Le moment de prendre un nouveau départ
    Notes de bas de page
    Theme

    Le moment de prendre un nouveau départ

    Prenons un peu de temps pour méditer, pour réfléchir à ce que nous pouvons faire pour nous améliorer et être de meilleurs exemples de saints des derniers jours.

    Je suis certain que vous êtes un peu fatigués de m'écouter. Je vais faire de mon mieux.

    Mes frères et sœurs, nous venons d'assister à une merveilleuse conférence. Nous nous sommes réjouis de tout ce qui s'est déroulé. Les orateurs ont été inspirés; ils l'ont tous été. La musique a été splendide. Les prières ont été belles et touchantes. Nous avons été édifiés de maintes façons en participant tous ensemble à cette conférence.

    Dans ma jeunesse, il y avait une chanson populaire qui disait, «La chanson est finie mais la mélodie continue1».

    Je prie pour qu'il en soit ainsi pour cette conférence. J'espère qu'en partant nous garderons un bon souvenir de cet événement.

    Tandis que nous regagnons nos foyers, ayons le cœur plein de reconnaissance. Nous avons assisté et participé aux réunions de la 170e conférence générale de l'Église. Nous avons utilisé ce magnifique bâtiment tout neuf pour la première fois. Nous avons été présents en ces 1er et 2 avril de l'an 2000, à l'ouverture d'un nouveau siècle et d'un nouveau millénaire. Il y a quelque chose de symbolique dans tout cela. C'est le moment de prendre un nouveau départ.

    J'espère que chacun d'entre nous se souviendra longtemps de ce qu'il a entendu mais plus encore de ce qu'il a ressenti. Que cela puisse devenir une ancre dans notre vie, un guide pour notre existence, un temps de formation qui nous aura enseigné à forger nos actions envers les autres et nos attitudes vis à vis de nous-même.

    Je prie pour que les effets de cette conférence se ressentent dans nos foyers.

    J'espère que nous serons tous de meilleurs maris ou de meilleures femmes, plus gentils l'un envers l'autre, plus attentionnés, moins prompts à critiquer, et moins avares de compliments. J'espère qu'en tant que père ou mère, nous nous efforcerons de mieux élever nos enfants «en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur» (Éphésiens 6:4), en les traitant avec respect et amour, en les encourageant chaque fois que possible et en réfrénant nos critiques. J'espère qu'en tant que fils et filles, nous aurons davantage de respect envers nos parents, sachant qu'ils nous aiment, et que nous essayerons d'être plus obéissants et prompts à suivre leurs conseils.

    En tant que saints des derniers jours, tendons la main à ceux qui ne sont pas de notre foi. N'agissons jamais avec arrogance, en nous considérant comme supérieurs aux autres. Puissions-nous plutôt montrer de l'amour, du respect, en étant prêts à les aider. Nous sommes très mal compris et je crains que ce ne soit souvent de notre faute. Nous pouvons être plus tolérants, plus amicaux, de meilleurs voisins et de meilleurs exemples que par le passé. Enseignons à nos enfants à se traiter les uns les autres avec amitié, respect, amour et admiration. Cela produira de meilleurs résultats qu'une attitude égoïste et arrogante.

    Étudions les voies du Seigneur, en lisant le récit de sa vie et les enseignements contenus dans les Saintes Écritures qu'il nous a données. Prenons un peu de temps pour méditer, pour réfléchir à ce que nous pouvons faire pour nous améliorer et être de meilleurs exemples de saints des derniers jours.

    Tendons la main au monde par notre service missionnaire, en enseignant à tous ceux qui veulent écouter ce qui a trait au rétablissement de l'Évangile, en parlant sans crainte, mais aussi sans suffisance, du miracle de la Première Vision, en témoignant du Livre de Mormon et du rétablissement de la prêtrise. Agenouillons-nous pour prier pour avoir l'occasion d'amener d'autres âmes à la joie de l'Évangile.

    A présent, pour conclure, je vais vous faire un très bref rapport sur les temples. A la date d'aujourd'hui, nous avons 76 temples en service. C'est beaucoup plus qu'il y a quelques années. Nous allons consacrer le temple de Palmyra jeudi prochain. Ce sera un grand événement. Le temple domine le Bosquet sacré. Ensuite, dimanche prochain, nous allons consacrer le temple de Fresno, en Californie. Nous projetons de consacrer en tout 36 nouveaux temples en l'an 2000. Je pense que nous accomplirons tout ce que nous avons décidé. Un grand nombre d'autres temples en construction ou annoncés ne seront pas terminés avant 2001 ou 2002.

    A présent, nous annonçons en plus à cette conférence que nous espérons construire une maison du Seigneur à Aba, au Nigeria. Frère Pace, nous sommes peut-être retardés au Ghana, mais nous espérons qu'il n'y aura pas de retard au Nigeria. Nous espérons aussi construire des temples à Asunción (au Paraguay), à Helsinki (en Finlande), à Lubbock (au Texas), à Snowflake (en Arizona) et quelque part dans la région des trois villes de l'État de Washington.

    Nous continuerons ainsi à apporter les temples aux gens.

    Cette conférence a été un peu comme un exercice de mise au point. Ce bâtiment est archicomble. Je ne vois aucune place libre. C'est un miracle! C'est extraordinaire, et nous en remercions le Seigneur de tout notre cœur.

    Je vous exprime mon amour et ma bénédiction, ainsi que mon témoignage de cette œuvre divine. Dieu, notre Père éternel vit. Vous le savez. Je le sais. Son fils bien aimé, le Rédempteur du monde, est ressuscité et se tient à ses côtés. Ils sont apparus à Joseph Smith, le prophète, et ont lancé cette œuvre glorieuse. Comme nous avons de la chance d'en faire partie! Soyons meilleurs et que la noblesse de notre caractère soit visible dans notre vie. C'est la ma prière, au nom de celui qui est notre grand Rédempteur, notre Seigneur Jésus-Christ. Amen.

    Que Dieu vous bénisse, mes chers amis, mes frères, mes sœurs, mes compagnons dans cette grande et sainte œuvre. Merci.