2014
Quand je parle de l’Église à mes amis, ils disent qu’ils ne sont pas intéressés parce qu’il y a trop de règles. Qu’est-ce que je peux leur répondre ?
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Quand je parle de l’Église à mes amis, ils disent qu’ils ne sont pas intéressés parce qu’ il y a trop de règles. Qu’est-ce que je peux leur répondre ?

Notre attitude envers les « règles » a beaucoup à voir avec ce à quoi nous sommes habitués. Si tes amis sont habitués à ne jamais se brosser les dents et que tu leur dis que tu te brosses les dents tous les jours parce qu’on te l’a enseigné, ils trouveront que c’est une règle oppressante. Mais toi, tu n’y vois même pas une règle parce que c’est devenu simplement une habitude, une manière de vivre. Même s’ils peuvent penser que ne jamais se brosser les dents est une forme de liberté, tu connais les problèmes que cela engendre et à quel point on se sent mieux quand on a les dents propres et en bonne santé.

C’est la même chose avec les « règles » de l’Église. Tes amis peuvent penser que les principes que nous suivons nous imposent des restrictions, mais tu sais que le Seigneur et ses serviteurs nous les ont donnés pour nous aider à avoir une vie meilleure et à retourner auprès de notre Père céleste. De plus, l’obéissance aux commandements de Dieu apporte toujours des bénédictions, dont la compagnie du Saint-Esprit n’est pas la moindre. Tu peux essayer de décrire ces bienfaits et ces bénédictions à tes amis et tu peux leur dire que la seule façon de vraiment savoir si les « règles » sont de Dieu est de les essayer (voir Jean 7:17).