2014
Oui, les mormons croient en Dieu
Téléchargements
Tout le livre (PDF)
Notes de bas de page

Hide Footnotes

Thème

Oui, les mormons croient en Dieu

L’auteur vit à Chihuahua (Mexique)

Dans un aéroport loin de chez moi, j’ai eu l’occasion de parler de l’Évangile avec une inconnue.

Mormon's Do Believe in God

Illustration Steven Keele

Je voyageais du Mexique vers le Montana (États-Unis) et j’ai eu une escale à Denver (Colorado). Je marchais dans l’aéroport, regardant à travers la paroi vitrée les avions atterrir et décoller. J’étais anxieuse parce que je n’avais encore jamais pris l’avion. L’aéroport paraissait vraiment grand.

J’ai regardé mon billet et j’ai remarqué que j’avais deux heures d’attente avant mon vol. J’ai décidé de trouver un endroit où m’asseoir et lire jusqu’à ce que j’embarque. J’avais peur tandis que je cherchais un siège pour m’asseoir. Presque tous les sièges étaient occupés. J’ai décidé de m’asseoir à côté d’une dame âgée qui semblait seule. C’était la seule personne qui ne me faisait pas peur.

Une heure s’est écoulée avant que je me décide à lui parler. Je me suis présentée ; elle semblait très gentille et désireuse de me parler des réalisations de ses petits-enfants. Elle m’a posé quelques questions sur moi et je lui ai parlé de ma vie au Mexique. Puis je me suis soudain sentie poussée à lui parler de l’Évangile. Elle m’a posé des questions sur ma religion et je lui ai dit que j’étais membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Elle a dit qu’elle n’en avait jamais entendu parler.

J’ai souri et j’ai dit : « On nous appelle aussi mormons. »

Elle a immédiatement changé d’attitude. L’expression de son visage et sa façon de me parler ont changé. Elle ne semblait pas savoir quoi dire. J’avais l’impression que notre conversation était arrivée à sa fin, mais j’ai essayé de continuer à lui parler. Je lui ai posé des questions sur sa religion. Elle a dit sans hésitation : « Je suis catholique. »

Puis elle a ajouté : « Je ne comprends pas. Vous êtes une fille si gentille. Vous avez l’air de quelqu’un de bien. Alors, pourquoi être mormone ? »

J’ai été choquée par ce commentaire et je ne savais pas quoi répondre. J’ai prié en silence et j’ai demandé à mon Père céleste de m’aider à expliquer ce que signifiait pour moi être sainte des derniers jours. Je lui ai dit que j’aimais être membre de l’Église et que les enseignements de l’Évangile m’aidaient à être une meilleure personne et à avoir une meilleure vision des choses.

Elle a semblé surprise et a dit : « Les mormons ne croient pas en Dieu. »

J’ai essayé de ne pas rire de cette remarque ; j’ai souri et j’ai compris que c’était l’occasion rêvée de parler de la vérité avec elle. Je lui ai expliqué certaines de nos croyances de base. Je lui ai enseigné le plan du salut et l’importance de la famille. Comme elle ne semblait toujours pas convaincue, j’ai décidé de lui rendre mon témoignage. Là dans un immense aéroport, j’ai eu la bénédiction d’avoir le courage de témoigner de Joseph Smith, des prophètes et des apôtres actuels et de l’amour que j’ai pour l’Évangile et le Livre de Mormon.

J’ai regardé l’horloge. Le temps était venu pour moi de prendre mon avion.

Cet après-midi-là a renforcé mon témoignage d’une manière que je n’avais jamais ressentie auparavant. J’étais heureuse de lui avoir rendu mon témoignage et reconnaissante d’avoir pu l’aider à changer d’avis au sujet des membres de notre Église. Je peux maintenant être plus confiante quand quelqu’un me pose des questions sur l’Église.