Books and Lessons
Chapitre 18 : La foi en Jésus-Christ
précédent suivant

Chapitre 18

La foi en Jésus-Christ

Jesus Christ

Qu’est-ce que la foi ?

La foi au Seigneur Jésus-Christ est le premier principe de l’Évangile. C’est un don spirituel qui est nécessaire à notre salut. Le roi Benjamin a déclaré : « Le salut ne parvient à aucun… si ce n’est par le repentir et la foi au Seigneur Jésus-Christ » (Mosiah 3:12).

La foi est une espérance des « choses qui ne sont pas vues, qui sont vraies » (Alma 32:21 ; voir aussi Hébreux 11:1). La foi est un principe d’action et de pouvoir qui motive nos activités quotidiennes.

Est-ce que nous étudierions si nous ne croyions pas que nous pouvons acquérir sagesse et connaissance ? Est-ce que nous travaillerions chaque jour si nous n’espérions pas, ce faisant, accomplir quelque chose ? Un agriculteur sèmerait-il s’il n’espérait pas récolter ? Nous agissons chaque jour dans l’espérance de quelque chose lorsque nous ne voyons pas le résultat final. C’est cela la foi. (Voir Hébreux 11:3.)

De nombreux passages des Écritures racontent de grandes choses qui ont été accomplies par la foi.

Par la foi, Noé construisit une arche et sauva sa famille du déluge (voir Hébreux 11:7). Moïse sépara les eaux de la mer Rouge (voir Hébreux 11:29). Élie fit descendre le feu du ciel (voir 1 Rois 18:17-40). Néphi demanda une famine (voir Hélaman 11:3-5). Il pria également le Seigneur de mettre fin à cette famine (voir Hélaman 11:9-17). Des mers furent calmées, des visions s’ouvrirent et des prières furent exaucées, tout cela par le pouvoir de la foi.

En étudiant attentivement les Écritures, nous apprenons que la foi est une croyance forte en la vérité, qui habite notre âme et nous motive à faire le bien. Cela nous pousse à nous demander : En qui devons-nous avoir foi ?

  • Réfléchissez à vos activités quotidiennes. Que faites-vous chaque jour dans l’espérance d’un résultat final que vous ne voyez pas ? Comment la foi vous incite-t-elle à agir?

Pourquoi devons-nous avoir foi en Jésus-Christ ?

Notre foi doit être centrée sur le Seigneur Jésus-Christ.

Avoir foi en Jésus-Christ signifie avoir confiance en lui au point d’obéir à tout ce qu’il commande. Si nous mettons notre foi en Jésus-Christ et devenons ses disciples obéissants, notre Père céleste nous pardonnera nos péchés et nous préparera à retourner auprès de lui.

L’apôtre Pierre a dit : « Il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:12 ; voir aussi Mosiah 3:17). Jacob a enseigné que les hommes doivent avoir « une foi parfaite au Saint d’Israël [Jésus-Christ], sinon ils ne peuvent être sauvés dans le royaume de Dieu » (2 Néphi 9:23). Par la foi au Sauveur et par le repentir, nous permettons à son expiation de prendre tout son effet dans notre vie. Grâce à la foi, nous pouvons aussi recevoir la force de surmonter les tentations (voir Alma 37:33).

Nous ne pouvons pas avoir foi en Jésus-Christ sans avoir foi en notre Père céleste également. Si nous avons foi en eux, nous avons également foi que le Saint-Esprit, qu’ils envoient, nous enseignera toute vérité et nous réconfortera.

  • Quelle influence la foi en Jésus-Christ a-t-elle sur notre appel dans l’Église ? sur nos relations familiales ? sur notre emploi ? Comment la foi en Jésus-Christ influence-t-elle notre espérance de la vie éternelle ?

Comment pouvons-nous augmenter notre foi en Jésus-Christ ?

Compte tenu des nombreuses bénédictions que nous recevons lorsque nous exerçons notre foi en Jésus-Christ, nous devons nous efforcer d’augmenter notre foi en lui. Le Sauveur a dit : « Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé… rien ne vous serait impossible » (Matthieu 17:20). Un grain de sénevé est tout petit mais il devient un grand arbre.

Comment pouvons-nous augmenter notre foi ? De la même manière que nous cultivons n’importe quelle autre capacité. Comment nous perfectionnons-nous dans la sculpture sur bois, le tissage, la peinture, la cuisine, la poterie ou la pratique d’un instrument de musique ? Nous étudions, nous nous exerçons et nous travaillons. Ce faisant, nous nous améliorons. Il en est ainsi de la foi. Si nous voulons accroître notre foi en Jésus-Christ, nous devons y travailler. Le prophète Alma a comparé la parole de Dieu à une semence qui doit être nourrie par la foi :

« Mais voici, si vous voulez vous éveiller et donner de l’essor à vos facultés, jusqu’à faire l’expérience de mes paroles, et faire preuve d’un tout petit peu de foi, oui, même si vous ne pouvez faire plus que désirer croire, laissez ce désir agir en vous jusqu’à ce que vous croyiez de manière à pouvoir faire place à une partie de mes paroles.

« Maintenant, nous allons comparer la parole à une semence. Or, si vous faites de la place pour qu’une semence puisse être plantée dans votre cœur, voici, si c’est une vraie semence, ou une bonne semence, si vous ne la chassez pas par votre incrédulité en résistant à l’Esprit du Seigneur, voici, elle commencera à gonfler dans votre sein ; et lorsque vous sentirez ces mouvements de gonflement, vous commencerez à dire en vous-mêmes : Il faut nécessairement que ce soit une bonne semence, ou que la parole soit bonne, car elle commence à m’épanouir l’âme ; oui, elle commence à m’éclairer l’intelligence…

« Or, voici, cela n’augmentera-t-il pas votre foi ? » (Alma 32:27-29).

Nous pouvons donc augmenter notre foi en donnant suite à notre désir d’avoir foi en Dieu.

Nous pouvons également accroître notre foi en priant notre Père céleste au sujet de nos espoirs, de nos désirs et de nos besoins (voir Alma 34:17-26). Mais nous ne devons pas croire qu’il nous suffit de demander. Les Écritures nous disent, au sujet de la foi : « Si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle-même » (Jacques 2:17). Voici l’histoire d’un homme dont la foi s’est manifestée par ses œuvres.

Cet homme voulait étudier les Écritures mais ne savait pas lire. Il pria pour que son Père céleste l’aide à apprendre à lire. Quelques temps après, un instituteur vint dans son village et l’homme lui demanda de l’aider. Il apprit l’alphabet. Il apprit les différents sons et la manière d’assembler les lettres pour former des mots. Bientôt il put lire des mots simples. Plus il s’entraînait, plus il progressait. Il remercia le Seigneur de lui avoir envoyé cet instituteur et de l’avoir aidé à apprendre à lire. Cet homme progressa en foi, en humilité et en connaissance au point qu’il devint président de branche dans l’Église.

Spencer W. Kimball a expliqué : « Les œuvres doivent accompagner la foi. Comme il serait insensé de demander au Seigneur de nous donner la connaissance mais comme il est sage de demander au Seigneur de nous aider à acquérir la connaissance, à étudier de manière constructive, à penser clairement et à retenir ce que nous avons appris » (Faith Precedes the Miracle, 1972, p. 205 ; italiques dans l’original).

La foi implique de faire tout notre possible pour réaliser ce que nous espérons et ce pour quoi nous prions. Le président Kimball a dit : « Avec foi, nous plantons la graine et nous constatons rapidement le miracle de la croissance. Les hommes se sont souvent mépris et ils ont inversé le processus. » Il a expliqué ensuite que beaucoup d’entre nous veulent être forts et en bonne santé sans respecter les règles de santé. Nous voulons être prospères sans payer la dîme. Nous voulons être proches du Seigneur mais nous ne voulons pas jeûner et prier. Nous voulons avoir la pluie en temps voulu et la paix dans notre pays sans observer le jour du sabbat et sans respecter les autres commandements du Seigneur. (Voir Enseignements des présidents de l’Église, Spencer W. Kimball , 2006, p. 159.)

Une façon importante d’augmenter notre foi consiste à entendre et à étudier la parole du Seigneur. Nous entendons la parole du Seigneur lors de nos réunions de l’Église. Nous pouvons étudier sa parole dans les Écritures. « Et comme tous n’ont pas la foi, cherchez diligemment et enseignez-vous les uns aux autres des paroles de sagesse ; oui, cherchez des paroles de sagesse dans les meilleurs livres ; cherchez la connaissance par l’étude et aussi par la foi » (D&A 88:118).

  • Quel lien voyez-vous entre notre foi et nos actions ?

Quelles bénédictions suivent la foi ?

Par le don de la foi, les miracles sont opérés, les anges apparaissent, d’autres dons de l’Esprit sont accordés, les prières sont exaucées et les hommes deviennent fils de Dieu (voir Moroni 7:25-26, 36-37).

« Quand elle se manifeste, la foi apporte… apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs, instructeurs, dons, sagesse, connaissance, miracles, guérisons, langues, interprétation des langues, etc. Tous apparaissent quand la foi apparaît sur la terre et disparaissent quand elle disparaît de la terre. Car ce sont les effets de la foi… Et celui qui la possède obtiendra, grâce à elle, toute la connaissance et la sagesse nécessaires jusqu’à connaître Dieu et le Seigneur Jésus-Christ, qu’il a envoyé, laquelle connaissance est la vie éternelle » (Lectures on Faith, 1985, p. 83).

  • Dans les Écritures quelles histoires racontent comment des personnes sont devenues plus fortes grâce à leur foi en Jésus-Christ ? Comment l’avez-vous constaté dans votre vie ?

Écritures supplémentaires