j'ai plus de facilités à défendre mes croyances de nombreuses autres façons.»

    Kristen, une Lauréole, dit:

    «J'essaie de témoigner de Dieu tous les jours. Par de petites choses, par exemple en étant gentille avec toutes les personnes avec qui je parle, en ne riant pas de plaisanteries osées, en ne disant pas du mal des gens, en faisant preuve de patience. Parfois, ce sont ces petites choses qui sont les plus difficiles à faire … mais je m'efforce constamment de faire mieux. L'étude des Écritures et la prière m'ont donné la force et le courage de rendre témoignage du Sauveur. Les Écritures me donnent le pouvoir de devenir meilleure.»

    Écoutez maintenant la lettre de Salina:

    «L'année dernière, au séminaire, le cours portait sur Joseph Smith. Vers la fin de l'année, nous avons eu une leçon spirituelle qui a beaucoup influencé le reste de ma vie. Malgré toutes ses difficultés, Joseph Smith n'a jamais manqué une occasion de témoigner.

    «Pendant que j'écoutais, je me demandais sans arrêt si je pouvais être aussi forte. Mon témoignage a été affermi ce jour-là lorsque l'Esprit m'a manifesté que l'Église est vraie et que Joseph Smith est un véritable prophète. Si je devais affronter des épreuves comme lui, avec l'aide du Seigneur, je pourrais être aussi forte. Je me suis donc engagée ce jour-là à toujours être un témoin. Si Joseph a pu le faire, je le peux, moi aussi!»

    Ces jeunes filles apprennent la valeur de l'intégrité. Toutes ces histoires ont le même fil directeur. Le reconnaissez-vous? Vous en avez déjà entendu parler des milliers de fois. Votre lecture des Écritures et vos prières invitent l'Esprit à être avec vous.

    Lorsque Spencer W. Kimball avait quinze ans, il a assisté à une conférence de pieu et a entendu un orateur demander à toutes les personnes qui avaient lu la Bible en entier de lever la main. «Peu m'importait ce que les autres pensaient. Je savais que je ne l'avais pas lue et j'avais vraiment honte.» Après la réunion, il s'est précipité chez lui aussi vite que possible, il a pris la Bible sur l'étagère, et est monté au grenier. Ses frères le taquinaient en lui disant: «A quoi bon essayer? Tu ne la finiras jamais.» Mais il l'a finie. Près d'un an après, il a fini de lire la Bible. L'intégrité qu'il avait à quinze ans a été l'une des choses qui ont fait de lui un grand prophète de Dieu.

    Mes chères jeunes filles, vous pouvez, vous aussi, aimer l'intégrité en vous disciplinant par la prière et la lecture des Écritures quotidiennes. Le Saint-Esprit peut vous inspirer un plus grand désir d'être honnêtes et intègres. Décidez ce soir que vous lirez les Écritures et ferez la prière tous les jours pendant le reste de votre vie. Vous voyez, les Écritures et la prière vont de pair comme le pain et la confiture. Elles vous aideront à rester proches de l'Église et de Dieu.

    Et rappelez-vous ceci: Si vous développez votre intégrité, vous pouvez être plus belles. L'intégrité vous apportera la plénitude. L'intégrité mettra une étincelle dans vos yeux et vous donnera un air de confiance qui attirera à vous les gens comme un aimant.

    Le président Hinckley a déclaré: «Il n'y a rien de plus beau au monde qu'une … jeune fille pure en pensées, en paroles et en actions» (Teachings of Gordon B. Hinckley, p. 384).

    Tout comme Becky, ma fille, vous rechercherez un jour un jeune homme intègre. Et un jeune homme qui détient la prêtrise de Dieu voudra également épouser une jeune fille intègre.

    Le président Hinckley avait raison: «Il n'y a aucun substitut à l'intégrité. Elle implique l'honneur … les accomplissements … elle implique de tenir parole … de faire le bien, quelles que soient les circonstances» (Teachings of Gordon B. Hinckley, p. 270).

    En servantes du Seigneur Jésus-Christ, nous pouvons y parvenir! Nos efforts honnêtes pour devenir plus intègres permettent à Dieu de nous donner plus de force pour le faire. Je répète: Nos efforts honnêtes pour devenir plus intègres permettent à Dieu de nous donner plus de force pour le faire. Je vous promets qu'en lisant vos Écritures et en faisant vos prières – c'est la formule magique – le Saint-Esprit vous aidera dans votre noble quête pour affermir et développer votre intégrité. J'en rends témoignage au nom de Jésus-Christ. Amen.