Préparé à recevoir tout ce qui est nécessaire
    Notes de bas de page

    Préparé à recevoir tout ce qui est nécessaire

    Nous recevrons des bénédictions compensatrices si nous nous efforçons de nous acquitter de notre responsabilité individuelle d’apprendre et d’aimer l’Évangile rétabli de Jésus-Christ.

    Les programmes et les activités de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont de plus en plus centrés sur le foyer et soutenus par l’Église, comme en témoigne la série d’ajustements annoncés lors de récentes conférences générales. Le président Nelson nous a donné ce conseil : « Beaucoup de choses sont encore à venir. […] Prenez vos vitamines. Soyez dispos. Cela va être passionnant1. »

    Je prie pour que nous ayons l’aide du Saint-Esprit pendant que nous réfléchissons ensemble aux implications fondamentales de ces ajustements en cours dans l’Église rétablie du Seigneur.

    Apprentissage de l’Évangile centré sur la famille et soutenu par l’Église

    Récemment, Craig C. Christensen, qui participait avec moi à une conférence de dirigeants de la prêtrise, a posé deux questions simples pour souligner ce que signifie être centré sur la famille et soutenu par l’Église. Il a suggéré que, lorsque nous rentrons chez nous après les réunions de l’Église le dimanche, au lieu de demander : « Qu’avez-vous appris sur le Sauveur et son Évangile à l’église aujourd’hui ? », nous demandions pendant les réunions de l’Église : « Qu’avez-vous appris sur le Sauveur et son Évangile chez vous pendant la semaine ? » Le respect correct du jour du sabbat, le nouveau programme d’étude et l’ajustement de l’horaire des réunions sont faits pour nous aider à apprendre l’Évangile chez nous et à l’église.

    Chaque membre fidèle de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a la responsabilité individuelle d’apprendre et de suivre les enseignements du Sauveur, et de recevoir par la bonne autorité les ordonnances du salut et de l’exaltation. Nous ne devrions pas attendre de l’Église, en tant qu’organisation, qu’elle nous enseigne ou nous dise tout ce que nous devons savoir et faire pour devenir des disciples engagés et pour persévérer vaillamment jusqu’à la fin2. Non, notre responsabilité personnelle est d’apprendre ce que nous devons apprendre, de vivre comme nous savons que nous devons le faire, et de devenir la personne que le Maître voudrait que nous soyons. Notre foyer est donc le cadre par excellence pour apprendre, vivre et devenir.

    Enfant, Joseph Smith a découvert Dieu grâce à sa famille. Ses efforts pour découvrir la volonté de Dieu l’ont poussé à rechercher la vérité parmi les différentes dénominations chrétiennes, à méditer diligemment sur les Écritures et à prier Dieu sincèrement. Jeune homme, rentrant chez lui immédiatement après l’apparition du Père et du Fils dans le Bosquet sacré, c’est à sa mère que Joseph Smith a parlé en premier. « Comme [il s’appuyait] au manteau de la cheminée, [sa] mère [lui] demanda ce qui se passait. [Il lui répondit] : ‘Ce n’est rien, tout va bien, je ne me sens pas mal’. [Il dit] ensuite à [sa] mère : ‘J’ai appris personnellement’3. » L’expérience de Joseph Smith est un modèle puissant que nous devrions tous copier. Nous devons également apprendre personnellement.

    Le but principal du plan de notre Père céleste est que ses enfants deviennent davantage semblables à lui. En conséquence, il nous fournit des occasions essentielles de grandir et de progresser. Notre engagement d’apprendre et de vivre en accord avec la vérité est de plus en plus important dans un monde qui est « en tumulte4 » et de plus en plus désorienté et méchant. Nous ne pouvons pas considérer que d’assister simplement aux réunions de l’Église et de participer aux programmes suffira pour que nous recevions toute l’édification et la protection spirituelles qui nous permettront de « résister dans le mauvais jour5 ».

    « Les parents ont le devoir sacré d’élever leurs enfants dans l’amour et la droiture6. » Les dirigeants, instructeurs et activités inspirés de l’Église appuient les efforts des personnes et des familles pour grandir spirituellement. Nous avons tous besoins d’aide pour avancer sur le chemin des alliances, mais la responsabilité finale d’acquérir de la force et de l’endurance spirituelle repose sur chacun de nous.

    Souvenez-vous de Néphi, le fils du prophète Léhi, qui désirait voir, entendre et savoir par lui-même, par le pouvoir du Saint-Esprit, ce que son père avait appris dans la vision de l’arbre de vie. Néphi avait clairement besoin dans sa jeunesse de l’exemple et des enseignements de ses « bons parents7 », et a eu la bénédiction de les recevoir. Cependant, tout comme Joseph Smith, il aspirait à apprendre et à savoir personnellement.

    Si tout ce que vous ou moi savons sur Jésus-Christ et sur son Évangile rétabli nous vient de ce que d’autres personnes nous ont enseigné ou rapporté, alors le fondement du témoignage que nous avons de lui et de son œuvre glorieuse dans les derniers jours repose sur du sable8. Nous ne pouvons pas compter exclusivement sur la lumière et la connaissance de l’Évangile qu’en ont les autres, ni les leur emprunter, même si nous les aimons et leur faisons confiance.

    Joseph Smith a enseigné que chaque saint des derniers jours doit comprendre personnellement « les desseins et les buts de Dieu concernant notre venue dans le monde9 ».

    « Si nous pouvions lire et comprendre tout ce qui a été écrit depuis le temps d’Adam sur les relations entre les hommes et Dieu et les anges dans un état futur, nous en saurions très peu de choses. Le fait de lire l’expérience des autres ou la révélation qui leur a été donnée, à eux, ne nous donne absolument pas, à nous, une vue globale de notre situation et de notre véritable relation avec Dieu. Cette connaissance ne s’obtient que par l’expérience grâce aux ordonnances de Dieu établies dans ce but10. »

    Permettre la réalisation de ce grand objectif spirituel pour les personnes et les familles est l’une des raisons fondamentales pour lesquelles les programmes et les activités de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont de plus en plus centrés sur le foyer et soutenus par l’Église en cette période particulière de la dispensation de la plénitude des temps.

    Implications de l’apprentissage centré sur la famille et soutenu par l’Église

    Je vais résumer quelques implications de base sur le fait que l’apprentissage de l’Évangile est de plus en plus centré sur le foyer et soutenu par l’Église.

    Le centre de formation des missionnaires est par excellence notre foyer ; des centres secondaires de formation des missionnaires se trouvent à Provo, Manille, Mexico et ailleurs. Nos cours de l’École du Dimanche les plus instructifs doivent être notre étude individuelle et familiale là où nous habitons ; les cours de l’École du Dimanche qui se tiennent dans nos églises sont utiles mais secondaires.

    Nos foyers sont désormais nos centres d’histoire familiale. Nous trouvons aussi un soutien supplémentaire à nos recherches en histoire familiale dans nos églises.

    Les cours vitaux de préparation au temple se tiennent dans notre foyer ; des cours de préparation au temple, importants mais secondaires, peuvent être organisés périodiquement dans nos églises.

    Il est fondamental en ces derniers jours de faire de notre foyer un sanctuaire qui nous permette de nous tenir en un lieu saint11. Aussi important que l’apprentissage centré sur le foyer et soutenu par l’Église soit aujourd’hui pour notre force et notre protection spirituelles, il sera encore bien plus vital à l’avenir.

    L’apprentissage et la préparation au temple centrés sur la famille et soutenus par l’Église

    Réfléchissez à la façon dont le principe d’être « centré sur le foyer et soutenu par l’Église » s’applique à notre préparation individuelle et à notre dignité personnelle en vue de recevoir les ordonnances et les alliances sacrées dans la maison du Seigneur.

    Oui, la préparation au temple est plus efficace lorsqu’elle se fait au foyer. Beaucoup de membres de l’Église ne savent pas très bien ce qui peut ou ne peut pas être dit sur l’expérience du temple en dehors du temple.

    Ezra Taft Benson a expliqué pourquoi cette incertitude existe :

    « Le temple est un endroit sacré, et les ordonnances du temple sont de nature sacrée. En raison de ce caractère sacré, nous hésitons parfois à parler du temple à nos enfants et à nos petits-enfants.

    « Par conséquent, beaucoup ne désirent pas vraiment aller au temple, ou bien, quand ils y vont, ils le font sans être vraiment préparés à assumer les obligations et les alliances qu’ils contractent.

    « Je crois qu’une bonne compréhension aidera considérablement nos jeunes à se préparer à aller au temple […] [et] leur donnera le désir de rechercher leurs bénédictions sacerdotales comme Abraham a recherché les siennes12. »

    Deux recommandations fondamentales nous aideront à avoir cette bonne compréhension dont parle le président Benson.

    Recommandation n°1. Parce que nous aimons le Seigneur, nous devrions toujours parler de sa sainte maison avec révérence. Nous ne devons pas divulguer ou décrire les symboles spéciaux associés aux alliances que nous recevons lors des cérémonies sacrées du temple. Nous ne devons pas davantage discuter des éléments sacrés que nous avons expressément promis dans le temple de ne pas révéler.

    Recommandation n°2. Le temple est la maison du Seigneur. Tout dans le temple nous oriente vers notre Sauveur, Jésus-Christ. Nous pouvons parler des buts fondamentaux des ordonnances et des alliances du temple, ainsi que des points de doctrine et des principes qui leur sont associés.

    Howard W. Hunter (1907-1995) a enseigné aux parents : « Faisons part à nos enfants des sentiments spirituels que nous éprouvons dans le temple. Et enseignons-leur avec plus de ferveur et d’assurance ce que nous pouvons dire concernant les buts de la maison du Seigneur13. »

    Au fil des générations, depuis Joseph Smith, le prophète, jusqu’au président Nelson, les buts doctrinaux des ordonnances et des alliances du temple ont été enseignés en détail par les dirigeants de l’Église14. Il existe une abondante documentation en format imprimé, audio, vidéo et autres pour nous aider à nous informer sur les ordonnances préparatoires, la dotation, le mariage et les autres ordonnances de scellement15. Il existe aussi de la documentation sur ce que signifie suivre le Sauveur en recevant et en honorant des alliances en vue de respecter la loi d’obéissance, la loi de sacrifice, la loi de l’Évangile, la loi de chasteté et la loi de consécration16. Tous les membres de l’Église devraient prendre connaissance de l’excellente documentation disponible sur le site temples.ChurchofJesusChrist.org.

    temples.churchofjesuschrist.org

    Le président Nelson a souligné l’équilibre vital entre la nature sacrée des cérémonies du temple et les renseignements utiles concernant le temple que l’Église publie et qui sont exacts, appropriés et publiquement disponibles. « Je recommande aux membres […] de lire les rubriques du Guide des Écritures au sujet du temple comme ‘oindre’, ‘alliance’, ‘sacrifice’ et ‘temple’. Il est aussi bon de lire les chapitres 26 à 29 de l’Exode et le chapitre 8 du Lévitique. L’Ancien Testament, tout comme les livres de Moïse et Abraham dans la Perle de Grand Prix, souligne la nature très ancienne de l’œuvre du temple et le caractère durable de ses ordonnances17. »

    Vidéo sur les vêtements sacrés du temple

    Imaginez donc que votre fils ou votre fille vous demande : « Quelqu’un à l’école m’a dit que l’on porte des vêtements étranges au temple. Est-ce exact ? » Il existe une brève vidéo intitulée « Les vêtements sacrés du temple » qui est disponible sur le site temples.churchofjesuschrist.org. Cette excellente vidéo explique que, depuis les temps anciens, les hommes et les femmes ont adopté une musique sacrée, différentes formes de prière, des vêtements religieux symboliques, des gestes et des rituels pour exprimer à Dieu leur profonde dévotion. Donc, l’Église soutient le fait que le foyer est le centre de la préparation aux bénédictions glorieuses du temple par l’intermédiaire d’une instruction de base et de ressources exceptionnelles, comme cette vidéo. Une documentation très utile est à votre disposition18.

    Si nous nous efforçons de marcher dans l’humilité de l’Esprit du Seigneur19, nous aurons la bénédiction de comprendre l’équilibre nécessaire entre ce qu’il est approprié de dire concernant les ordonnances et les alliances sacrées du temple, et ce qui ne l’est pas, et d’atteindre ce juste équilibre dans notre foyer.

    Promesse et témoignage

    Je subodore que certains d’entre vous se demandent si leur apprentissage de l’Évangile peut devenir centré sur le foyer et soutenu par l’Église. Il se peut que vous soyez le seul membre de l’Église chez vous, que vous ne soyez pas soutenu par votre conjoint, que vous soyez un parent isolé, un saint des derniers jours célibataire ou divorcé, et que vous vous demandiez comment ces principes s’appliquent à vous. Peut-être êtes-vous un mari et une femme qui, se regardant l’un l’autre, se demandent : « Pouvons-nous le faire ? »

    Oui, vous pouvez le faire ! Je vous promets que des bénédictions qui vous donneront la force d’y arriver afflueront et seront manifestes dans votre vie. Des portes s’ouvriront. La lumière brillera. Votre capacité de persévérer diligemment et patiemment augmentera.

    Je témoigne joyeusement que nous recevrons des bénédictions compensatrices si nous nous efforçons de nous acquitter de notre responsabilité individuelle d’apprendre et d’aimer l’Évangile rétabli de Jésus-Christ. Oui, nous pouvons être préparés « à recevoir tout ce qui est nécessaire20 ». Je le promets et j’en témoigne au nom sacré du Seigneur Jésus-Christ. Amen.