Sujets
    Chapitre 37 : Les responsabilités familiales
    Téléchargements
    Tout le livre (PDF)
    Notes de bas de page
    Thème

    Chapitre 37

    Les responsabilités familiales

    Religious education in the home

    Les responsabilités des parents

    • Quelles responsabilités le mari et la femme ont-ils en commun dans l’éducation de leurs enfants ?

    Chaque personne occupe une place importante dans sa famille. Le Seigneur a expliqué, par l’intermédiaire de prophètes, comment pères, mères et enfants doivent se conduire et ce qu’ils doivent éprouver les uns envers les autres. Les maris, les femmes et les enfants doivent apprendre ce que le Seigneur attend d’eux pour atteindre leur but en tant que famille. Si chacun de nous fait sa part, nous serons unis éternellement.

    Dans les responsabilités parentales sacrées, « le père et la mère ont l’obligation de s’aider en qualité de partenaires égaux » (« La famille, Déclaration au monde », L’Étoile, juin 1996, p. 10-11). Ils doivent œuvrer ensemble pour répondre aux besoins spirituels, émotionnels, intellectuels et physiques de la famille.

    Le mari et la femme doivent partager certaines responsabilités. Les parents doivent enseigner l’Évangile à leurs enfants. Le Seigneur a averti que si les parents n’enseignent pas à leurs enfants la foi en Jésus-Christ, le repentir, le baptême et le don du Saint-Esprit, le péché sera sur la tête des parents. Les parents doivent également enseigner à leurs enfants à prier et à obéir aux commandements du Seigneur. (Voir D&A 68:25, 28.)

    Pour les parents, l’une des meilleures façons d’instruire leurs enfants est l’exemple. Mari et femme doivent montrer de l’amour et du respect l’un pour l’autre, ainsi que pour leurs enfants, à la fois en paroles et en actions. Il est important de se souvenir que chaque membre de la famille est un enfant de Dieu. Les parents doivent traiter leurs enfants avec amour et respect, en étant fermes mais gentils avec eux.

    Les parents doivent comprendre que les enfants font parfois de mauvais choix, même quand on leur a enseigné la vérité. Lorsque cela se produit, les parents ne doivent pas abandonner. Ils doivent continuer d’instruire leurs enfants, de leur témoigner de l’amour, d’être de bons exemples et de jeûner et prier pour eux.

    Le Livre de Mormon rapporte comment les prières d’un père ont aidé un fils rebelle à retourner sur le chemin du Seigneur. Alma le jeune s’était éloigné des enseignements de son père juste, Alma, et avait cherché à détruire l’Église. Le père a prié avec foi pour son fils. Alma le jeune a reçu la visite d’un ange et s’est repenti de sa mauvaise vie. Il est devenu un grand dirigeant de l’Église. (Voir Mosiah 27:8-32.)

    Les parents peuvent créer une atmosphère de révérence et de respect dans leur foyer s’ils instruisent et guident leurs enfants avec amour. Les parents doivent également leur assurer des expériences heureuses.

    • Comment mari et femme peuvent-ils se soutenir l’un l’autre dans leur rôle ? À qui les parents seuls peuvent-ils s’adresser pour avoir de l’aide ?

    Les responsabilités du père

    • Quels bons exemples avez-vous vus de pères qui élevaient leurs enfants ?

    « Par décret divin, le père doit présider sa famille dans l’amour et la droiture, et a la responsabilité de pourvoir aux besoins vitaux et à la protection de sa famille » (L’Étoile, juin 1996, p. 11). Un père digne qui est membre de l’Église peut détenir la prêtrise, ce qui fait de lui le dirigeant de la prêtrise de sa famille. Il doit guider sa famille avec humilité et gentillesse, et non par la force et la cruauté. Les Écritures enseignent que les détenteurs de la prêtrise doivent diriger les autres par la persuasion, la douceur, l’amour et la gentillesse (voir D&A 121:41-44 ; Éphésiens 6:4).

    Le père partage les bénédictions de la prêtrise avec les membres de sa famille. Quand un homme détient la Prêtrise de Melchisédek, il peut partager ces bénédictions en imposant les mains aux malades et en donnant des bénédictions spéciales de la prêtrise. Avec l’autorisation du dirigeant de la prêtrise qui préside, il peut bénir les bébés, baptiser, confirmer et faire des ordinations à la prêtrise. Il doit montrer l’exemple à sa famille en respectant les commandements. Il doit aussi veiller à ce que la famille prie ensemble deux fois par jour et tienne la soirée familiale.

    Le père doit passer du temps avec chaque enfant individuellement. Il doit enseigner de bons principes à ses enfants, parler de leurs problèmes et de leurs préoccupations avec eux et les conseiller avec amour. On trouve de bons exemples dans le Livre de Mormon (voir 2 Néphi 1:14-3:25 ; Alma 36-42).

    C’est également le père qui a le devoir de subvenir aux besoins physiques de sa famille, de veiller à ce qu’elle ait la nourriture, le logement, les vêtements et l’instruction nécessaires. Même s’il n’est pas en mesure de répondre à tous ces besoins lui-même, il n’abdique pas la responsabilité de prendre soin de sa famille.

    Les responsabilités de la mère

    • Quels bons exemples avez-vous vus de mères qui élevaient leurs enfants ?

    David O. McKay a dit que la maternité est l’appel le plus noble (voir Enseignements des présidents de l’Église, David O. McKay, 2003, p. 170). C’est un appel sacré, une association avec Dieu pour amener ses enfants d’esprit dans le monde. Avoir des enfants est l’une des plus grandes bénédictions qui soient. S’il n’y a pas de père au foyer, la mère préside la famille.

    Boyd K. Packer a fait l’éloge des femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants mais qui cherchent à s’occuper des autres. Il a dit : « Quand je parle de mères, je ne parle pas seulement des femmes qui ont mis des enfants au monde mais aussi de celles qui ont adopté des enfants que d’autres ont eus et des nombreuses femmes qui, sans avoir d’enfants elles-mêmes, ont servi de mères aux enfants des autres » (Mothers, 1977, p. 8).

    Les prophètes modernes ont enseigné : « La mère a pour première responsabilité d’élever ses enfants » (L’Étoile, juin 1996, p. 11). Elle doit passer du temps avec ses enfants et leur enseigner l’Évangile. Elle doit jouer et travailler avec eux afin qu’ils découvrent le monde qui les entoure. Elle doit également aider sa famille à savoir comment rendre le foyer agréable. Si elle est chaleureuse et aimante, elle aide ses enfants à avoir une bonne opinion d’eux mêmes.

    Le Livre de Mormon décrit un groupe de deux mille jeunes gens qui sont parvenus à la grandeur grâce aux enseignements de leurs mères (voir Alma 53:16-23). Conduits par le prophète Hélaman, ils sont allés se battre contre leurs ennemis. Ils avaient appris d’elles à être honnêtes, courageux et dignes de confiance. Elles leur avaient également enseigné que, s’ils ne doutaient pas, Dieu les délivrerait (voir Alma 56:47). Ils ont tous échappé à la mort pendant la bataille. Ils ont exprimé la foi qu’ils avaient dans les enseignements de leurs mères, en disant : « Nous ne doutons pas que nos mères le savaient » (Alma 56:48). Toute mère qui a un témoignage peut avoir une profonde influence sur ses enfants.

    Les responsabilités des enfants

    • Comment les enfants aident-ils leurs parents à avoir un foyer heureux ?

    Les enfants partagent avec leurs parents la responsabilité du bonheur au foyer. Ils doivent obéir aux commandements et coopérer avec les autres membres de la famille. Le Seigneur n’est pas satisfait quand les enfants se querellent (voir Mosiah 4:14).

    Le Seigneur a commandé aux enfants d’honorer leurs parents. Il a dit : « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays » (Exode 20:12). Honorer ses parents veut dire les aimer et les respecter. Cela signifie aussi leur obéir. Les Écritures disent aux enfants : « Obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste » (Éphésiens 6:1).

    Spencer W. Kimball a dit que les enfants doivent apprendre à travailler et à partager les responsabilités de la maison et du jardin. Ils doivent recevoir des tâches pour que la maison soit nette et propre. (Voir Enseignements des présidents de l’Église, Spencer W. Kimball, 2006, p. 134).

    • Que peuvent faire les enfants pour honorer et respecter leurs parents ?

    • Qu’est-ce que vos parents ont fait qui vous a amené à les honorer et à les respecter ?

    L’acceptation des responsabilités apporte des bénédictions

    • Que peut faire chaque membre de la famille pour faire du foyer un endroit heureux ?

    L’amour et le bonheur au foyer ne sont pas le résultat du hasard. Chaque membre de la famille doit faire sa part. Le Seigneur a donné des responsabilités aux parents comme aux enfants. Les Écritures enseignent que nous devons être attentionnés, joyeux et prévenants envers les autres. Quand nous parlons, prions, chantons ou travaillons ensemble, nous pouvons goûter les bénédictions de l’harmonie dans notre famille. (Voir Colossiens 3.)

    • Quelles sont les traditions et les pratiques qui font du foyer un endroit heureux ?

    Écritures supplémentaires et autre documentation

    • Proverbes 22:6 (instruire l’enfant)

    • Éphésiens 6:1-3 (les enfants doivent obéir à leurs parents)

    • D&A 68:25-28 ; Éphésiens 6:4 (responsabilités des parents)

    • « La famille, déclaration au monde », (disponible sur LDS.org et dans beaucoup de publications de l’Église, notamment L’Étoile, jan. 1996, p. 10-11 ; Jeunes, soyez forts [réf. de l’article : 36550 140], page 44 ; et Ancrés dans la foi [réf. de l’article : 36863 140], pages 78-80)

    • Guide de la famille (réf. de l’article : 31180 140)